Les 2 plus grosses ERREURS pourquoi vos plantes meurent ?

Les 2 plus grosses ERREURS pourquoi vos plantes meurent ?

 

Quand je vais chez des particuliers dans le cadre de mon travail de paysagiste, on commence par faire un tour du jardin. Généralement ils me questionnent pour savoir si j’ai une explication au fait que certaines plantes dans leur jardin poussent mal. Pourquoi telle plantation qu’ils ont faite il y a peu de temps n’a pas pris ?

La première chose que je regarde c’est s’ils ont bien respecté les consignes de base de plantation de ces plantes en question.

C’est à dire, vous savez, les petites infos qu’il y a sur les étiquettes des plantes.

 

L’exposition : est-ce que c’est une plante de plein soleil ou bien une plante d’ombre ?

soleil

Donc, est-ce qu’ils ont bien respecté ça, le basique ! 

terre végétale

Est-ce qu’ils ont respecté aussi le type de terre : si c’était une plante de terre de bruyère par exemple, est-ce qu’ils en ont rajoutée à la plantation
? 

Donc, je les questionne à ce sujet.

Egalement, je m’assure que cela n’était pas une plante gélive qui n’était pas adapté à leur climat. Gélive signifie qui ne résiste pas au gel.

gel

Généralement, mes clients ont bien pris en compte toutes ces recommandations de base, ils ont bien respecté les consignes de l’étiquette de la plante et ont bien suivi les conseils du pépiniériste.

 

Mais alors pourquoi la plante a du mal à pousser ?

que faire

Pourquoi telle plante qui avait apparemment toutes les bonnes conditions pour se développer n’a pas survécu à la plantation ?

Pourquoi chez certaines personnes toutes leurs nouvelles plantations se portent à merveille et chez d’autres certains végétaux ne prennent pas bien ?

A force d’observation, de discussions avec les personnes et tout simplement d’accumulation d’expérience de mon métier de paysagiste j’ai compris d’où vient le problème.

Je vais donc vous révéler dans cet article les 2 plus grosses erreurs que font généralement les particuliers quand ils font des plantations au jardin. Ces 2 erreurs sont tellement répandues que je dirais qu’elles sont au moins responsables de 95% de la mauvaise prise des végétaux.

 

 Voici donc les 2 grands secrets pour développer votre main verte !

 

 

RAISON 1 pourquoi vos plantes ont du mal à pousser dans le jardin c’est qu’elles sont PLANTÉES TROP PROFOND 

 

Quand vous plantez une plante, il ne faut pas que la motte soit enfoncé trop profondément dans le trou de plantation.

 

Je m’explique :

Les plantes respirent par leur base, par le collet. C’est à dire la jonction entre les tiges et les racines.

Le dessus de la motte de la plante doit seulement être recouvert par une fine couche de terre. Si vous mettez trop de terre à cet endroit vous allez tout simplement asphyxier la plante.

Une plante en asphyxie va soit végéter c’est à dire qu’elle ne va pas faire de nouvelles pousses car elle va être préoccupée à survivre tout simplement. Elle aura une triste mine, ne semblera pas en forme. Elle paraîtra être restée figée dans le temps tout en étant beaucoup moins fraîche qu’à la plantation…

Dans le pire des cas, la plante ne survivra tout simplement pas et, affaiblie, elle mourra suite à une attaque de champignons ou d’insectes. 

Car oui, dans la nature, les plantes fragilisées deviennent la cible de leurs prédateurs.

 

Vous savez comment tuer un chêne centenaire ? Déversez plusieurs mètres cubes de terre à son pied et laissez le temps agir … 

C’est malheureusement ce qui arrive sur de nombreux chantiers de constructions d’immeubles ou de maisons. Par méconnaissance, des entreprises de travaux public entreposent des tas de terre au pied des arbres… je vous laisse

deviner la suite.

 

planter

C’est la même chose à l’échelle de vos petites plantations au jardin ! 

– Ne les plantez pas trop profond. 

– Ne recouvrez pas leur pied avec trop de terre.

 

Si vous avez des plantes dans votre jardin qui ont du mal à pousser.

Vérifiez comment vous les avez planté. Si vous trouvez qu’elles sont plantés trop profond : replantez-les correctement.

 

Quand vous faites le trou de plantation, vérifiez que ce trou n’est pas trop profond en mesurant la hauteur tout simplement de votre motte et en reportant cette hauteur dans le trou de plantation qui doit être de profondeur équivalente.

Il est important quand même de bien décompacter le fond du trou. C’est à dire, il ne faut pas que la terre au fond soit dure. Rajoutez un peu de terre meuble jusqu’à temps que votre motte soit affleurante au niveau du terrain.

trou de plantation

D’autre part, pensez toujours que quand vous plantez une plante, la motte a tendance avec l’arrosage a s’abaisser légèrement dans le trou de plantation par tassement.

Donc, il ne faut vraiment pas au moment de la plantation la planter trop bas dans le trou !

 

Maintenant je vais vous dire l’autre raison pourquoi une plante meurt la première année après sa plantation.

Accrochez vous ! Cela semble basique mais c’est pourtant une erreur très répandu.

 

 

RAISON 2 pourquoi vos plantes ont du mal à pousser dans le jardin c’est qu’elles ne sont PAS ASSEZ ARROSEES LA PREMIERE ANNEE après la plantation

 

Souvent, beaucoup de personnes achètent des plantes et y apportent trop peu de soins après la plantation. Elles sont oubliées et confiées aux éléments extérieurs en espérant que la pluie fera son travail…

Par exemple, ils plantent une plante d’origine méditerranéenne comme de la lavande ou bien encore un palmier qui sont réputées pour ne pas demander trop d’eau et même pour résister à une certaine sécheresse. 

Comment peuvent-ils imaginer qu’elles puissent manquer d’arrosage avec le climat du nord de la Loire ?

 

Grave erreur !

 

Dites-vous bien une chose, une règle à respecter quand vous faites des plantations : 

Systématiquement, quelque soit le type de plante, qu’elle demande peu d’arrosage au

final ou beaucoup. Que ce soit une plante de terre de bruyère, une plante méditerranéenne ou un palmier : 

Il faudra dans tous les cas arrosez régulièrement la première année après la plantation

 

Pourquoi ? 

 

Tout simplement parce que quand vous achetez une plante elle vie grâce aux racines qui sont dans son pot. Elle était d’ailleurs arrosée quotidiennement par le pépiniériste.

Quand vous la plantez, les racines ne sont pas allées encore coloniser votre terrain. Sortir de cette motte qui a été faite par le pépiniériste. Elle ne peut pas encore aller chercher la fraicheur dans les profondeurs de votre terrain.

Et donc, la plante c’est comme si elle était toujours dans son pot ! Et le temps qu’elle fasse des racines, elle va avoir besoin d’un arrosage régulier.

racines arbre

Dans mon travail de paysagiste, lorsque l’on fait des plantations au printemps chez des particuliers. On rabâche aux clients qu’il va falloir arroser toutes les plantes un peu chaque soir l’été à suivre. 

On sait le travail que cela va représenter en rentrant du travail…

Ou bien l’organisation que cela va leur demander pour que quelqu’un arrose à leur place pendant leurs vacances… 

Mais il est indispensable qu’ils effectuent ce travail avec application durant la première année après la plantation.

Bien sur, on les rassure en leur expliquant qu’ils seront tranquilles l’été suivant mais le premier été l’arrosage est primordial voir crucial dans la bonne prise de leurs végétaux.

 

Donc dites vous que la première année, toute plante demande beaucoup de travail.

Pour faire une comparaison, c’est un peu comme un petit bébé : la première année vous aurez besoin de beaucoup vous en occuper. Cela demandera beaucoup de travail mais plus il grandira plus vous retrouverez des moments de liberté.

arrosage

 

C’est la même chose avec les plantes. Bon, elles grandissent plus vite rassurez vous !

 

Mais la première année elles dépendent de vous.

En dehors de l’été, un arrosage un soir sur deux, un soir sur trois sera suffisant.

Mais méfiez-vous quand vous voyez qu’il pleut.  Parfois ce n’est pas suffisant parce que la pluie humidifie le sol uniquement en surface.

Il faut bien que vous veillez à ce que le terrain soit humide en profondeur. 

 

Donc gardez cela à l’esprit et rassurez-vous à partir de l’été suivant vous serez tranquille. Les années suivantes, vous aurez juste à arroser en cas de très forte chaleur, en cas de canicule donner un petit coup de pouce à vos plantes. Mais si la plante est correctement exposée par rapport à ses besoins en soleil, elle sera autonome pour ce qui est de l’arrosage.

 

Ainsi je vous ai dit les deux plus grandes erreurs que font les particuliers lorsqu’ils font des plantations.

Rappelez-vous…

 

La hauteur de plantation : souvent ils enfoncent trop bas la motte lors de la plantation 

Et l’arrosage la première année qui manquent généralement

 

 

Que faire si j’ai des plantes en mauvais état au jardin ?

 

Si vous avez une plante dans votre jardin que vous avez plantée il y a plus d’un an. Surtout attendez une année avant de juger du bon développement ou non d’une plante car parfois elles sont un peu lentes à s’implanter. 

Respecter le rythme de la nature !

Si au bout d’un an vous voyez qu’il n’y a pas de petites pousses, de jeunes feuilles, alors, dans ce cas là c’est quelque chose qui ne lui plaît pas.

plante meurt

 

La solution ? 

 

Ne la jetez pas à la poubelle !

Ne l’abandonnez pas cette petite plante !

 

Commencez par la transplanter ailleurs dans votre jardin en respectant bien les indications que je viens de vous donner :

Un bon arrosage et surtout la hauteur de plantation.

Donnez-lui une seconde chance.

N’abandonnez pas jusqu’à temps qu’elle prenne dans votre jardin…

 

 

Le jardinage apprend la patience et à être attentionné. 

Voici 2 belles qualités à expérimenter 🙂

 

 

Et vous ? Dites-moi dans les commentaires si vous faisiez une de ces 2 erreurs ou bien les deux ?? Cet article vous à t’il ouvert les yeux ? 

 

  •  
  •  
  •  
  •