Comment décorer son jardin ? [Questions/Réponses]

Comment décorer son jardin ? Créer des aménagements extérieurs qui correspondent à votre style et à votre terrain.

Vous vous demandez comment créer une retenue de terre sur un terrain en pente ? Comment implanter un massif sur une butte ? Ou encore, quels matériaux naturels utiliser pour installer des bordures au jardin ?

Au cours du live ci-dessous, j’ai répondu à toutes ces questions et à bien d’autres encore pour vous transmettre mes astuces de paysagiste et vous aider à décorer votre jardin en fonction de ses particularités. 😊

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Comment planter une chicane de graminées ?

Isabelle souhaite faire une chicane de graminées chez elle, pour cacher les poubelles, ainsi qu’un lombricomposteur et une petite récupération d’eau de pluie.

Créer une chicane consiste à faire deux rangées de plantes et un passage entre, pour cacher des poubelles par exemple. C’est une très bonne idée parce que les graminées ont l’avantage de ne pas prendre beaucoup de largeur.

Comment créer une chicane de graminées au jardin ?

Je recommande le Miscanthus sinensis Gracillimus ou le Calamagrostis Karl Foerster. Vous pouvez aussi partir sur le Miscanthus sinensis Emmanuel Lepage ou le Miscanthus sinensis Zebrinus.

Dans tous les cas, je conseille de faire des bandes de plantation de 50 cm de large, ça suffit. Le miscanthus aura tendance à être un peu plus large, donc il ne faut pas hésiter à le tailler. Le calamagrostis est un peu moins dense, mais le miscanthus cachera davantage ce qui est derrière.

Il est possible de couper les graminées à 20 cm de hauteur à la fin de l’hiver, mais ce n’est pas du tout obligatoire. L’avantage de le faire est de redensifier la touffe pour qu’elle se tienne mieux. Mais les poubelles ne seront alors pas cachées pendant une partie de l’année. Il est aussi possible de ne pas les couper si l’on accepte que les jeunes pousses se mélangent aux chaumes secs.

Comment créer une retenue de terre sur un terrain en pente ?

Sur son terrain, Isabelle veut faire une retenue de terre pour pouvoir aménager un côté en pente. Dans la configuration ci-dessous, je lui conseille même de réaliser deux retenues de terre, en fonction de la hauteur du talus.

Comment créer une retenue de terre pour décorer son jardin ?

Les palis quartzite rendent très bien pour ce genre d’aménagement. Vous pouvez voir à quoi ils ressemblent sur la photo ci-dessous. C’est de la couleur de l’ardoise, mais c’est en fait une pierre naturelle de belle épaisseur et relativement économique (même si créer des retenues de terre a toujours un coût).

Créer une retenue de terre avec des palis quartzite

Pour que cet aménagement tienne bien, il faut avoir un scellement en béton, dans le sol, de la même hauteur que la retenue de terre.

Avec ce type de pose, les pierres ne sont pas toujours totalement alignées, ce qui donne un rendu plus naturel, mais peut aussi causer quelques fuites d’eau au moment de l’arrosage notamment. L’idéal est de placer un delta MS entre la terre du massif et la pierre, pour éviter les passages d’eau à l’extérieur du massif.

Un autre type de pose évite ses désagréments, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. Il s’agit d’intercaler les pierres entre elles. Je trouve cela très déco.

Un autre type de pose des palis quartzite

Une autre option envisageable consiste à réaliser un aménagement du type de celui ci-dessus, qu’Isabelle a trouvé sur internet. Les carrés potagers en bas de la pente créent une petite retenue de terre. Et à certains endroits, on laisse la pente aller jusqu’au bout, ce qui donne un très beau résultat.

Décorer son jardin avec un terrain en pente.

Quelles plantes choisir pour un terrain très sec ?

Deux questions se recoupent, celles de Sabine et d’Éléonore : quelles plantes supportent bien la sécheresse et les terres en plein soleil ?

Sabine a beaucoup de pierres dans sa terre et se demande quelles plantes supporteront ses conditions de culture. Je vous rassure. La présence de pierres dans la terre n’est absolument pas un problème, au contraire, cela lui confère des propriétés drainantes. Il faudra simplement y planter des plantes adaptées et les plantes méditerranéennes le sont parfaitement.

Par plantes méditerranéennes, j’entends les agaves, les yuccas, les plantes grasses, les cordylines. Les palmiers aussi, même si certains nécessiteront un arrosage. Les graminées se plairont très bien sur ces terrains également.

Les vivaces florifères aussi, sur lesquelles j’ai rédigé un article. Allez voir : 5 VIVACES pour le soleil qui fleurissent TRÈS longtemps !

Toutes ces plantes sont typiques des jardins secs, c’est-à-dire des jardins qui n’ont pas bien d’être arrosés.

Toutefois, ces plantes comme toutes les autres ont besoin d’un arrosage régulier la première année, pour le développement de leur système racinaire. C’est seulement à partir de la deuxième année que vous pourrez abandonner l’arrosage, sauf en cas de canicule éventuellement.

Sur mon blog, vous trouverez également mes fiches-outils. Elles sont payantes, mais vous proposent pour chaque type de terrain la liste des végétaux adaptés et leurs caractéristiques. Découvrez-les ici !

Comment faire un massif sur une butte pour décorer son jardin ?

Il est bien sûr possible de faire des retenues de terre, comme évoqué plus haut ou de faire un massif style rocaille, plus naturel. Dans ce cas, il est possible de faire venir un paysagiste pour créer un enrochement, dont le rendu peut être très beau.

Mais tout le monde n’a pas les moyens ou l’envie d’entreprendre ses travaux.

Une technique de plantation simple est, dans tous les cas, intéressante pour cultiver des végétaux sur des buttes. Il s’agit de créer une petite retenue de terre sous chaque plantation, dans l’idée de créer une cuvette qui reste à peu près à l’horizontale au pied de la plante. Comme ça, lorsque vous arrosez, vous êtes assuré que l’eau ne va pas ruisseler directement le long de la pente.

Et dans tous les cas, l’arrosage est absolument nécessaire la première année de plantation. Un arrosage régulier est important, surtout le premier été suite à la plantation, pour que le système racinaire des plantes se développe suffisamment.

Sur une butte, il faudra également choisir des plantes de terrain sec, type plantes méditerranéennes si votre climat le permet, ou au moins des plantes qui n’ont pas de gros besoins en eau. Il s’agit notamment de toutes les petites plantes vivaces de rocailles qui aiment le soleil.

Il faudra également prévoir un paillage de copeaux de bois pour limiter le désherbage. Si la pente est forte et que vous craignez que les copeaux ne tiennent pas en place, vous pouvez également opter pour une toile de paillage biodégradable, en chanvre par exemple, plutôt qu’une bâche en plastique.

Comment pailler son massif pour ne pas gêner le passage de la tondeuse ?

Évelyne se demande comment pailler son massif pour faciliter le passage de la tondeuse et éviter que le paillage ne passe dessous.

En effet, on conseille de mettre une épaisseur de 7 cm de copeaux sur les massifs pour limiter l’entretien. Mais comment faire au passage de la tondeuse ?

L’idéal est d’anticiper la chose à la création du massif. Il s’agit de gratter la terre sur 4 cm, pour que le niveau du massif arrive sous le niveau de la pelouse. Ensuite, les copeaux sont disposés de manière homogène sur tout le massif sauf sur les bords, où on diminue leur épaisseur progressivement, ce que je vous indique sur la photo ci-dessous.

Dessiner une limite nette pour son massif.

Dans cette configuration, la limite reste nette entre l’herbe et les copeaux. Lors du passage de la tondeuse, celle-ci ne vient pas directement au contact du paillage. Pour réaliser cette limite nette, il faut utiliser une pelle ou une bêche bien tranchante.

Cette limitation est facile d’entretien et avec elle, fini les copeaux qui volent dans le gazon. Il reste juste les merles qui viennent parfois gratter dans le paillage et en mettre un peu dans la pelouse, mais un simple coup de râteau suffit à les ramener dans le massif facilement.

Quels matériaux naturels choisir pour créer ses bordures décoratives au jardin ?

Raphaël demande quel matériau naturel choisir pour faire des bordures.

Je recommande en effet les matériaux naturels plutôt que synthétiques, qui ne vieillissent souvent pas très bien dans un jardin. Je pense notamment aux bordures en plastiques, imitation pierre par exemple, mais qui ne tiennent pas dans le temps.

Il est possible de partir sur du bois ou de la pierre.

Pour les pierres, je vous conseille d’avoir chez un fournisseur de pierre locale, voir ce qu’il peut vous proposer. Souvent, le choix n’est pas très large malheureusement et les prix régionaux sont parfois très chers. Mais les palis quartzite dont je vous ai parlé plus haut sont relativement locaux. Ils viennent du Portugal. C’est toujours mieux que des matériaux provenant de Chine ou d’Inde.

Pour le bois de la même façon, je vous conseille d’opter pour des essences locales. Le châtaignier est le plus résistant. Certes moins que les bois exotiques, mais ces derniers sont souvent issus de forêts très mal gérées.

Il est aussi possible d’utiliser le pin, qui nécessite quant à lui un traitement à cœur de classe 4 pour des bordures. Ce traitement n’est pas écologique, mais il vaut mieux cela, à mon sens, que de choisir un bois exotique. C’est le pin qui a le meilleur rapport qualité-prix.

Dites-moi dans les commentaires sous la vidéo ou tout en bas de cet article : Quel est le conseil que vous retenez pour décorer votre jardin ?

Je vous dis à bientôt pour le prochain article. 🙂 En attendant, portez-vous bien !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.