3 couvre-sol persistants pour le plein soleil !

Vous recherchez une plante couvre-sol persistante pour le plein soleil ? Vous avez besoin de recouvrir le sol d’un massif ? De végétaliser une butte, un talus, une rocaille plein sud pour en faciliter l’entretien ?

Je vous ai sélectionné 3 beaux couvre-sol persistants qui sont vraiment esthétiques, faciles à réussir. Ces plantes tapissantes sont belles en été et en hiver avec leur feuillage persistant, et en plus elles fleurissent !

Que demander de plus !

Retrouvez le nom précis des plantes dans l’article ci-dessous pour pouvoir les trouver dans votre jardinerie locale ou en les commandant en ligne via une pépinière partenaire.

Laquelle de ces plantes persistantes couvre-sol avez-vous préférée ? Laissez votre commentaire en bas de page !

N°1 – Recouvrir le sol avec un tapis de thym rampant !

Connaissez-vous le thym serpolet ou thymus serpyllum en latin ? C’est une plante très résistante qui peut s’adapter à la sécheresse.

Le thym serpolet est un couvre-sol qui aime être exposé à de longues périodes de soleil intense, il préfère un ensoleillement quasi toute la journée.

thym serpolet : couvre-sol

C’est une variété de thym rampant que vous pouvez utiliser pour la cuisine, mais il est un peu moins aromatique que le thym classique.

On l’appelle aussi le thym des montagnes. C’est une plante couvre-sol aussi bien adaptée à la sécheresse qu’au gel ! Elle résistera jusqu’à – 20°C et plus.

Elle est absolument décorative, mellifère, aromatique et même thérapeutique ! (c’est une plante rampante médicinale aussi).

J’adore son feuillage qui est lumineux et fin avec ses nombreuses petites feuilles persistantes d’un vert tendre. Il est beau en toute saison, même en hiver vu qu’il garde ses feuilles toute l’année.

couvre-sol thérapeutique

Lorsque survient sa floraison, il est spectaculaire. Un très joli couvre-sol qui fleurit 3 mois de suite, de juin à août.

Ses petites fleurs violettes ou roses ajoutent une touche de couleur au jardin. C’est un très beau couvre-sol entre les dalles d’un pas japonais par exemple.

Ce thym est plutôt rasant : 15 cm maximum d’épaisseur sur le sol. Vous pouvez le tailler après floraison si vous voulez qu’il soit plus ras encore !

Comme ce thym recouvre le sol, il vous aidera à limiter la croissance des mauvaises herbes. C’est un excellent couvre-sol parce qu’il a un effet tapissant.

couvre-sol tapissant

C’est une plante rampante qui pousse en tapis, ce qui peut aider à prévenir l’érosion du sol. Cela le rend particulièrement utile pour les pentes mais également pour un talus, une rocaille. Parfait si vous voulez faciliter l’entretien et retenir la terre !

Il va dans tous les types de sols, mais il faut savoir qu’il déteste l’excès d’eau.

Vous avez un bout de terre en plein cagnard où rien ne pousse habituellement ?

Essayez de planter du thym serpolet, il devrait prendre !

Il existe de nombreuses variétés de thym serpolet :

  • Il y en a de très tapissants à fleurs blanches
  • Une variété au feuillage argenté
  • Une autre variété qui ressemble à une mousse avec des fleurs roses en plein été
  • Une autre aux feuilles duveteuses…

Enfin, vous aurez l’embarras du choix !

Vous pouvez la semer ou bien l’acheter en petits godets et la diviser. Comptez environ 9 plants pour recouvrir 1m².

couvre-sol en godet

C’est une plante vraiment résistante à la sécheresse, elle n’aura pas besoin d’arrosage sauf la première année après la plantation.

Lisez bien ce sujet jusqu’à la fin, je vais vous donner des recommandations importantes pour réussir la plantation de vos beaux tapis végétaux.

Vérifiez la disponibilité de cette plante chez une pépinière en ligne partenaire.

N°2 – Un couvre-sol persistant et à floraison abondante : l’hélianthème

L’hélianthème fait penser au Ciste, il en a la beauté mais en plus petit et surtout en plus résistant au gel ! Il résiste jusqu’à -20°C quand même.

Hélianthème

C’est une super plante couvre-sol qui offre, du printemps à l’automne, une profusion de fleurs légères un peu chiffonnées. Elles peuvent être roses, rouges, jaunes, blanches, ou même oranges suivant la variété.

Cette jolie plante tapissante fleurie d’avril à septembre suivant la variété.

De quoi attirer de nombreux pollinisateurs.

L’hélianthème apprécie surtout les sols neutres à calcaire.

Si vous avez un sol acide, la plante couvre-sol n°3 de ce sujet est pour vous, elle résistera mieux chez vous !

C’est un très bon couvre-sol, parce qu’il a un port large. C’est un petit buisson touffu au port très étalé de 20 cm de hauteur environ.

Son feuillage est persistant et duveteux. De couleur vert/gris presque argenté ou vert foncé brillant suivant les hybrides.

En tout cas, son feuillage reste en place en hiver !

Helianthemum (en latin) veut dire “fleur du soleil” car ces petites fleurs se referment quand le soleil disparaît le soir. C’est une plante également parfaite pour recouvrir un massif ou un talus ensoleillé.

Elle forme un joli couvre-sol pour les zones très ensoleillées et un peu sèches du jardin. Bien sûr, il supporte sans broncher les situations brûlantes comme le plein sud.

C’est une plante originaire de la garrigue. Elle adore le soleil et une terre bien drainante qui peut fortement se dessécher en été. C’est sans problème pour elle !

Elle appréciera une terre normale plutôt sèche, une terre sableuse ou pierreuse sera vraiment parfaite. C’est une plante couvre-sol vraiment facile à vivre ! Un couvre-sol persistant pour les jardins secs et sans arrosage.

Comptez environ pour celle-ci 9 plants au m².

Vérifiez la disponibilité de cette plante chez une pépinière en ligne partenaire.

N°3 – Une plante tapissante belle toute l’année : la bruyère

Vous connaissez certainement la bruyère, mais avez-vous déjà pensé à l’utiliser comme couvre-sol ?

Je vais vous parler de la Bruyère d’Hiver – Erica, la meilleure pour recouvrir la terre et faciliter l’entretien du jardin.

Bruyère d'Hiver Erica: meilleur couvre-sol

C’est un petit arbuste buissonnant et compact à étalement en bas, sa hauteur est d’environ 35cm et la largeur 50cm environ à l’âge adulte.

Vous pouvez donc compter 4 bruyères Erica pour recouvrir 1m² de terrain et faire un joli tapis coloré.

La bruyère est une plante rustique et très peu exigeante. C’est un excellent couvre-sol qui n’est pas à cantonner à un petit massif de terre de bruyère dans un coin du jardin. Son utilisation va beaucoup plus loin !

Elle recouvrira parfaitement une surface en pente en plein soleil comme un talus là encore ou une plate-bande.

Elle peut même créer un joli tapis persistant et coloré sous un arbre. Là où peu d’autres plantes arrivent à pousser généralement…

Même sous un pin, elle se plaira si vous suivez bien quelques recommandations que je vais vous donner à la fin de ce sujet.

C’est une plante qui apprécie vraiment le plein soleil : plus elle reçoit les rayons du soleil plus elle fleurit abondamment.

Elle se recouvre de petites clochettes mauves, roses vifs durant de longs mois (octobre à avril). Souvent à une période où le jardin a particulièrement besoin de couleurs.

Non seulement elle garde son feuillage l’hiver, mais aussi c’est un couvre-sol aux fleurs mellifères qui apportera de la vie dans votre jardin.

Comme c’est un arbuste couvre-sol persistant, son feuillage vert foncé résiste au froid et à la chaleur, il reste bien vert été comme hiver.

La bruyère résiste aussi dans des sols argileux ou calcaire à condition que vous drainiez bien le sol en y mélangeant un peu de terre de bruyère. Evitez de la planter dans un sol vraiment très calcaire tout de même !

Elle aime particulièrement les sols :

  • Argilo-limoneux,
  • Caillouteux,
  • Secs et bien drainés,
  • Filtrant,
  • Voire sableux,

Si vous voulez que votre tapis de bruyère reste bien compact et dense, il faut couper les fleurs fanées tous les ans. Cela se fait à la cisaille sans trop rentrer dans le feuillage.

Enfin bonne nouvelle : la bruyère résiste au gel jusqu’à -23°C et plus.

Vérifiez la disponibilité de cette plante chez une pépinière en ligne partenaire.

Mes recommandations pour réussir votre tapis végétal au soleil

  • Même si ce sont des plantes couvrantes très résistantes à la chaleur du soleil, il est indispensable de les arroser au moins durant leur premier été ! En effet, les plantes ne sont pas encore enracinées suffisamment dans le sol pour résister à la canicule. Il faut s’assurer que leur motte ne s’assèche pas totalement en terre, ce qui pourrait leur être fatale. Une fois bien enraciné dans le sol, elle résiste au manque d’eau, à l’aridité des étés secs sans problème.
  • Ces couvres-sol persistants nécessitent un sol drainant. En cas de terre argileuse, mélangez du sable à votre terre de jardin. Si vous avez une terre sableuse, caillouteuse et pauvre, c’est encore mieux ! Dans le cas de la bruyère, surtout pas un seul qui reste gorgé d’eau sinon elle peut même attraper un champignon qui s’appelle le phytophthora qui la tuera rapidement. Notamment si c’est un été chaud humide, elle déteste, c’est une plante d’été sec !
  • Ce sont des plantes qui vont se propager, s’étaler petit à petit, mais vous pouvez les diviser pour les aider à recouvrir une surface plus vite. Vous pouvez le faire très facilement avec le thym rampant.
  • Ces plantes ne sont pas décrites comme envahissantes, mais comme toutes plantes couvre-sol rampantes ou à étalement bas, il est nécessaire de limiter leur propagation de temps en temps en les coupant avec une pelle tranchante ou une cisaille.
  • Notez bien la hauteur adulte de chacune de ces plantes couvre-sol. Beaucoup de ces plantes sont à mettre plutôt en avant de massif, sinon d’autres plantes plus hautes pourraient les cacher et ça serait dommage !
  • Les plantes rampantes persistantes sont parfaites pour limiter l’entretien en empêchant la pousse des mauvaises herbes, en créant un beau tapis végétal dans votre jardin. Mais cela fonctionnera que quand les plantes couvre-sol formeront un tapis bien dense, en attendant, il faudra forcément désherber entre les pieds 😉
  • Sachez que vous pouvez laisser retomber une plante couvre-sol d’un muret ou d’un dallage. L’idée est de le faire par moment pour donner un air naturel à votre jardin !

➥ Vous pouvez aussi voir un sujet complémentaire sur une vivace couvre-sol super charmante. C’est une très jolie vivace persistante elle aussi pour recouvrir le sol et en plus, elle fleurit bleue.

Laquelle de ces plantes persistantes couvre-sol avez-vous préférée ? Laissez votre commentaire en bas de page !

Partager l'article :
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 commentaires ! Laissez le vôtre !
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Duruel
Duruel

Bonsoir Maud
Merci pour cette vidéo.
J’aime beaucoup la variété de couleur que propose l’Hélianthème.
Une question, cela semblerait idéal pour une butte plein sud , la souçis et la présence abondante de ronces et de liseron.
Comment remplacer ces deux intrus parce couvre sol ? Est-ce préférable, même si cela ne m’enchante pas, de mettre une toile au sol pour éviter leur propagation et permettre à l’Hélianthème de prendre sa place ?
Merci pour votre réponse
Eric

Thais
Thais

Bonjour, vous aviez fait une vidéo sur un couvre-sol persistant à fleurs bleues, pouvez-bous me donner le lien ? Merci !

Claudine Borrel
Claudine Borrel

Bonjour Maud,
Merci beaucoup pour vos précieux conseils. Pourriez vous me dire à quel moment de l année je peux planter le thym serpolet et le Vinca minor, j ai l intention de recouvrir plusieurs massifs et jardinières. J habite dans le Sud de la France, dans le Var, la Côte d’Azur . Il fait très chaud l été et même après 😉
Merci pour votre réponse.
Claudine

NICOLE MARTEAU
NICOLE MARTEAU

Bonjour Maud
Effectivement,très interessant,je suis vos vidéos depuis plus d’un an et je m’en suis pas mal inspirée avant meme de m’inscrire à votre formation
Nicole

Maud
Maud
Répondre à  NICOLE MARTEAU

Merci à vous. Votre enthousiasme me motive.

Benderdouch
Benderdouch

Bonjour Maud,
Encore une super vidéo pour nous perfectionner dans l’aménagement de notre jardin.
C’est vraiment top ce récapitulatif textes et visuels.
Mille mercis .
Michael

Maud
Maud
Répondre à  Benderdouch

Bonjour Michael,
Je suis contente que ce nouveau sujet vous a plu et je vous en remercie.

Chassang Stéphanie.
Chassang Stéphanie.

Bonjour Madame,
C’est toujours avec plaisir et intérêt que je lis vos articles,quoique habitant les Philippines c’est rarement transposable.Je suis vivement intéressé par le thyn serpolet et le rthyn rampant pour mettre entre des dalles.Ici ça n’existe pas.Pouvez-vous me dire si je peux le semer et où éventuellement je peux trouver la semence.Je vous remercie par avance avec mes sincères salutations.

NICOLE MARTEAU
NICOLE MARTEAU

Bonjour,
Les 3 me semblent parfaites et comme j’ai un grand jardin,je pense mettre les 3 à des endroits différents . J’ai du soleil pratiquement toute la journée car peu d’arbres et des arbustes pas trop hauts .
Merci pour touts ces vidéos
Nicole

Maud
Maud
Répondre à  NICOLE MARTEAU

Bonjour Nicole,

Je suis ravie que vous ayez lu mon article sur l’aménagement des jardins, et je vous remercie de tout coeur pour votre soutien. J’espère que vous avez trouvé cela intéressant et instructif.

Pascale
Pascale

Bonjour
Merci beaucoup pour vos petites vidéos : elles me donnent des idées et là cela me motive pour ces rampantes fleurissante pour égayer mon jardin en Bretagne qui a trop de vert et qui souffre de plus en plus de sécheresse : même mes cerisiers pommiers fanent en été !
Pascale

Maud
Maud
Répondre à  Pascale

Bonjour Pascal,

Votre intérêt pour mon article me touche beaucoup, merci ! Bon jardinage

Marie Christine
Marie Christine

Bonjour Maud,
Vous venez de me réconcilier avec le thym rampant, s’il vous plaît je peux le mettre sous mon ceanothe bleu, pour illuminer ce petit coin et dissimuler le regard des ventilateurs de la pompe à chaleur .
Oui la vivace pervenche Vinca, c’est très rustique et facile pour bouturer.
Merci pour vos conseils, Mamie Marie qui prépare le printemps.
Cordialement

Maud
Maud
Répondre à  Marie Christine

Bonjour Marie Christine,

Je suis contente que vous ayez trouvé des informations utiles dans mon article.
Amitiés jardinières.

Anaïs
Anaïs

Merci pour cet article. Auriez vous une idée de couvre-sol qui ne fleurit pas ?

Goursaud M.Hélène
Goursaud M.Hélène

J’aime les trois ! Je ne connais que la bruyère mais je vais essayer le thym serpolet (quel joli nom !)

Maud
Maud
Répondre à  Goursaud M.Hélène

Bonjour Hélène, mercu d’avoir lu mon article.
Oui essayez avec le thym serpolet. Bon jardinage.

Nathalie Grattarola
Nathalie Grattarola
Répondre à  Anaïs

Bonjour Maud et encore merci !
J’ai planté du thym serpolet cet été entre mes pieds de lavande, au pied de mon olivier entre autres… il s’étale gentiment et ça sent bon !
J’ai une question sur le sable que je ne trouve pas en jardinerie. En GSB, il existe plusieurs variétés, je pense qu’il faut prendre le plus épais mais son origine (rivière) est rarement mentionnée, du coup, j’ai trop peur de faire une bêtise et je draine mes plantes avec de la pozzolane mais dans ce cas ici, le sable serait mieux… que faire ?
Merci d’avance, Nathalie