PH DU SOL : comment le connaître ?

Comment connaître le pH de son sol facilement ? Ne plus jamais douter si telle ou telle plante que vous achetez est ADAPTÉE AU pH de votre terre ? 

C’est ce que nous allons voir aujourd’hui pour EN FINIR AVEC LES ERREURS de débutants en jardinage. 😉

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Cliquez-ici pour découvrir le catalogue de fiches-outils avec ma sélection de plante pour votre type de terrain.

Pourquoi vous devez absolument connaître le pH de votre terre ? 

Vous aimeriez peut-être comprendre pourquoi certaines plantes dans votre jardin poussent mal ? Voire meurent quelque temps après les avoir plantées ? 
Plusieurs paramètres sont en cause : l’exposition, l’arrosage bien-sûr mais aussi la NATURE DE VOTRE SOL et entre autre le PH DE VOTRE TERRE !

Si vous voulez vous améliorer en plantations vous devez absolument penser à l’inverse de bon nombre de jardiniers du dimanche 😉 Parce que la moitié d’entre eux font les choses À L’ENVERS ! 

Faites-vous partie de ceux qui flashent sur une plante en jardinerie, l’achètent sans trop se soucier du type de sol et du pH qu’elle tolère ? 
Bon, si c’est le cas, vous jouez un peu à pile ou face, ça peut marcher mais ce n’est vraiment pas une bonne habitude si vous voulez maîtriser votre budget et avoir un beau jardin !

Pour vous aider à réussir vos plantations j’ai donc décidé de faire 3 sujets qui vont vous être vraiment très utiles :

  • Aujourd’hui nous allons voir comment connaître le pH de son sol. À la fin de ce sujet vous saurez si votre terre est plutôt acide ou calcaire.
  • Dans le prochain sujet nous verrons comment reconnaître son type de sol et vous saurez s’il est plutôt argileux, limoneux, sableux ou encore humifère.
  • Et le sujet d’après sera certainement sur la résistance au gel des plantes.

Mais aujourd’hui on se concentre sur le pH, alors plutôt ACIDE ou CALCAIRE votre sol ? 

Tout d’abord…

Qu’est-ce que le pH du sol ? Définition (très) rapide

Généralement le pH du sol d’un jardin se situe entre 5 et 8. Plus on va vers le 5 plus il est acide et plus on va vers 8 plus il est basique c’est à dire calcaire (car plus il y a de calcium plus il est basique mais on ne va pas rentrer dans le détail de la chimie du sol aujourd’hui).

Un terrain acide et un terrain calcaire sont donc les 2 OPPOSÉS. Certaines plantes se plairont QUE en terrain acide d’autre QUE en terrain calcaire. 

Le pH idéal pour une terre de jardin c’est un pH neutre, c’est à dire de 7.

C’est le cas de la « terre franche » encore appelée « terre végétale » dans le commerce. Cette terre est idéale parce qu’elle permet la culture de la plus grande variété de plantes.

Mais c’est quand même subjectif de dire qu’elle est idéale parce que en choisissant bien les végétaux qui aiment le pH de sa terre on peut tout à fait avoir un magnifique jardin. 

Mais encore faut-il connaître son Ph et les végétaux qui y sont adaptés !

On ne plante pas les même plantes dans un sol acide ou un sol calcaire… et pour vous aider à vous y retrouver, je suis en train de vous préparer des fiches outils avec une sélection de plantes adaptées à votre type de terrain. Les fiches outils seront très bientôt disponibles ou déjà disponibles en fonction de la date à laquelle vous lisez cet article.

Si cela vous intéresse, la page pour y accéder est ici :

Cliquez-ici pour découvrir le catalogue de fiches outils « Ma sélection de plantes pour votre type de terrain »

Mais peut-être avez-vous aucune idée du pH de votre terre ?! Et ça je ne peux pas le savoir à votre place… quoi que ! Si vous me dites dans quelle région de France vous habitez je peux peut-être le deviner.

Voici comment déterminer le pH de votre sol facilement :

Comment savoir si son sol est CALCAIRE ? 

Carte du pH du sol calcaire en France

Si vous habitez une région en marron sur cette carte, votre terrain est très certainement de type calcaire ! 

Je m’excuse à l’avance pour ceux qui me suivent et qui n’habitent pas en France mais dans un autre pays francophone comme la Belgique, la Suisse, Le Canada… Cette carte ne doit pas vous avancer mais je vais vous donner à suivre d’autres manières de déterminer le pH de votre sol. Commençons par exemple, à regarder l’aspect de votre terre.

Aspect de la terre calcaire :

Une terre calcaire a une couleur souvent marron claire voir blanchâtre avec présence de cailloux de couleur clair comme de la craie. C’est très marqué par exemple du côté des falaises d’Etretat, dans le Jura, le Sud de la France, au Nord/Est de Paris et un peu au centre de la France.

ph du sol calcaire

C’est une terre plutôt sèche et friable en été.

  • Cette terre calcaire peut-être parfois mélangée à de l’argile. Les terrains argilo-calcaires sont reconnaissables car ils sont assez boueux en hiver. 
  • Ou alors votre terre calcaire peut-être sableuse. Et généralement une terre sableuse est calcaire (sauf en présence de pins). Les déserts sont des milieux très calcaires par exemple. Plus un terrain est proche de la mer, plus il y a de sel, d’embruns et plus le sol est calcaire aussi.
ph du sol calcaire

Si vous habitez une de ces régions, il vous faut absolument planter des végétaux qui se plaisent en sol calcaire ! Et c’est loin d’être une fatalité malgré ce qu’on entend dire parfois…

Les plantes indicatrices des terrains plutôt calcaires :

Comment fait un paysagiste pour savoir en un coup d’oeil si votre terrain est plutôt calcaire ou acide ? 

Réponse :

Il observe les petites plantes qui poussent spontanément sur votre terrain, vous savez celles qu’on appelle souvent « mauvaises herbes » même si elles ne sont pas si mauvaises que ça 😉

Si vous reconnaissez sur votre terrain plusieurs des plantes suivantes, il y a fort à parier que votre terrain est à tendance calcaire :

Des carottes sauvages, des adonis, des coquelicots, des matricaires (petites marguerites blanches), des bleuets, du trèfle blanc dans le gazon, des chardons, des hypericum jaunes, du thym serpolet, de la marjolaine, du mouron rouge, de la centaurée, des primevères, de la mauve…

Comment savoir si son sol est ACIDE ? 

Carte du pH du sol acide en France

Si vous habitez une région en orange ou rouge sur cette carte, votre terrain est très certainement de type acide ! Il vous faut absolument planter des végétaux adaptés à ce pH !

Aspect des terrains acides :

Une terre acide peut avoir une texture et une couleur variable : 

  • Elle peut-être riche en humus on l’appelle alors humifère (comme en Bretagne), elle est de couleur sombre.
ph du sol acide
  • Elle peut très bien aussi être sableuse mais acide à cause de la présence de pins comme dans les Landes. Les épines des résineux acidifient énormément le sol en tombant au sol.
ph du sol acide landes

Larrousiney
  • Cela peut-être également la roche-mère qui produit cette acidité comme pour le massif armoricain, le massif central, les Vosges… c’est souvent le cas pour les zones montagneuses avec de la roche granitique.
ph du sol acide
  • Sachez aussi que les terrains argileux ont en général un pH très légèrement acide (entre 6 et 7,4). Et plus un terrain argileux est inondé des semaines entières plus cela le rend acide. Les marais sont par exemple des milieux très acides.

Mais il existe bien des terrains argilo-calcaires ! donc n’en faites pas une généralité…

Les plantes indicatrices des terrains plutôt acides :

De la mousse (qui doit être présente aussi bien dans les zones ombragées du jardin qu’au soleil pour confirmer un sol vraiment acide), des fougères, des pâquerettes, de l’oseille sauvage, de la renoncule rampante, des digitales, de la bruyère, des genêts, des ajoncs, la présence de chêne liège, de châtaigniers ou encore de pins…

Comment connaître le pH du sol facilement ? (les autres méthodes)

Jouer au petit chimiste !

Vous avez du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc sous la main ? 

Prenez 2 échantillons de votre terre de jardin.
Ou plutôt l’idéal c’est même de prendre un peu de terre à différents endroits de votre jardin, de mélanger ces différents prélèvement, de les rediviser en 2 échantillons de terre égaux que vous mettez dans des petits bocaux.

  • Sur le premier échantillon de terre : versez du bicarbonate de soude. Si cela mousse c’est que votre terre est acide.
  • Sur le deuxième échantillon de terre : versez du vinaigre blanc. Si cela mousse c’est que votre terre est basique soit de type calcaire.

Bien sûr plus cela mousse dans un cas ou dans un autre plus cela veut dire que le pH du sol est bien marqué. Et s’il ne se passe rien dans les 2 cas vous pourrez en conclure que votre terre est de pH neutre.

Ces petits tests sont vraiment simples à faire !

Après peut-être voulez-vous avoir une idée plus précise du pH de votre sol ?

Parce que c’est vrai que c’est par exemple beaucoup plus contraignant pour le choix des plantes d’avoir une terre TRÈS acide ou TRÈS calcaire que d’avoir une terre légèrement acide ou légèrement basique.

Plus votre pH est proche de 7, ou plus précisément si le pH de votre sol est situé entre 6 et 7,5, plus vous pouvez y planter une grande variété de végétaux car le pH de votre terrain n’est pas très marqué pour les plantes. Intéressez-vous alors plutôt à la nature de votre sol c’est à dire s’il est à tendance sableuse, argileuse etc

Analyse du pH du sol en jardinerie

Mais si vous avez encore un doute sur le pH de votre terrain, ce qui fonctionne bien c’est de vous rapprocher d’une jardinerie ou pépinière locale qui propose d’analyser votre pH contre un échantillon de votre terre.

Le test du pH du sol sous forme de kit

Vous trouverez ces kits en jardinerie, ils contienne du papier pH qui va se colorer différemment suivant le pH de votre terre.
C’est une bonne option aussi. C’est peu cher (moins de 10€), facile à réaliser et cela vous donnera une idée précise du pH de votre sol.

Mesurer le pH de votre terre avec un appareil

Il existe aussi des pH-mètres en vente sur internet mais franchement je ne trouve pas que ça vaille le coup et j’ai entendu dire que beaucoup de ces appareils n’étaient vraiment pas fiables. 

ph mètre pour mesurer le ph du sol

Pour terminer, cela peut paraître « tout bête » mais pensez aussi à poser la question à vos voisins (surtout les plus anciens), aux agriculteurs ou pépiniéristes du coin qui savent très bien si le sol est plutôt acide ou calcaire par chez vous 😉

Alors le verdict ? Votre terre est plutôt ACIDE ou CALCAIRE ?

Dites-moi dans les commentaires en dessous l’article où vous habitez et comment est votre sol ?

Je souhaite oublier aucun cas de figure avec mes fiches outils !

Ça vous dirait d’avoir une liste de belles plantes parfaitement adaptées à votre type de terrain ? 

Peut-être ma sélection de plantes pour les conditions spécifiques à votre jardin est déjà en ligne au moment ou vous lisez cet article. Si cela vous intéresse n’hésitez pas à cliquer sur le lien pour le savoir 🙂

Cliquez-ici pour découvrir le catalogue de fiches outils « Ma sélection de plantes pour votre type de terrain« 

A très bientôt pour le prochain article sur les « types de sol » pour vous aider à réussir vos plantations 🙂

Partager l'article :

13 commentaires sur “PH DU SOL : comment le connaître ?

  1. bensettiti dit :

    très cher Maud
    merci pour ce sujet assez difficile à maîtriser pour les débutants, dorénavant grâce à vos conseils que je vais mettre en pratique je pourrais connaître le PH du sol de .de mon jardin. dans votre reportage je me permets de vous demander quel était ce joli paysage d’agaves, j’ai eu l’impression de reconnaître le jardin botanique de Madère qui ma laissé un bon souvenir. bonne continuation et mille merci pour tous vos conseils que vous nous donnez. Yasmine

    1. Bonjour Yasmine, le paysage de la vidéo ce sont les montagnes de l’Etat de Mina Gerais au Brésil proche de la ville de Belo Horizonte. Climat tropical et terre plutôt acide par ici 😉 Un régal ces agaves oui je les adore !

  2. Merci pour ces informations détaillées qui nous permettent de sélectionner des plantes et de tenter la mise en place harmonieuse d’un jardin. Je vais tester ma terre (différente selon les zones) souvent appelée « Tuf » : plutôt sablonneuse lorsqu’elle est mouillée, mais béton lorsqu’elle est sèche. (Corse du Sud secteur Ajaccio / AFA)

      1. Merci Maud pour ce nouvel article,
        Il me semble que mon terrain est plutôt calcaire, je vis en haute- Normandie à 15 km de la côte, en revanche lorsque j’observe les « mauvaises herbes » et petites fleurs qui poussent naturellement dans mon jardin il y a beaucoup de marguerites (vous indiquez cette fleurs dans les terres plutôt acides) ainsi que des mini fougères, pourtant exposée plein sud ( j’avais d’ailleurs vu dans une vidéo que cette plante était le signe d’une terre pauvre, notamment présente sur les pelouses tondues trop fréquemment. Cela dit les plantes de mon jardin se développent plutôt bien et la pelouse est bien verte sans arroser). J’irai sans doute faire tester un échantillon de terre pour en savoir plus!
        Bon dimanche à vous !
        Maude.

        1. Bonjour Maude 🙂 Ce sont davantage les pâquerettes que les marguerites pour un terrain acide. A ne pas confondre avec les matricaires présentes en sol calcaire qui ont un feuillage différent des grandes marguerites. Oui il est nécessaire de faire un test de pH de votre terre pour y voir plus clair. Merci et à bientôt :))

  3. Patrick TRIGORY dit :

    Merci pour la vidéo… Très utile.
    La terre de mon jardin est calcaire et argileuse. Sud de Metz.

  4. ANNE DHAZE dit :

    Bravo pour avoir ose saisir ce sujet et en avoir fait le theme d’un expose fort clair et interessant,
    Anne

    1. Merci beaucoup Anne, oui c’est un sujet qui est moins séduisant à première vue qu’un sujet sur une belle plante mais ce type de sujet est vraiment indispensables si l’on veut réussir ses plantations 🙂

  5. Bonjour Maud, je ne passe pas l’été en France mais dès mon retour en octobre je mettrai en pratique vos conseils pour connaître ma terre (j’habite en Basse-Normandie, bord de mer). Jusque-là je me contentais de regarder ce qui poussait autour de moi et dans les bordures et parcs municipaux. Pas très scientifique et surtout assez « bateau ». Je vais sans doute pouvoir affiner! Je sais déjà qu’elle n’est pas acide et que je dois oublier (à mon grand regret) les plantes de Bretagne. J’ai hâte d’être rentrée, en attendant, je vais suivre avec beaucoup d’intérêt vos fiches pour mes nouvelles plantations d’automne. Merci. Marie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.