Comment optimiser l’espace dans un petit jardin ? [ÉTUDE DE CAS]

Vous avez un petit jardin et vous ne savez pas comment faire pour le sublimer ? Vous vous demandez comment optimiser l’espace dans un petit jardin ?

Corinne habite à la campagne, dans une maison type « bonbonnière », avec un tout petit terrain, qu’elle aimerait optimiser.

À travers cette étude de cas, je vous montre comment aménager un petit jardin de manière optimale et à peu de frais. 😊

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Optimiser l’espace dans un petit jardin : choisir l’emplacement stratégique de la pergola, de l’abri de jardin et du bûcher

Un aménager peu coûteux : installer une terrasse en bois sur une dalle en béton existante

Corinne a une terrasse en béton sur un tiers environ de son terrain, comme vous pouvez l’apercevoir sur la photo ci-dessous, en vue plongeante sur son jardin. Elle songe à faire une terrasse en bois par-dessus, ce qui me semble être une très bonne idée.

Comment optimiser l'espace dans un petit jardin ?

En effet, quand on veut faire un dallage sur une terrasse existante, il faut que la dalle béton soit en très bon état, ce qui n’est généralement pas le cas. Alors qu’on peut poser une terrasse en bois dans de bonnes conditions, même si la dalle présente quelques fissures ou n’est pas en bon état.

Comme Corinne a un petit budget, je l’encourage à partir sur une terrasse en pin traité à cœur, beaucoup moins chère qu’une terrasse en bois exotique. La longévité est certes moindre, environ 10-15 ans sur une dalle béton (qui va protéger le bois plus longtemps), mais reste raisonnable lorsque l’entretien est réalisé régulièrement.

La petite différence du pin par rapport au bois exotique est que le bois présente des nœuds, ce qui donnera donc un aspect plus rustique à la terrasse (et souvent très déco !).

Cet article pourrait d’ailleurs vous intéresser : 6 terrasses en BOIS LOCAL passées au cribles 😉

Sachez qu’il n’est pas obligatoire d’avoir une dalle en béton en dessous : il est possible de poser une terrasse en bois sur des plots en béton creusés dans le sol pour lui donner une assise solide.

Comment optimiser l’installation d’un abri de jardin et d’une pergola sur un petit terrain ?

Corinne souhaite installer une pergola et un abri de jardin. Je lui conseille d’associer les deux aménagements, en plaçant l’abri de jardin sur la terrasse.

Deux avantages à cela :

  • D’une part, elle peut le placer devant un morceau de mur en enduit lisse qui n’est pas très esthétique sur sa terrasse, pour le cacher ;
  • D’autre part, cela lui évite de couler une nouvelle dalle en béton, fondation nécessaire à l’installation d’un abri de jardin.

Dans ce côté du terrain, le mur de son jardin est en biais. Je l’encourage à acheter un abri de jardin standard, qu’elle pourra placer le long du mur enduit. Et de le compléter avec une pergola sur mesure, qui suivra l’alignement de la terrasse sur sa moitié, comme illustré sur la photo ci-dessous.

Comment accoler un abri de jardin et une pergola sur la terrasse d'un petit jardin ?

Optimiser l’espace : construire un bûcher dans le prolongement de l’abri à bois

Cet aménagement permet de poursuivre l’abri de jardin par un bûcher, et ainsi optimiser l’espace de son petit jardin. En effet, Corinne a actuellement deux emplacements dans son jardin pour ranger son bois et souhaite réorganiser ces espaces.

Il faudra donc installer un poteau en bois au bout du bûcher, avec un plot en béton enterré pour le maintenir. Elle pourra couvrir son bûcher d’un toit pour ne pas avoir à protéger le bois avec des bâches, souvent inesthétiques. Son composteur viendra se placer dans l’enfilade du bûcher.

Corinne a des pas japonais dans son jardin. Si ces dalles ne sont pas en trop mauvais état, elle peut les placer le long du bûcher et jusqu’au composteur pour faciliter les trajets quotidiens dans cette partie très utilisée du jardin.

Aménager un espace détente au sein d’un petit jardin

En poursuivant le trajet des pas japonais, il est d’ailleurs possible de créer un espace repos dans le fond du terrain. En effet, Corinne se demandait où placer un espace détente dans son petit jardin.

Cet emplacement, à l’ombre du cerisier japonais déjà implanté dans le jardin, est idéal pour installer une petite table avec des chaises, ou pourquoi pas un petit banc, et créer un espace d’intimité.

Il est dans ce cas possible de dessiner l’espace en disposant des pas japonais côte à côte, comme sur le schéma ci-dessous, par exemple.

Comment créer un espace détente dans un petit jardin ?

Créer une cohérence entre la terrasse et le jardin

L’avantage, avec cette optimisation de l’espace, est que le chemin tracé par les pas japonais est parallèle au mur d’enceinte du jardin.

Je travaille avec le biais existant : c’est ce qui va faire le côté décoratif du jardin et créer le lien entre les formes du terrain et les aménagements. Jouer avec les biais existants est un point très important des aménagements de jardin.

Le fait d’avoir placé l’abri de jardin sur la terrasse, qui se prolonge avec le bûcher, casse le côté banal et classique d’une terrasse qui s’arrête toute droite. Avec cet aménagement, j’intègre la terrasse au jardin et je crée de la cohérence entre les deux espaces.

Pour continuer sur cette lancée, il serait intéressant d’ajouter un peu de verdure à la terrasse. Par exemple, je conseille à Corinne de placer une structure sur le bûcher et l’abri de jardin, pour faire monter une plante grimpante tout du long.

À cela, nous pouvons ajouter deux gros pots décoratifs sur la terrasse, à côté des ouvertures.

Comment aménager un petit jardin grâce à la création de massifs astucieux ?

Cacher les poubelles de manière simple et esthétique

Corinne cherche également une manière de cacher ses poubelles ce qui, je suppose, est une préoccupation que vous pouvez avoir également dans votre petit jardin.

Plutôt que d’ajouter un local à poubelles qui risquerait d’amener toute votre attention dessus, je vous propose un aménagement tout simple, et qui permet en plus d’optimiser l’espace dans un petit jardin.

J’encourage Corinne à placer ses poubelles le long du mur du fond, qui n’est pas très esthétique. Et de simplement planter deux grandes graminées devant !

Les graminées ont l’avantage de ne pas prendre trop d’espace au sol et vous pouvez très bien choisir dans ce cas-là des graminées qui ne montent pas très haut. Des plantes qui font 1m60 suffisent pour cacher des poubelles.

Corinne peut choisir entre des Calamagrostis ou le Miscanthus sinensis « Gracillimus ».

Grâce à ces graminées, elle peut créer une petite chicane, de laquelle elle pourra sortir les poubelles facilement, comme ci-dessous.

Comment cacher les poubelles tout en optimisant l'espace dans un petit jardin ?

Voici donc un tout petit aménagement très simple et à moindre coût.

Déterminer l’emplacement des massifs grâce au biais du jardin

Pour continuer l’aménagement du jardin et choisir l’emplacement des massifs, je vais tout simplement suivre le biais du jardin.

Je dessine d’abord un premier massif triangulaire, le long de la terrasse. Et puis avec ma règle, je dessine un passage, et un nouveau massif derrière, qui suit également le biais du jardin, comme représenté sur la photo ci-dessous.

Comment créer des massifs en se basant sur le biais du jardin ?

Dans le massif du fond, Corinne peut laisser l’enclos de ses tortues (eh oui, elle a des tortues !) au même endroit que précédemment. Et le cacher en partie par un ou deux plants de graminées, pour donner de la continuité avec l’espace pour les poubelles.

Corinne peut aussi déplacer l’arche qui était déjà présente dans son jardin, pour rejoindre les deux massifs, et accentuer l’effet de chemin entre les deux. Elle pourra alors transplanter son rosier grimpant le long de l’arche, s’il supporte la transplantation, ou encore un jasmin étoilé.

Comment tailler les arbres dans un petit jardin ?

Je conseille à Corinne de choisir des plantes plutôt basses pour ses massifs, car elle a déjà deux arbres qui donnent du volume au jardin : un cerisier japonais dans le fond et un érable du Japon devant.

Je lui conseille de conserver les deux arbres en les taillant régulièrement. Elle peut notamment tailler les branches basses de l’érable du Japon pour retravailler un peu sa forme et l’espace qu’il occupe.

Pour ce qui est du cerisier, il faut absolument le maintenir chaque année pour éviter qu’il ne grandisse de trop. Je n’ai prévu aucune plantation en dessous  car, attention, avec les racines des arbres, il serait difficile pour d’autres plantes de s’implanter.

Vous connaissez maintenant toutes mes astuces pour optimiser l’espace dans un petit jardin.

Dites-moi dans les commentaires sous la vidéo ou tout en bas de cet article : Quel est le conseil que vous retenez pour le mettre en place au sein de votre petit jardin ?

Je vous dis à bientôt pour la prochaine étude de cas. 🙂 En attendant, portez-vous bien !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.