Comment créer un petit jardin moderne ? [ÉTUDE DE CAS]

Vous souhaitez créer un petit jardin moderne au pied d’une habitation récente ?

Rômulo vit en Suisse, pas loin du lac Léman. Il a la particularité d’avoir son jardin au rez-de-chaussée d’un immeuble, sur une surface de 100-150 m2 environ.

Il souhaite aménager cet espace dans un style moderne, tout en se cachant des nombreux vis-à-vis.

À travers cette étude de cas, je vous montre comment aménager un petit jardin de façon design et moderne. 😊

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Créer des massifs design dans un petit jardin moderne

Voici ce à quoi ressemble le jardin de Rômulo, sur la photo ci-dessous. Quand je vois un immeuble et un jardin moderne de ce type, je n’ai pas du tout envie de partir sur un aménagement traditionnel, avec la petite haie au fond du jardin. Je trouve que ces formes méritent d’y apporter du design. Un côté déco à ce petit jardin de ville.

Comment créer un petit jardin moderne au pied d'un immeuble ?

J’ai décidé de partir sur un aménagement avec des massifs en biais, placés stratégiquement pour cacher les vis-à-vis.

Dans la partie droite du jardin, comme indiqué sur la photo ci-dessous, je ferais bien un massif formant un bel angle droit. Cet angle droit est très important dans cet aménagement : je vais le répéter ailleurs.

Création de massifs design dans un jardin moderne

Avec une règle, je dessine un autre triangle juste devant la terrasse et dans la continuité, un triangle de l’autre côté du chemin. J’imagine aussi un triangle dans l’angle du terrain. Il crée un nouvel angle droit, en rappel de celui du massif de droite.

Enfin, je termine avec un dernier triangle dans le fond du terrain à gauche. Il est peu visible sur la photo ci-dessus, car presque toujours à l’ombre.

Le rendu est déjà très design et permet de redessiner complètement le jardin, n’est-ce pas ?

Je dessine aussi des bandes le long des murets, qu’il faudra habiller de plantes vivaces à gauche et de plantes plus hautes sur le devant de la maison, pour cacher du vis-à-vis. 

Sol peu profond : que planter ?

La partie avant du jardin de Rômulo se situe sur la dalle du parking souterrain de l’immeuble. Le sol n’est profond que de 40 à 50 cm sur la moitié de son terrain, posant la question des plantes adaptées pour créer ce petit jardin moderne.

En réalité, toutes les plantes de haies sont adaptées, mais elles auront un développement plus faible qu’à la normale. Lorsque les racines des plantes arrivent au niveau de la dalle, c’est comme si elles étaient dans un pot, elles sont contraintes dans leur développement.

Mais qui dit sol peu profond dit aussi plus d’assèchement.

Il faudra veiller à arroser davantage les plantations, comme on le ferait avec des plantes en pot. L’idéal est d’installer un système de goutte-à-goutte, pour que l’arrosage soit automatique et programmé. C’est la solution la plus économique et la plus écologique en termes de consommation d’eau.

Attention également aux tuyaux qui passent dans le sol. Le problème avec les plantations d’arbustes de haies, c’est qu’ils peuvent endommager les canalisations à la longue. Ce risque est très faible avec les tuyaux actuels, qui sont extrêmement résistants. Toutefois, je conseille à Rômulo d’installer des graminées hautes le long de son muret plutôt que des arbustes de haie type photinias, car une canalisation court tout du long.

Quelles plantes choisir pour un aménagement moderne ?

L’avantage des graminées est qu’elles nécessitent très peu d’entretien. De plus, l’alliance entre les formes modernes du jardin et le côté naturel des graminées sera très joli. Cela donnera l’impression à la famille de Rômulo d’être à la campagne, même au milieu de la ville. Je l’encourage à les planter le long du muret, devant sa maison. Comme sur la photo ci-dessus.

Il est aussi possible de mettre des bambous le long de ce muret. Rômulo pourrait les planter dans la continuité de la haie de graminées, pour varier un peu les formes et les couleurs. Les bambous Fargesia sont ceux que je recommande, car ils ne présentent aucun risque de prolifération.

Ils ont l’avantage de produire une haie de faible largeur et de cacher des vis-à-vis toute l’année, comme ils sont persistants. Leur seul inconvénient est qu’ils poussent lentement. Il faudra donc être patient ou en acheter quelques plants déjà grands.

Cet article pourrait d’ailleurs vous intéresser : Comment planter une haie de bambous sans risque ?

Comme il faut toujours faire des rappels dans un jardin, je conseille à Rômulo de mettre également une haie de graminées sur le côté de son jardin, le long des fenêtres du couloir de l’immeuble.

Je lui conseille de planter à cet endroit-là le Miscanthus zebrinus, qui sera suffisamment haut avec ses 1m70, pour le cacher du vis-à-vis. L’avantage des graminées est qu’elles laisseront tout de même passer de la lumière à travers les fenêtres du couloir. De plus, la vue sur les graminées depuis le couloir peut être très décorative.

Pour créer un petit jardin moderne : osez les mélanges de style

Pour créer son petit jardin moderne, Rômulo souhaite installer un bel érable qui reste rouge toute l’année dans son jardin. Il adore le rouge.

Je l’invite à le positionner devant la haie de bambou, comme dessiné sur la photo ci-dessous. Il n’a pas à s’inquiéter de la taille que prendra l’érable, car dans son sol peu profond, il ne deviendra pas gigantesque. Avec les bambous derrière, cela donnera une ambiance très zen au jardin, qu’il pourra voir depuis la fenêtre de son bureau.

Mettre un érable devant les bambous pour une ambiance zen.

En plus du rouge, Rômulo aime le bleu et aimerait installer de la lavande et du romarin dans un endroit du jardin.

Je l’encourage à mélanger les styles. Le rouge est une couleur forte, qui va bien avec des couleurs passe-partout dans la végétation, comme le vert et le bleu. Ce sont les couleurs des végétaux et du minéral, qui donnent souvent un rendu très naturel.

Rômulo peut donc planter de la lavande et du romarin sur ses petits massifs, notamment celui situé juste devant la terrasse. Ces plantes pourront être mélangées à de petites vivaces. Au milieu du massif de la terrasse, je lui conseille d’ailleurs d’implanter un olivier, qui peut se développer même avec un système racinaire réduit, comme sur la photo ci-dessous.

Il ne deviendra jamais très gros, mais permettra d’offrir un vrai espace d’intimité au niveau de la terrasse. En effet, l’olivier va créer un rideau de verdure proche de la maison qui permettra à Rômulo et sa famille de se sentir bien chez eux, notamment par rapport au vis-à-vis de l’immeuble d’en face. Pour créer un petit rappel, il peut également planter un autre olivier dans la haie de graminées un peu plus loin, comme sur la photo ci-dessous.

Comment varier les style dans un jardin moderne ?

Découvrez mon article : Comment planter un olivier ? [Le guide complet]

Les plantes à privilégier dans le jardin moderne de Rômulo

Dans le massif du fond du terrain, qui est presque toujours à l’ombre et sur lequel donne la fenêtre de la cuisine, je mettrai un cornouiller des pagodes panaché, illustré sur la photo ci-dessous.

Le cornouiller des pagodes panaché

Ce petit arbre très graphique a l’avantage d’apporter de la lumière, avec son vert clair, très contrasté par rapport à la haie de thuyas qui se trouvera derrière. Là encore, il ne deviendra pas énorme et nécessitera seulement une taille par an.

J’ai également sélectionné quelques plantes qui iraient bien pour créer le petit jardin moderne de Rômulo, principalement dans les tons rouges comme c’est une teinte qu’il affectionne particulièrement.

Il pourra aménager ses massifs avec l’Aronia arbutifolia « brilliant » et le Nandina domestica. Des plantes vivaces iront bien à leurs pieds, comme les achillées colorées, les gaillardes et les euchères. Elles pourront être associées à des graminées basses et des fougères persistantes. Ces dernières se plairont d’ailleurs particulièrement bien en dessous de l’érable du Japon. 

Rômulo peut également planter de la vigne vierge le long de son muret, qui s’y accrochera toute seule et deviendra magnifique à l’automne. Elle nécessite par contre d’être taillée chaque année pour limiter son développement.

Pour avoir le visuel des variétés citées ci-dessus, je vous encourage à regarder ma vidéo d’étude de cas, dans laquelle je vous montre les fiches détaillées de ces plantes.

Vous pouvez également vous procurer mes fiches outils pour connaître l’ensemble des plantes qui conviennent à votre terrain et votre ensoleillement.

Cliquez ici pour accéder à mes fiches outils sur les plantes.

Dites-moi dans les commentaires sous la vidéo ou tout en bas de cet article : Quel est le conseil que vous retenez pour le mettre en place au sein de votre petit jardin moderne ?

Je vous dis à bientôt pour la prochaine étude de cas. 🙂 En attendant, portez-vous bien !

Partager l'article :

2 commentaires sur “Comment créer un petit jardin moderne ? [ÉTUDE DE CAS]

  1. BARBIER MARIE dit :

    Merci beaucoup Maud pour tous vos bons conseils qui aident bien les jardiniers en herbe, dont je fais partie. Votre guide et vos vidéos sont très claires. Je vais régulièrement sur votre site pour des idées d’aménagement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.