Goutte à goutte : l’inconvénient à connaître !

Si vous recherchez une solution pour arroser votre jardin sans devoir y passer trop de temps, ne cherchez plus, le goutte à goutte est certainement la meilleure solution pour vous ! 

Dans ce sujet je vais vous expliquer comment bien l’utiliser, faire des économies sur la quantité de kits à acheter et aussi comment pallier à son principal défaut. 

Alors c’est parti, on fait le point sur les systèmes goutte à goutte pour le jardin !

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

S’abonner à la Chaîne Youtube en cliquant ICI

Oui parce que déjà il faut que vous sachiez qu’il y a 2 types d’arrosage goutte à goutte :

  • Les tuyaux percés pour arroser les massifs et les haies 
  • Les goutte à goutte pour les plantes en pot sur une terrasse ou encore un potager surélevé

Un tuyau percé pour arroser son jardin ?

Si votre objectif est d’arroser un massif ou une haie, c’est un classique tuyau goutte à goutte qu’il vous faut ; c’est à dire un tuyau percé de petits trous par endroits qui délivrent une faible quantité d’eau mais régulièrement.

Optez pour des « tuyaux auto régulants de surface »

C’est un tuyau avec déjà une certaine qualité puisqu’il régule automatiquement la quantité d’eau qui sort à chaque petit trou. Cela évite de se retrouver avec des plantes plus arrosées que d’autres en fonction de si elles sont positionnées au début ou à la fin du parcours du tuyau !

Et pourquoi je vous conseille des tuyau auto régulants mais « de SURFACE » ? 

Parce qu’il est préférable d’opter pour un arrosage automatique goutte à goutte posé à la surface de la terre et non pas un tuyau percé enterré dans le sol. D’ailleurs, les tuyaux goutte à goutte à enterrer dans le sol se font de moins en moins.

En fait, le problème avec ces derniers, c’est qu’en jardinant il arrive très souvent qu’on les détériore en donnant un coup de pelle pour mettre en terre une plante. Dans ce cas, vous vous retrouvez avec un système enterré plein de fuites, ce n’est vraiment pas l’idéal !

Un arrosage automatique goutte à goutte cela ressemble à ça : 

Ne vous inquiétez pas pour l’esthétique !

Tout d’abord les plantes vont pousser, vous ne verrez plus la surface de la terre avec le tuyau qui serpente entre les plantes.

Et puis, sachez que dans tous les cas il est possible de recouvrir le tuyau avec du paillage, c’est à dire des copeaux de bois ou encore un paillage minéral comme des gravillons ou autre pierre.

Quand vous faites de nouvelles plantations, l’idée est alors d’écarter soigneusement le paillage à la main pour repérer le tuyau et ne pas l’abîmer.

L’arrosage goutte à goutte pour les pots sur une terrasse

Maintenant que vous avez vu à quoi ressemble un arrosage automatique goutte à goutte de jardin voici en revanche l’aspect d’un arrosage automatisé pour des plantes en pots sur une grande terrasse d’appartement par exemple. 

Vous voyez, c’est un peu différent, c’est un système avec des petits capillaires souples avec au bout des pics arroseurs que l’on enfonce dans la terre des bacs. 

C’est d’ailleurs ce système qui est bien souvent utilisé dans les pépinières pour maintenir les plantes en pot avant qu’elles soient vendues. 

Avant de passer à la suite, vous noterez que les arrosages goutte à goutte qu’ils soient pour le jardin ou pour les plantes en pot sur une terrasse, vous permettent d’arroser uniquement les plantes et non pas le gazon ! 

Si vous voulez savoir si ça vaut le coup d’arroser votre gazon vous pouvez, en complément à ce sujet, voir celui sur les arrosages automatiques.

Les nombreux avantages des kits goutte à goutte 

Le meilleur système d’arrosage automatique c’est l’arrosage « goutte à goutte » !

Pourquoi ? 

  • Il est peu cher à mettre en place ; vous aurez besoin d’acheter principalement du tuyau et divers petits accessoires. Si vous voulez complètement l’automatiser, un petit programmateur à pile vous coutera une centaine d’euros environ.
  • Facilité d’installation pour un particulier ; il n’y a pas besoin de faire des tranchées partout dans le jardin !
  • Gain de temps ; votre intervention reste vraiment réduite à allumer l’eau mais vous pouvez aussi optez pour un petit programmateur comme je vous le disais.
  • Faible consommation d’eau ; surtout si vous arrosez tôt le matin ou tard le soir pour ne pas que l’eau s’évapore.

Comment installer un arrosage goutte à goutte ?

Pour poser ce type d’arrosage facilement vous aurez besoin de :

  • Une arrivée d’eau extérieure, idéalement un robinet. Il est possible de raccorder un goutte à goutte sur un puit ou un récupérateur d’eau de pluie mais dans ce cas il faudra prévoir en plus l’achat d’une petite pompe. 
  • Un tuyau d’arrosage branché sur ce robinet et clipsé sur le tuyau goutte à goutte à l’aide d’un raccord rapide.
  • Un régulateur de pression, c’est important pour avoir la même quantité d’eau qui sort au début et à la fin du tuyau.
  • Des accessoires comme des bouchons, des « T »…
  • Éventuellement un petit programmateur que vous pouvez brancher sur un robinet extérieur comme ceci : 
programmateur à pile pour goutte à goutte

Gagnez du temps en automatisant l’arrosage de votre haie !

Si vous venez de planter une haie, je vous rappelle qu’il est important d’arroser régulièrement vos arbustes jusqu’à ce qu’ils s’enracinent dans le sol. On conseille généralement un arrosage régulier du printemps à l’automne pendant une année après la plantation.

Quand on a de grandes longueurs de haie à arroser cela prend du temps ! Surtout si je vous dis de le faire tous les 3 jours environ s’il ne pleut pas (ou peu).

Pour gagner du temps, je vous conseille d’automatiser l’arrosage de votre haie en installant justement un arrosage goutte à goutte qui serpente entre les plantes de haie. Ainsi, vous aurez juste à allumer le robinet (ou de programmer un petit programmateur) au lieu de passer votre soirée à arroser chaque plante une à une avec un arrosoir…

D’autre part, vos végétaux pousseront plus vite avec un arrosage à leur pied, ce qui est intéressant quand on veut cacher un vis-à-vis

Comment arroser les plantes d’un massif ? Tuyau percé ou arroseurs ? 

Vous avez certainement déjà vu des petits arroseurs qui sortent de terre pour arroser les massifs. Des petits jets d’eau imitant la pluie et qui parfois font un mouvement de va et vient. On retrouve bien souvent ce type d’arrosage automatique dans les parcs publics ou sur les ronds-points. Il s’agit d’un arrosage intégré dont les tuyaux sont enterrés. Etant donné que ce système est gourmand en eau, les villes revoient petit à petit ces systèmes d’arrosage pour des systèmes plus économiques.

tuyère arrosage massif

Pour arroser les plantes d’un massif je vous préconise d’utiliser le même principe que je viens de vous décrire pour arroser les plantes de haie : un tuyau goutte à goutte !

Vous pouvez faire serpenter un tuyau entre vos plantes la première année après la création du massif et le retirer après quand les plantes sont bien enracinées. 

Normalement si vous avez acheté des plantes adaptées à votre terrain et à votre climat mais aussi à l’exposition dans le jardin, vous n’aurez pas besoin de les arroser quand elles auront eu le temps de faire de nouvelles racines dans votre terre. Si en plus vous prévoyez un épais paillage végétal pour recouvrir le sol de votre massif, cela maintiendra davantage la fraîcheur du sol.

Un goutte à goutte pour le potager, bonne idée ?

Si vous vous posez la question quel sera la meilleure solution pour arroser votre potager et bien voici des pistes :

  • Si vous avez un potager au même niveau que le sol de votre jardin ; la solution la plus simple c’est d’installer un arrosage avec un tuyau goutte à goutte qui serpente entre les légumes.
  • Si vous avez un potager surélevé, ne serait-ce que de 15cm de haut comme un potager au carré typique ; je vous conseille aussi l’utilisation d’un arrosage automatique mais pas avec un tuyau percé comme pour l’exemple précédent ; dans le cas d’un potager surélevé cela revient à arroser des plantes en bac ! Il est donc plus adapté d’utiliser un goutte à goutte spécial pour les plantes en pot avec des pics et des capillaires comme je vous ai décrit au début de ce sujet.

Le principal inconvénient du goutte à goutte

Je ne peux vous faire un sujet sur l’arrosage goutte à goutte dans un jardin sans vous parler de son petit défaut. C’est d’ailleurs le même problème quelque soit le type d’arrosage automatique que vous utilisez : arrosage enterré ou goutte à goutte :

L’inconvénient des arrosages automatiques c’est qu’ils rendent parfois les plantes un peu capricieuses en eau !

Si vous habituez une jeune plante à avoir très régulièrement de petites quantités d’eau, elle ne va pas avoir besoin de faire des racines en profondeur pour trouver de la fraîcheur dans le sol. 

Toute plante arrosée avec un arrosage automatisé a tendance à faire davantage de racines de surface au détriment de racines profondes. Ces plantes chouchoutées n’auront pas appris à être fortes, à anticiper le manque d’eau car oui toute plante a une sorte de mémoire !

Ces plantes qui n’auront manquées de rien durant leur jeune âge vont grandir plus vite qu’une plante qui vit des périodes de manque. Les plantes arrosées régulièrement auront donc un feuillage plus important et bien dense que les plantes livrées à elles-mêmes.

Mais qui dit feuillage imposant et peu de racines profondes dit dépendance de la plante au goutte à goutte pour maintenir son beau feuillage en pleine forme !

Le jour où vous supprimez les tuyaux, ces plantes ont beaucoup plus de risque de mourrir en cas d’été sec. 

La bonne solution (à mon avis)

Pour fortifier vos plantes, allez-y par étapes.

Au bout d’un an deux possibilités s’offrent à vous :

  • Soit vous laissez en place l’arrosage goutte à goutte et vous vous contentez d’arroser vos plantes de haie que l’été pour accélérer leur croissance. Normalement les plantes seront enracinées et ne dépendront plus de vous pour l’arrosage mais il est vrai que de continuer à les arroser en cas de forte chaleur leur donnera un véritable coup de boost et donc une croissance accélérée.
  • Soit vous pouvez enlever le tuyau et le conserver pour arroser de jeunes plantations de moins d’1 an ailleurs dans votre jardin.

C’est d’ailleurs économique à tout point de vue d’opter pour cette seconde solution car vous aurez moins de kits goutte à goutte à acheter et aussi moins de consommation d’eau. 

Mais une fois le goutte à goutte enlevé, il est indispensable que vous observiez régulièrement les plantes dans votre jardin et que vous soyez particulièrement attentif(ve) en cas de période sèche. 

Si une plante a un feuillage qui retombe, si elle semble tirer la langue c’est qu’elle manque d’eau ; dans ce cas, aidez-la à passer la période de sécheresse en l’arrosant manuellement, au fil des années elle se renforcera.

jet d'eau qui arrose les plantes du jardin

Les meilleurs détecteurs pour cela ce sont vos yeux !

Un jardinier expérimenté sait quand c’est le moment d’arroser une plante juste en observant l’état de son feuillage ; s’il est légèrement retombant, c’est le bon moment. 

C’est tout un art qu’il n’est pas facile de maîtriser car en plus les signaux de manque d’eau sont plus ou moins visibles suivant les plantes. Et puis, en plus cela demande de passer un certain temps tous les jours à observer les plantes de son jardin. Pas facile quand on travaille ou avec les enfants !

Pour conclure, malgré le petit défaut des arrosages automatiques, l’arrosage goutte à goutte temporaire (laissé au moins 1 an en place le temps que les plantes s’enracinent et cela jumelé à une épaisse couche de paillage sur le sol reste à mon avis la meilleure solution pour un particulier qui veut se simplifier la vie pour l’arrosage et gagner du temps à entretenir son jardin

J’espère que ce sujet vous a plu, que vous y voyez plus clair à présent !

Vous avez toujours la possibilité de poser vos questions dans les commentaires en bas de cette page.

A bientôt !

Partager l'article :

17 commentaires sur “Goutte à goutte : l’inconvénient à connaître !

  1. SARNETTE Brigitte dit :

    Bonjour Maud et merci d’avoir abordé ce sujet.
    Vidéo très instructive. J’ai opté depuis plusieurs années pour le goutte à goutte relié à un programmateur non avec un tuyau percé mais avec des goutteurs réglables. C’est effectivement bien confortable et efficace. Seul inconvénient, le calcaire qui a tendance à boucher les goutteurs au bout d’un certain temps.
    Grace à un arrosage quotidien, la haie de bambous non traçants plantée en avril se porte plutôt bien malgré les grosses chaleurs que nous connaissons depuis le mois de mai (dans le Luberon) mais après cette vidéo, je m’inquiète quant au risque qu’ils ne s’enracinent pas suffisament. J’ai tenté d’espacer les arrosage mais là, c’est la cata …
    Que me conseillez-vous pour les prochains mois ?
    Merci pour vos conseils réguliers et ceux à venir.
    Birgit

    1. Bonjour Brigitte,
      Pour vos goutteurs et le calcaire, vous pouvez les retirer de temps en temps et les faire tremper dans une solution d’eau avec du vinaigre blanc.
      En effet, pour avoir de beaux bambous bien denses l’idéal c’est un goutte à goutte ! Les bambous adorent une terre fraîche.
      Ne vous inquiétez pas trop pour leur enracinement, si vous voulez petit à petit qu’ils soient autonomes, sans besoin d’arrosage goutte à goutte, allumez l’arrosage que en cas de forte chaleur (le soir tard pour l’évaporation) et le reste du temps laissez-les se débrouiller tout seuls. S’ils ont plus de feuilles sèches que d’habitude c’est qu’ils manquent d’eau ! alors allumez l’arrosage aussi 😉
      A bientôt

  2. Patrice Juillet dit :

    Merci Maud pour ce superbe article, très complet!
    A l’heure des canicules et des périodes de restrictions d’eau, il tombe à point!
    Je vais regardez ça de près pour mes aménagements.
    Encore merci à vous !

    1. Bonjour Maud, et si on met le goutte à goutte mais qu’on n’arrose qu’une fois par semaine abondamment, par exemple , pour que l’eau aille en profondeur et les racines aussi, est ce que ça ne résoud pas le problème ? Merci

      1. Bonjour Flo, en effet c’est une solution au problème ;-p ce n’est pas comme cela que les fabricants de goutte à goutte recommandent d’arroser mais quand on y pense c’est peut être la meilleure solution ! Mais attention tout de même à bien surveiller vos jeunes plantations en arrosant avec une faible fréquence et en plus grande quantité, aillez l’oeil pour voir si une ou autre plante ne manque pas d’eau, c’est plus risqué de faire comme cela 😉
        Merci pour la suggestion !

        1. Merci pour la réponse ! Effectivement sur les jeunes plants ça ne va pas suffire, je n’y avais pas pensé, merci !

  3. Étienne FURTOS dit :

    Maude, je suis abonné à votre site depuis plusieurs années et je l’apprécie énormément.
    Ne sachant pas comment vous joindre pour vous poser une question relativement aux orangers du Mexique que j’ai installés sur ma terrasse, suite à votre vidéo, merci de m’indiquer comment je peux vous contacter par mail.
    Courtoisement,
    Étienne
    06 22 32 32 66

  4. Bonjour et merci pour cet article qui correspond parfaitement à mes préoccupations actuelles d’arrosage en ces temps de canicule.

    Combien de temps faut-il laisser branché un goutte à goutte à débit moyen par arrosage pour une jeune haie par exemple ?

    Merci pour vos contenus très instructifs !
    Michael

    1. Bonjour Michael,

      Un gouteur ou un trou du tuyau goutte à goutte déverse en moyenne 2L/heure, si l’on considère que pour une plante vous avez environ 2 trous qui l’arrosent cela fait 4L d’eau /heure

      Si vous avez un programmateur goutte à goutte, je vous conseille qu’il s’allume 2x par jour, le matin tôt pendant 30 min et le soir tard pendant 30 min aussi.

      Si vous n’avez pas de programmateur, vous pouvez allumer le goutte à goutte 1x par jour pendant 1 heure

      A bientôt et merci pour le message 😉

  5. Jocelyne Casquet dit :

    Merci Maud pour tous ces conseils. J’ai bien pris note du risque de dépendance des plantations avec un goutte à goutte et en tiendrais compte pour éviter qu’elles ne s’habituent à ce système. Vos vidéos sont toujours complètes et très enrichissantes

      1. Merci pour vos conseils d’installation !
        Je vois aussi un autre inconvénient : le tartre qui peut encrasser, voire même boucher les perforations du tuyau goutte à goutte.
        JYB

  6. J’ai l’habitude et pour .
    Maud vous etes claire dans vos explication ,chapeau car vous écoutant tout le monde sera le faire .
    Très agréable à vous écouter dont je me remets toujours en question, Merci Madame MAUD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.