Comment aménager un jardin de lotissement ? [ÉTUDE DE CAS]

Vous avez une maison en lotissement et vous cherchez à rendre votre jardin chaleureux et facile d’entretien ?

Je vous explique comment aménager un jardin de lotissement à travers une étude de cas.

Mélissa habite dans un lotissement en Normandie. Son jardin fait 649 m2, c’est donc un grand jardin, pour un logement périurbain.

De plus, vous allez le voir, elle rencontre plusieurs problématiques que connaissent généralement les habitants de lotissement, à savoir : une terrasse trop exposée aux regards, un terrain en pente à certains endroits et des problèmes d’enduits de façade.

Découvrez tous mes conseils d’aménagement ! 😊

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Comment créer une terrasse intimiste en lotissement ?

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, Mélissa a une étroite terrasse collée à l’allée de stationnement des voitures, ce qui n’en fait pas l’espace de détente escompté.

Depuis la baie vitrée de sa cuisine, visible sur la photo, elle aperçoit également les voitures stationnées et aimerait davantage d’intimité.

Comment aménager la terrasse d'un jardin de lotissement pour plus d'intimité.

Trouver le bon emplacement pour sa terrasse

Comment peut-elle améliorer la vue de sa cuisine et transformer cette terrasse qui donne sur l’allée des voitures ?

La bonne nouvelle est que la terrasse est constituée de dalles gravillonnées, certainement posées sur sable, donc facilement démontables. Si c’était une dalle en béton, ce serait plus contraignant.

J’enlèverais les dalles gravillonnées pour faire une petite terrasse ou seulement un perron en pierre naturelle, posé sur une dalle béton.

En effet, Mélissa peut choisir de laisser son espace terrasse à l’emplacement actuel, mais celui-ci est très étroit et trop proche des voitures.

L’idéal serait de déplacer la terrasse devant la baie vitrée du salon, ce qui lui laisserait un plus bel espace pour les repas en famille et l’éloignerait du stationnement des voitures.

Il sera alors facile de relier la porte d’entrée à la terrasse avec de jolis pas japonais.

Faire une allée piétonne dans son jardin

Au niveau de l’allée des voitures du jardin de Mélissa, il y a un biais qui peut facilement être intégré dans l’aménagement à créer, pour envisager le tracé d’une allée piétonne.

Je ferais un aménagement qui alterne des parallèles et des perpendiculaires au biais existant pour harmoniser l’ensemble. Ce chemin peut ainsi partir du biais de l’allée des voitures pour aller jusqu’à la porte d’entrée, avec des massifs en triangle qui le ponctuent.

Sur la photo, nous apercevons également un regard béton au niveau du sol au premier plan. Mon astuce pour cacher les bouches dans le sol consiste tout simplement à les intégrer dans un massif bas, ce qui complètera parfaitement l’aménagement de l’allée piétonne.

Pour aménager son jardin de lotissement, Mélissa aura également tout intérêt à créer un joli massif d’arbustes, à côté de la porte vitrée de sa cuisine, pour la cacher des voitures en stationnement et ainsi gagner en intimité dans sa maison.

Comme sa terre est limoneuse, je l’encourage d’ailleurs à pailler l’ensemble des massifs créés pour conserver la fraîcheur de la terre et empêcher qu’elle ne s’appauvrisse au fil des années.

Si cela vous intéresse, je vous explique dans l’article suivant comment mettre du paillage sur ses massifs. 😉

Est-il possible de protéger les murs de sa maison tout en créant une zone sans entretien ?

Protéger les enduits de façade d’une maison de lotissement

Sur les maisons de lotissement, nous avons normalement ce qu’on appelle un enduit de soubassement sur la partie en contact avec la terre, qui est fait pour supporter l’humidité.

Les enduits de façade, quant à eux, ne sont pas faits pour avoir de la terre qui les touche. Cela peut les abîmer et créer des infiltrations d’eau dans la maison.

Malheureusement, chez Mélissa, le niveau de terre recouvre parfois le bas de l’enduit de façade.

Si vous avez vous aussi des enduits de façades en contact avec la terre, des solutions existent, heureusement.

Il faut faire une tranchée tout au long du mur, sur 30 cm au minimum, pour ajouter un delta MS. Ce terme technique désigne un rouleau de plastique marron, muni de grosses alvéoles, qui est posé directement contre le mur.

Le delta MS est placé dans la tranchée, le long du mur. Il ne reste plus qu’à combler la tranchée avec de la terre, en venant appuyer celle-ci contre le plastique.

L’idéal est de couper le delta MS le plus court possible pour qu’il ne dépasse pas trop et de le cacher à certains endroits avec du paillage végétal.

Aménager une zone sans entretien dans son jardin

Dans le jardin de Mélissa, une autre solution est également possible. En effet, celle-ci aimerait avoir moins de surface enherbée sur son terrain, tout en créant un espace de jeux pour les enfants. Elle souhaite créer un espace sans entretien dans la zone visible sur la photo ci-dessous. Je lui explique comment aménager son jardin de lotissement pour faciliter l’entretien.

Aménager une zone sans entretien au jardin avec du paillage végétal

Je conseille à Mélissa de recouvrir cette zone de copeaux de bois, sur une bonne épaisseur. Cette option comporte en effet de nombreux avantages. Elle :

  • convient aux petits budgets ;
  • est particulièrement adaptée aux espaces jeu en créant un sol amorti ;
  • donne un effet naturel au jardin ;
  • permet de limiter les tontes ;
  • évite les risques d’éclaboussures sur les façades par temps de pluie.

Dans la situation de Mélissa, le dernier avantage de cette option est aussi de pouvoir amener les copeaux de bois jusqu’au niveau du delta MS directement, sans avoir besoin de créer une bande de propreté sur le mur pour éviter les éclaboussures.

Comment aménager un jardin de lotissement en créant une retenue terre ?

Les jardins de lotissement ont parfois une partie de leur superficie en pente, en fonction des contraintes du terrain. C’est le cas du fond du jardin de Mélissa, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

Elle aimerait pourtant faire de cet endroit un espace convivial et chaleureux, avec un coin potager et un braséro.

Comment créer une retenue de terre pour niveler son jardin ?

Créer une retenue de terre pour niveler son jardin

Dans le cas de Mélissa, créer un espace potager dans le fond du terrain est une très bonne idée pour utiliser cet espace sous-exploité jusqu’à présent.

Comme le terrain est en pente, je lui conseille de diminuer au maximum la pente en ajoutant de grandes poutres, par exemple en pin ou en chêne, dans le fond du terrain. Celles-ci vont créer une retenue qui lui permettra d’ajouter de la terre sur son terrain jusqu’à retrouver un sol plan ou presque plan.

Comme une haie est déjà implantée en limite de propriété, Mélissa ne doit surtout pas amener la terre au niveau des troncs des arbustes, ce qui les ferait mourir. Mais il est tout à fait possible de placer les poutres devant les plantes. Une fois la terre ajoutée, les arbustes de haie seront donc en contrebas, ce qui ne pose pas de problème dans l’aménagement d’un jardin de lotissement.

Installer un braséro de jardin pour la convivialité

Dans son jardin, Mélissa a également installé un brasero pour partager des soirées au coin du feu avec sa famille. J’aime beaucoup cet accessoire très esthétique au jardin et qui appelle la convivialité.

Cette installation va lui permettre de créer un petit aménagement sympathique depuis la fenêtre de son salon, qui semble un peu fermée, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, par la haute haie qui se trouve juste devant.

J’invite Mélissa à installer des pas japonais perpendiculairement à la délimitation en biais de son terrain, pour rejoindre l’espace braséro depuis son salon. Cela donnera un joli aperçu depuis la fenêtre, tout en facilitant l’accès à l’arrière du terrain.

Disposer des pas japonais pour agrandir visuellement l'espace d'un jardin de lotissement.

Par ailleurs, à l’endroit où Mélissa souhaite installer son braséro, il existe un vis-à-vis avec le jardin voisin, que l’on peut apercevoir sur la photo.

Je lui conseille donc d’installer des miscanthus le long de la limite de terrain. Il ne faudra pas les placer trop près de l’installation du braséro bien sûr, pour ne pas prendre le risque de les enflammer. Mais les avantages des miscanthus sont très nombreux : ils constituent une haie peu large, qui ne demande qu’un faible entretien.

Mélissa peut d’ailleurs choisir le Miscanthus giganteus, qui va jusqu’à 3 mètres de haut, pour préserver son intimité tout en donnant un aspect naturel et élégant au jardin.

Si l’idée d’installer des graminées ornementales au jardin vous attire, je vous invite aussi à lire mon article 4 graminées hautes magnifiques au jardin !

Prêt(e) pour l’aménager de votre jardin de lotissement ?

Vous savez maintenant comment aménager un jardin de lotissement facilement.

Dites-moi dans les commentaires sous la vidéo ou tout en bas de cet article : Quel est le conseil que vous retenez pour le mettre en place dans votre jardin de lotissement ?

Je vous dis à bientôt pour la prochaine étude de cas. 🙂 En attendant, portez-vous bien !

Partager l'article :

2 commentaires sur “Comment aménager un jardin de lotissement ? [ÉTUDE DE CAS]

  1. Simple et efficace, on voit qu’il est toujours possible de faire de jolies choses !
    Mieux vaut bien réfléchir avant de se lancer. 😁
    Merci pour ces conseils !

    1. Bonjour Allan, un effet, aménager un jardin cela s’anticipe ! Et même dans un lotissement où les parcelles ne sont généralement pas très grandes il est possible de donner de l’intimité et créer un très joli jardin 🙂
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.