Arrosage automatique enterré ou goutte à goutte ? (La meilleure solution)

Vous recherchez un arrosage automatique pour votre jardin mais vous ne savez pas trop bien lequel choisir ? 

Cela ne me surprend pas que vous soyez un peu perdu car beaucoup de particuliers confondent les arrosages automatiques enterrés et les arrosages automatiques goutte à goutte. 

Alors je vais vous expliquer la différence, les avantages et les inconvénients de ces 2 types d’arrosages automatiques. Je vais aussi vous donner mon avis sur ce qu’il vaut vraiment la peine d’acheter en fonction de vos besoins.

En tout cas, je vais tout faire pour vous faciliter la tache pour choisir le meilleur système d’arrosage pour votre jardin ! 

Alors arrosage automatique enterré ou goutte à goutte ? Je vous explique les différences.

C’est parti !

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

S’abonner à la Chaîne Youtube en cliquant ICI

Quels sont les différents types d’arrosages automatisés ? 

Avant de rentrer dans le détail de ce sujet, il est important de comprendre que sous la dénomination d’« arrosage automatique » ont peut rassembler différents systèmes qui permettent d’arroser vos plantes ou votre gazon et cela de manière automatisée, c’est à dire avec une intervention réduite de votre part.

Dans certains cas, vous allez voir, cela peut être totalement automatique avec un programmateur. Vous n’aurez même plus besoin d’y penser ! C’est vrai que c’est idéal pour partir en vacances sans s’inquiéter de l’arrosage du jardin.

Dans d’autres cas l’arrosage automatique demandera une intervention de votre part mais elle sera bien plus réduite que si vous deviez utiliser un arrosoir ou un tuyau d’arrosage pour arroser l’ensemble de votre jardin et cela plusieurs fois par semaines !

L’arrosage automatique goutte à goutte

C’est un tuyau percé de petits trous qui délivrent une faible quantité d’eau mais régulièrement.  On parle de « tuyau autorégulant de surface » c’est à dire un tuyau goutte à goutte qui régule automatiquement la quantité d’eau qui sort à chaque petit trou.

On l’installe à la surface de la terre et on le fait serpenter entre les plantes.

Voici à quoi ressemble un arrosage automatique goutte à goutte : 

Il est possible de recouvrir le sol de paillis végétal ou encore de paillage minéral. Non seulement cela garde l’humidité dans le sol plus longtemps mais aussi cela permet de cacher le réseau de tuyaux à la surface du sol.

Je dirais que l’arrosage goutte à goutte est dans la plupart des cas semi-automatisé car pour le mettre en route il faut brancher un tuyau d’arrosage classique sur le tuyau goutte à goutte à l’aide d’un raccord rapide. 

Parfois on a plusieurs réseaux de tuyau goutte à goutte :

  • un pour la haie,
  • un pour un massif,
  • un autre pour un second massif.

Dans ce cas il faut intervenir manuellement, débrancher votre tuyau d’arrosage et le rebrancher sur un autre réseau goutte à goutte. Et puis, il faut ouvrir l’eau du robinet à chaque fois !

Mais ce que beaucoup de particuliers ignorent, c’est qu’il est tout à fait possible de complètement automatiser un arrosage goutte à goutte à l’aide d’un petit programmateur à pile. 

L’idée dans ce cas c’est de faire un seul et unique réseau d’arrosage automatique goutte à goutte et de le raccorder au tuyau d’arrosage (lui même branché sur le robinet extérieur).

C’est alors le programmateur qui ouvre les vannes de l’arrosage automatique à des heures fixes. 

Vous pouvez ainsi partir en vacances tranquille sans vous soucier de l’arrosage de votre jardin ! C’est formidable !

Les arroseurs et buses mobiles

Toujours dans la catégorie des arrosages automatiques de surface, il faut que je vous parle des petites rampes avec des jets d’eau qui oscillent ou encore ces buses que l’on pique dans le sol et qui font un arrosage rotatif.  

rampe d'arrosage pour le gazon

Je mettrais dans cette catégorie tous les accessoires d’arrosage « qui dépannent » quand on veut par exemple arroser un jeune gazon ou un massif composé de plein de petites plantes vivaces ou annuelles.

Il suffit de les relier à un tuyau d’arrosage, de laisser le système arroser une surface du jardin quelques minutes et de le déplacer pour couvrir une autre surface. 

Si vous semez un jeune gazon au printemps je vous recommande fortement d’utiliser ces petits accessoires pour arroser votre gazon le premier été car vous ne pouvez pas encore le laisser griller, il y a un risque qu’il ne reparte pas à l’automne s’il est tout jeune !  

tuyère d'arrosage du gazon

Mais sinon, ces systèmes ne sont pas vraiment adaptés pour l’arrosage des haies, des massifs et du gazon sur le long terme car ce sont des systèmes peu discrets et très dépensiers en eau. Ils demandent d’être déplacés régulièrement en plus !

Quel système d’arrosage automatique pour le potager ? 

Si vous recherchez une solution pour arroser automatiquement votre potager, c’est certainement l’arrosage automatique goutte à goutte la meilleure solution. Dans ce cas 2 possibilités s’offrent à vous :

  • Si vous avez un potager au même niveau que le sol de votre jardin : la solution la plus simple c’est d’installer un arrosage avec un tuyau goutte à goutte qui serpente entre les légumes : un classique goutte à goutte. 
  • Si vous avez un potager surélevé, je vous conseille aussi l’utilisation d’un arrosage automatique goutte à goutte spécial pour les plantes en pot avec des pics et des capillaires. Si cette solution vous intéresse vous en apprendrez plus dans mon prochain sujet à paraître sur l’arrosage goutte à goutte.
arrosage automatique avec des capilaires pour l'arrosage des pots et bacs
Rainbird

Enfin quelque soit la hauteur de votre potager il existe aussi un arrosage automatique alternatif qui ne nécessite ni arrivée d’eau ni aucun tuyau !

Et oui ! Ce sont les Oyas 

Vous ne connaissez peut-être pas ce type d’arrosage millénaire ? Ce sont en fait des poteries poreuses qui sont généralement enterrées dans le sol et qui, une fois remplies d’eau, la diffusent lentement dans le sol. 

Pourquoi ne pas enterrer un oya au milieu de vos pieds de tomates ? La surface que l’oya pourra arroser dépendra de sa taille. Par exemple un oya de 10 litres peut irriguer une surface de 1m2.

Si vous optez pour un arrosage automatique millénaire comme les oyas veillez simplement à ne pas les casser en donnant un malencontreux coup de pelle en bêchant votre potager. C’est la même chose avec l’utilisation d’un tuyau goutte à goutte, il faut faire attention à ne pas les percer en jardinant avec des outils !

Le prix d’un arrosage automatique pour le gazon…

Peut-être que quand vous pensez « arrosage automatique » c’est le traditionnel « arrosage intégré » qui vous vient en tête ? 

Vous savez c’est cet arrosage avec des petites buses enterrées, des petits arroseurs discrets qui vous garantissent un gazon bien vert tout au long des saisons et des années durant.

arrosage automatisé d'une pelouse bien verte

Un gazon bien vert au mois d’août mais à quel prix !

Oui car peut-être ne le savez-vous pas mais un système d’arrosage automatique intégré est bien plus complexe à mettre en place dans un jardin qu’un arrosage automatique goutte à goutte.

Cela n’a vraiment rien à voir !

Un arrosage intégré est un système complexe de tuyaux enterrés dans le sol avec des électrovannes, des turbines, des tuyères etc.

Pour installer un arrosage automatique intégré il faut faire des tranchées partout dans le jardin et avoir déjà une certaine expertise pour réaliser un réseau d’arrosage performant sans perte de pression. Autant vous dire que ce n’est pas à la portée des particuliers de vouloir le faire par soi-même (alors que l’arrosage automatique goutte à goutte si).

D’autre part un arrosage automatique intégré n’est pas à la porté de toutes les bourses, c’est un budget important à prévoir de plusieurs milliers d’euros voire dizaines de milliers d’euros suivant la taille de votre jardin ! Et à ce prix là vous n’avez que l’arrosage même pas les plantes 😉

Il est possible de faire installer un arrosage automatique par un paysagiste mais toutes les entreprises ne le proposent pas car cela demande une formation et de l’expérience. 

Les arrosages automatiques enterrés sont de moins en moins à la mode, pourquoi ? 

Maintenant que vous avez une vision d’ensemble des différents types d’arrosages automatiques il faut aussi que je vous explique pourquoi de moins en moins de particuliers optent pour un arrosage automatique intégré :

  • Bon déjà il y a la notion de budget. Vous avez compris que l’arrosage intégré doit être posé par un professionnel et que c’est un investissement important ! Pourquoi pas investir si on en a les moyens et que l’on veut un gazon bien vert tout au long de l’année mais voici le problème…
  • Il n’est pas garanti que vous aurez le droit de mettre en marche votre arrosage intégré en cas de canicule. A cause des restrictions en eau imposées par les communes en cas de forte chaleur, vous devrez laisser griller votre gazon comme dans les jardins voisins… Vous comprenez mieux pourquoi l’investissement dans un arrosage intégré n’est plus vraiment valable !
  • Enfin, il y a une prise de conscience générale qu’il n’est pas très éthique de dépenser autant d’eau pour arroser les plantes dans le jardin, parce que les arrosages automatiques intégrés ne sont pas économes en eau ! 
arrosage intégré ou enterré

Mais alors quel type d’arrosage automatique choisir pour arroser son jardin ? 

Le meilleur arrosage automatique (c’est sûre !)

Vous le devinez certainement, la meilleure solution pour arroser son jardin c’est l’arrosage automatique goutte à goutte. C’est le système qui coche le plus de cases positives : 

  • Econome en eau
  • Amovible
  • Faible investissement
  • Facile à mettre en place pour un particulier

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite en complément à ce sujet à lire celui sur l’arrosage automatique goutte à goutte qui sera accessible dès la semaine prochaine. Vous apprendrez comment l’installer et aussi nous parlerons de son petit inconvénient mais qui peut être facilement dépassé vous allez voir 😉

Comme le goutte à goutte ne permet pas d’arroser sa pelouse, si vous rêviez d’avoir un gazon bien vert toute l’année, je pense qu’il faut que vous preniez conscience que l’arrosage automatique enterré a peu d’avenir… de toute façon les collectivités vous empêcheront d’arroser en cas de canicule. 

On peut avoir un très beau jardin avec un gazon qui grille tous les étés et qui reverdit naturellement chaque automne ! 

Si vous voulez partir sur de bonnes bases je vous rappelle que je vous offre mon petit guide « Les 9 points indispensables pour réussir ses extérieurs », je vous l’envoie par email dans quelques minutes. 

Et je vous dis à bientôt pour le prochain sujet pour vous aider à aménager votre jardin 🙂

PS : Donnez moi votre avis sur l’arrosage automatique enterré et goutte à goutte dans les commentaires sous l’article !

Partager l'article :

15 commentaires sur “Arrosage automatique enterré ou goutte à goutte ? (La meilleure solution)

  1. Asselin Michael dit :

    Bonjour, un très bon article comme d’habitude mais vous n’évoquez pas la réserve d’eau de pluie pour alimenter l’arrosage automatique, c’est dommage !
    Bien cordialement

  2. JACQUOT Béatrice dit :

    Merci pour cet article aussi clair qu’instructif !

  3. BENSETTITI dit :

    bonjour Maud
    merci pour ce sujet très pertinent.
    au sujet des oyas qui sont à la mode cette année dans les jardineries, les tarifs sont trop élevés et il faut en mettre plusieurs donc gros budget en perspective avec le risque de casse que vous avez mentionnez. J’ai vu des tutos sur you tube pour fabriquer des « oyas « avec des pots de terre en terre cuite à essayer.
    Pour mes pieds de tomates, j’utilise des bouteilles en plastique retournées sur des petits systèmes indépendants vendu par lot de 4 au prix de 14 €, je vais voir si cela fonctionne bien, c’est moins esthétique mais dans nos régions c’est pour un court laps de temps. Je vais tenter la bonne couche de paillis à l’ancienne et j’ai opté pour des plantes résistantes à la sécheresse et à une bonne rusticité pour ‘hiver. Cordialement

  4. Marie Christine Clair dit :

    article très intéressant, je suis d’accord qu’il va nous falloir un minimum de civisme sur a consommation d’eau dans nos jardins pour les années futures.

  5. Perso j’ai renoncé à l’arrosage automatique, ayant un potager en carrés en bois une pelouse qui est plutôt une prairie et des haies. Oui pour les haies ça aurait été très bien mais j’avais trop de pression et l’eau fuyait par toutes les vannes. Et pour le potager en carrés de bois il faut faire passer les tuyaux d’un carré à l’autre c’est très visible et avec 40* et même plus au soleil sur les tuyaux noirs l’eau qui sort est beaucoup trop chaude pour les légumes ! Les oyas est une bonne solution écologique mais ça revient très cher aussi car la surface irriguée est faible, et il faut avoir une terre qui se creuse facilement pas comme chez moi. Je suis donc revenue à l’ancienne, paillage tuyau d’arrosage et un arrosoir u bout de chaque bras e veillant à ce qu’il n’y ait pas trop de choc thermique…

    1. Bonjour Martine, en effet bien souvent pour l’arrosage intégré c’est un système qui doit être bien réglé avec réduction de pression de l’eau, pour l’arrosage automatique goutte à goutte il faut bien acheter des tuyaux auto régulants de surface sinon cela fonctionne mal.
      Dans tous les cas quelque soit votre souhait d’avoir un arrosage automatique ou non il est vrai que la première chose à mettre en place dans son jardin c’est un paillage végétal pour conserver la fraîcheur du sol, plus d’infos ici : https://amenager-son-jardin.com/mettre-paillage-vegetal-massifs/
      A bientôt et merci pour votre message Martine 🙂

  6. Philippe dit :

    Bonsoir Maud,
    Un grand merci pour cet article qui aura une suite bien évidemment. Clarté et très accessible lors de tes explications. Ça donne envie de se baigner hi hi ! Cool ton rafraîchissement Maud, vraiment à cette heure ci en terrasse 22h. A lire déjà 3 commentaires, il est vrai que j’attends la semaine prochaine avec impatience (défauts, pas défauts, réalité sur le terrain, etc…) Bonne nuit

  7. Merci Maud pour cet article qui fait bien le point sur les différentes techniques.
    Dans mon « jardin » en pot, j’utilise des oyas et un arrosage au goutte à goutte. Cela facilite considérablement les corvées d’arrosage.C’est facile d’utilisation et très efficace.
    Je pense cependant que l’avenir est aux plantes supportant la sécheresse. Et le gazon n’en fait probablement pas partie…

  8. Bonjour Maud, merci pour cet article. J’ai une bonne nouvelle :
    Il existe une solution de goutte à goutte à enterré pour le gazon (ainsi que pour le maraîchage et l’arboriculture) . Elle permet d’économiser environ 30% à 40 d’eau par rapport à de l’aspersion de surface. N’hésitez pas à revenir vers moi si vous voulez en savoir +
    Amicalement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.