Comment mettre du PAILLAGE végétal sur les massifs ?

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

S’abonner à la Chaîne Youtube en cliquant ICI

À moins d’être passionné par le binage des plates-bandes à l’ancienne, qui aime enlever les mauvaises herbes dans les massifs ? 

C’est vrai que ça vide la tête, mais il y a tout un tas de choses plus intéressantes à faire au jardin, non ?

Vous avez peut-être entendu parler de paillage végétal (ou de paillis) pour limiter la pousse des mauvaises herbes.  Mais, qu’est-ce donc exactement et comment le mettre en place pour que votre paillage de jardin soit efficace ? 

paillage végétal de copeaux de peuplier

Comment faire un paillage NATUREL ?

Le terme paillage ou paillis regroupe tout ce l’on peut mettre pour recouvrir la terre. C’est-à-dire : les copeaux de bois, le paillis de lin, les toiles ou les bâches de plantation, les galets, les paillettes d’ardoise, la paille simple et même les déchets de tonte ou les feuilles mortes. Enfin, tout ce qui peut empêcher la pousse des mauvaises herbes, vous l’aurez compris…

paillage végétal de copeaux de bois

paille comme paillage végétal dans le potager

Un paillage VÉGÉTAL efficace contre les mauvaises herbes

Je reviendrai sur chaque type de paillage dans le blog (maillage minéral, notamment). Mais, aujourd’hui je veux attirer votre attention sur le PAILLAGE VÉGÉTAL avec des copeaux de bois.

paillage végétal de miscanthus comme paillis pour les massifs

Pourquoi CE type de paillage ? Car c’est le plus simple à mettre en place pour 3 raisons :

  • Excellent rapport qualité / prix : le paillage végétal est le meilleur choix pour votre budget si vous avez de grandes surfaces à recouvrir. C’est aussi le paillage le plus efficace pour limiter l’évaporation de l’eau, nourrir le sol et protéger du gel. Cet épais manteau est l’ami des plantes et de votre porte monnaie ! Pour vous donner une idée de prix de paillage végétal : un revêtement de galets est plus de 10 fois plus cher que des copeaux de bois. Le paillage minéral est donc à réserver à de petits espaces modernes proches de la maison.

  • Un paillage de jardin naturel et discret : les copeaux de bois deviennent gris avec le temps, on les confond avec la couleur du sol. Vous pouvez mettre du paillage végétal partout, d’autant plus que les végétaux recouvriront le sol à l’âge adulte. Il saura se faire discret ! Le but n’est pas d’attirer l’oeil sur le sol, comme avec des galets par exemple. Le paillage végétal a une fonction pratique simple : LIMITER LA POUSSE DES MAUVAISES HERBES.

champignons qui poussent dans le paillage végétal

papillon sur les copeaux de bois du paillage végétal

  • Le paillage végétal est facile à mettre en place : léger à transporter et à manipuler, c’est un jeu d’enfant ! D’ailleurs, toute la famille peut participer à l’installation du paillage en copeaux de bois 🙂 

personne qui met du paillage végétal sur les massifs du jardin

femme avec remorque qui met du paillage végétal au pied des plantes

Maintenant, je vous explique les étapes à bien respecter pour que le paillage soit EFFICACE contre les mauvaises herbes. C’est parti !

Étape 1 – Comment préparer ses massifs pour le paillis ?

Avant de pailler vos espaces, commencez par très bien nettoyer un premier massif. Mais là, j’insiste : TRÈS BIEN, sans oublier d’arracher les petites herbes avec leurs racines. Prenez le temps :  1 massif à la fois et 1 massif par weekend pour apprécier votre travail. 

mise en place du paillage végétal contre les mauvaises herbes

mettre du paillage végétal contre les mauvaises herbes

Profitez-en pour redessiner correctement la ligne ou la courbe de votre massif. Vous pouvez même faire une légère tranchée à la pelle pour séparer le gazon du massif.

découpe d'un massif avec du paillage végétal

Étape 2 – Quel type d’écorce choisir pour ses massifs ?

Dans les jardineries, vous trouverez tout un tas de copeaux de bois différents : du coco, des coques de cacao ou des copeaux colorés artificiellement. C’est bien pour s’amuser sur des tout petits espaces, mais OUBLIEZ si vous voulez surveiller vos dépenses. 

Je vous déconseille aussi les écorces de pin, car ce paillage végétal convient uniquement aux plantes qui aiment l’acidité. Vous risquez de rendre malade les autres plantes. C’est la même chose avec les feuilles des arbres qui conviennent uniquement aux plantes de terre de bruyère.

paillage végétal d'écorces de pin

Certains répandent l’herbe de la tonte. Je ne vous le recommande pas non plus, car cela ne fait pas très propre et l’herbe en décomposition sent très mauvais.

Ainsi, je vous conseille 2 type de paillage végétal. Ils sont bien appréciés par les plantes (leur pH étant neutre, ils ne rendent pas les plantes malades) :

  • Les plaquettes de peuplier : ce sont des copeaux de bois d’assez gros calibre. C’est un paillage économique et facile à vivre.

paillage végétal naturel

les paysagistes mettent du paillage végétal sur les massifs

  • Le paillage de chanvre : ce sont des petites paillettes beaucoup plus fines que les plaquettes de peuplier. Ce paillage est à privilégier si vous avez plein de petites plantes vivaces dans vos massifs. Sa taille sera plus adaptée aux toutes petites plantes.

paillage végétal de chanvre

paillage végétal de chanvre dans le potager

Ces 2 paillages végétaux sont couramment utilisés par les paysagistes. À vous de faire votre choix selon vos besoins.

Étape 3 – Comment trouver du paillage pas cher ?

Le mieux serait de vous renseigner pour trouver un fournisseur professionnel travaillant aussi avec les particuliers. 

Pour cela, tapez sur google :

 «  fournisseur paillage végétal + le nom de votre commune (ou de la grande ville la plus proche) ».

Les fournisseurs vendent généralement le paillage végétal en vrac (prix au m3) ou par sac (un peu plus cher, mais beaucoup moins qu’en jardinerie…). À vous de juger le plus intéressant selon la quantité dont vous avez besoin et si vous possédez une remorque ou non.

fournisseur de paillage végétal en vrac

Si vous avez une grande surface à recouvrir et que vous n’êtes pas équipé d’une remorque, vous pouvez demander à un paysagiste s’il accepte de vous fournir et de vous livrer du paillage végétal en vrac. Vous payerez alors un petit supplément pour le transport. Mais, le prix du paillage reviendra au même pour vous (le paysagiste bénéficiant d’un prix professionnel + sa marge = le prix public).

livraison de paillage végétal en tas par un paysagiste

brouette pour mettre du paillage végétal dans le jardin

Étape 4 – Comment installer son paillage végétal ? 

Maintenant, place au calcul de la quantité dont vous avez besoin. Rien de bien compliqué, appliquez simplement cette méthode :

Surface à recouvrir en m2 X 6 cm d’épaisseur pour les plaquettes de peuplier (5 cm pour le chanvre).

Exemple : 20 m2 x 0,06 m = 1,2 m3 de paillage.

Si vous achetez des sacs de 60L, rappelez vous que 1 m3 = 1000 L. Dans notre exemple, il vous faudra :

(1,2 x 1000) / 60 = 20 sacs.

J’attire votre attention sur l’épaisseur du paillis : respectez bien le minimum de 6 cm. C’est vraiment important pour que votre paillage végétal soit efficace contre les mauvaises herbes. Seule une couche épaisse empêchera la lumière de passer. Les petites herbes ne pourront pas germer.

Je vous précise qu’il est absolument inutile de mettre un géotextile ou une toile de paillage tissée sous les copeaux si vous respectez bien l’épaisseur.

Notez que vous pouvez aussi mettre du paillage dans vos pots, votre potager, en pied de façade de maison (contre les éclaboussures de terre avec la pluie).

installation du paillage végétal dans le jardin

chemin avec du paillage végétal au sol dans le potager

Comment entretenir ses massifs après le paillage ?

Au niveau de l’entretien, il sera très faible :

  • enlevez les quelques mauvaises herbes qui arriveront à germer. Je dirais qu’un paillage végétal bien installé est efficace à 95% ;
  • éventuellement, rajoutez du paillage de même type au bout de 3 ans. Mais, normalement les plantes à l’âge adulte font de l’ombre et réduisent naturellement la pousse des mauvaises herbes.

massif avec du paillage végétal

Voila, cet article est terminé, vous savez tout ce qu’il faut savoir de manière concrète pour pailler vos massifs. Maintenant, passez à l’action, massif par massif, sans vous fatiguer.

Vous pourrez bientôt profiter d’un jardin bien entretenu tout au long de l’année. Finie la corvée de désherbage ! À vous d’apprécier votre travail fait une bonne fois pour toutes 🙂

Retrouvez d’autres informations pratiques dans l’article « 5 astuces pour un jardin facile d’entretien ».

Si ce genre d’article très concret vous a plus, dites-le moi dans les commentaires et posez moi vos questions si vous en avez !

Partager l'article :

26 commentaires sur “Comment mettre du PAILLAGE végétal sur les massifs ?

  1. Bonjour,
    Je rajouterais qu’en plus d’éviter la corvée du désherbage.
    Le paillis réduit aussi l’arrosage.
    Bonne jourée

    1. Exactement Celty et il protège les plantes du gel, préserve la vie du sol etc… 🙂

  2. Salut Maud !!
    Ton article est très intéressant.. Si l’on habite dans un village c’est assez facile de se procurer de la matière pour pailler son jardin potager ou celui d’ornement. En ce qui me concerne je récupère de la tonte chez certains habitants. Je l’étale sur 10 à 15 centimètres environs d’épaisseur en la remuant tous les jours afin de la rendre à l’état de foin. Je récupère aussi des copeaux et de la sciure.. Et tout ceci gratuitement. D’ailleurs sur mon site j’ai une publication sur le paillage https://spotjardinmonsite.com/2018/02/28/le-paillage-dans-votre-potager-2/ Bonne fin de journée !!

  3. margareth dit :

    bonjour
    je pensais que sur terre trop calcaire, il était préférable de mettre du paillage acide pr amélirer le PH de la terre.

    1. Bonjour Margareth,

      La seule exception pour mettre un paillage acide type écorces de pin c’est si vous faites un massif de plantes de terre de bruyères (azalées, rhododendrons …) Si votre sol est calcaire, prévoyez un apport important de terre de bruyère au pied de chaque plante pour ce massif.

  4. Salut Maud !!
    Effectivement c’est tout à fait ce qu’il faut faire. Il y a quelques années j’&vais planté un hortensia. J’avais fait un très large trou pour pouvoir le remplir au 3/4 de terre de bruyère en y mélangeant un peu de terre tamisée du jardin afin que l’hortensia puisse se familiariser avec le sol de mon jardin.

  5. J’ai oublié de vous dire dans l’article de ne surtout pas mettre trop épais de paillage juste au pied des plantes car vous risquez de les étouffer ! 1 à 2cm suffit à cet endroit. Bon jardinage 🙂

  6. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site alors que je prévois l’aménagement de mon jardin. De bons conseils ! Pour l’instant rien n’est fait, terrain en friche, très grand, accueillant une construction neuve. Nous allons mettre un robot tondeuse et je n’ai pas envie de bordures moches, alors suivant votre article sur les bordures, je vais juste faire un petit sillon et ne pas en mettre. Par contre, vu qu’il faut 6cm de paillage, et que j’aimerais que mon robot puisse empiéter un peu sur les copeau pour ne pas avoir de bordure à entretenir, faut-il que j’enlève 6 cm de terre là où je vais mettre ma haie vive et mais massif, puis mettre 6 cm de copeaux pour que cela soit au même niveau que la pelouse ?

    1. Bonjour, c’est une question intéressante, en fait non ce n’est pas nécessaire d’enlever la terre sur 6cm là où vous mettez du paillage. Par contre au niveau de la jonction entre le massif et la pelouse vous pouvez créer ce fameux sillon c’est à dire qu’à cet endroit vous creusez justement pour que le paillage se retrouve au même niveau que le gazon en fin de massif. Ainsi votre robot tondeuse pourra rouler sur le bord du massif. J’espère que j’arrive à me faire comprendre 😉 Vous aurez quand même un peu d’entretien à faire de temps en temps mais grâce au robot tondeuse et au paillage végétal vous le réduisez considérablement !

      1. Delphine B dit :

        Bonjour, en jardinerie on m’avait conseiller du paillage de lin à la place du paillage de chanvre car il est, à priori, moins acide. Qu’en pensez-vous ? Merci pour votre réponse. Bonne journée

        1. Bonjour Delphine, le paillage de lin et le paillage de chanvre sont tous les 2 des paillis au ph neutre de quasi ph7. C’est donc une erreur ce que l’on vous à dit en jardinerie ! Allez voir un fournisseur de paillage professionnel qui travaille aussi avec les particuliers vous ferez des économies si vous avez de grandes surfaces à recouvrir 😉

  7. Bonjour Maud, Bonjour à tous,

    Je trouve ce blog vraiment hyper intéressant et instructif pour un jardinier « en herbe » comme moi.
    Une question de novice cependant, comment se débarrasser des feuilles mortes tombées d’un arbre qui est au milieu d’un massif ? J’imagine que le souffleur thermique va également disperser le paillis végétal en dehors du massif ?
    Merci pour votre réponse, bonne journée

    1. Bonjour Jean, pour ne pas « vous planter » en nettoyant votre massif 😉 2 solutions :
      – laisser les feuilles mortes sur les copeaux de bois ! Pourquoi pas, de toute façon le but d’un paillage c’est de ne plus le voir quand les végétaux sont poussés et aussi de protéger et nourrir le sol.
      – Ou alors si vous voulez enlever les feuilles mortes cela demande d’avoir le coup de main avec le souffleur, de bien doser la distance et donc la puissance du souffle pour souffler les feuilles qui sont plus légères que les copeaux de bois 😉
      A bientôt

  8. DENISE PETITJEAN dit :

    Bonjour Maud
    Très intéressant vos commentaires .Pour ma part j’ai un chêne sur mon terrain et j’ai du paillage de ce chêne , beaucoup de bois et peu de feuilles très finement « hachées » puisque fait par un élagueur professionnel .Puis je le mettre partout dans mes massifs tout en laissant une marge de terre pour mes vivaces ?
    Merci

    1. Bonjour Denise, oui en général le paillage de feuillu, quelque soit l’arbre est bon pour recouvrir les massifs. Si votre paillage est « frais » et composé de petites branches et de feuilles aussi, on appelle cela du BRF. C’est un très bon paillage pour enrichir le sol mais son action est très forte quand le bois n’est pas totalement sec, il chauffe pour se décomposer et cela peut brûler certaines plantes vivaces par exemple. Donc oui écartez bien les copeaux de bois du collet des petites plantes 🙂

  9. Elisabeth dit :

    Bonjour Maud
    Je viens de relire l’article sur le paillage et les bordures et ils me sont bien utile étant novice dans le jardinage.
    Au début, je pensais mettre une bordure pour éviter que le gazon ne pousse sur le massif de roses. Mais après lecture de votre article sur les bordures , je vais laisser tomber ! Par contre, je souhaiterais mette du paillage au pied de mes rosiers buissons qui occupent une ligne d’environ 8 mètres de long. J’ai des copeaux de bois brut.
    Question : faut-il le changer chaque année le paillage et comment fait-on pour ensuite mettre de l’engrais et ameublir la terre à la sortie de l’hiver ?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement Elisabeth

    1. Bonjour Elisabeth, très bonnes questions 😉
      Non il ne faut pas changer le paillage, le laisser se décomposer au fil du temps parfois on peut en remettre au bout de plusieurs années mais ce n’est pas toujours nécessaire car si vos massifs sont biens structurés les plantes recouvrent le sol à taille adulte.
      Pour mettre de l’engrais ou encore mieux du compost, il faut écarter le paillage avec une pelle et mélanger en surface à votre terre. Puis remettre le paillage.
      A bientôt !

  10. Bonjour Maud,
    Vraiment excellent vos conseils. 👍👍
    J’ai découvert votre blog il y a peu et il m’est très utile.
    Pour le paillage, j’avais testé le lin (en jardinerie) pour une grande banquette et franchement c’est super. Plantes heureuses, peu d’arrosage, protection contre le froid… bref, du bonheur. 5 ans sans avoir besoin d’en rajouter. Je n’ai pas continué à cause du prix 🥴. J’envisage suite à votre article de recommencer l’expérience et de recouvrir différents massifs, à condition de trouver un site avec des prix pas trop élevés car j’ai une très grande superficie !!! Mieux vaut envisager chanvre ou peuplier? Je suis dans le sud (Aubagne) avec des pins dans le terrain.
    Est ce que c’est valable aussi pour les rosiers et les pivoines?
    Je vais maintenant regarder l’article sur les graminées 😊
    Merci et continuez à nous instruire 😊👍
    Joëlle

    1. Bonjour Joëlle, merci pour votre message. Le plus économique c’est vraiment d’acheter en vrac des copeaux de peuplier (ou autres arbres feuillus) chez un producteur local. Vous pouvez les mettre partout mais là où il y a des pivoines ou des bulbes mettez très peu épais pour qu’ils puissent sortir du sol 😉

  11. Michelle dit :

    Bonjour Maud,
    J’ai une question : j’utilise des copeaux de chanvre pour la litière de mon cochon d’Inde, et je me demandais si je pouvais utiliser la litière souillée pour mettre aux pieds de mes fleurs, arbustes et arbres ? Pensez vous que cela soit sans « risque » ou dois je oublié l’idée ?
    J’ai découvert votre blog en faisant une recherche sur les massifs fleuris, je dois dire qu’il est très instructif et varié c’est un plaisir de vous lire et de vous écouter… vous m’avez convaincu de ne pas mettre de bordure ni de toile verte sur mon massif…😉

    1. Bonjour Michelle, je pense que c’est une bonne idée de réutiliser la litière de chanvre, c’est un recyclage intéressant pour votre jardin. Merci beaucoup pour votre message et bienvenue à vous 🙂

      1. Michelle dit :

        Merci pour votre réponse Maud . Je vais donc réutiliser la litière souillée aux pieds de mes fleurs… et pour le potager, vous pensez que c’est bon aussi pour les légumes ?

  12. Patricia dit :

    Bonjour Maud, je vais faire un massif le long d’une façade de ma maison avec des sauges caradona (15 plants). que doit-je installer comme paillage ? plutôt minéral ou végétal ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour Patricia c’est au choix 🙂 Si vous mettez des copeaux de bois comme paillage par contre il faut bien veiller à dégager la base des sauges pour ne pas que le bois humide les fasse pourrir. C’est une recommandation qui est valable pour toutes les plantes vivaces, les graminées et les plantes grasses 😉 A bientôt

  13. salut
    hummmmm le meilleur paillage au monde restera les copeaux de bois vert
    les copeaux de bois sec sont a évité car cela risque d’appauvrir le sol .
    enfin bref une études a été faite la dessus a l’école du breuil
    l’école des jardiniers de la mairie de paris quoi …. je vous invite a vous tournée vers leurs site internet au pire les contacté si vous avez besoin les enfants .
    de mon coté je pourrai fournir une études qui a été faite par d’autres personnes qui rejoins celle de la marie de paris en plus petit échelle . cordialement

    1. Bonjour Angèle, je prévois de faire un autre sujet sur le BRH ou le paillage de bois vert. Je serais ravie d’avoir votre étude par email 🙂 Je trouve très bien le BRH pour enrichir un sol pauvre mais ma crainte c’est pour les petites plantes type vivaces qui brulent parfois avec ce type de paillage. Dans l’attente de votre retour si possible. A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.