Comment INSTALLER et choisir son RÉCUPÉRATEUR d’eau de pluie ?

Quand on veut installer un récupérateur d’eau de pluie et faire le bon choix, on est souvent un peu perdu par tous les modèles qui existent sur le marché  : il y en existe à tous les prix !

Mais, est-ce que ça vaut vraiment le coup d’investir dans tel modèle de récupérateur d’eau ? Vous pouvez également vous demander comment l’installer ? Il y a certaines choses à  ne pas oublier lors de votre achat, nous allons voir cela ensemble.

Quels sont les kits ou les accessoires indispensables pour réussir l’installation de sa cuve pour les eaux pluviales ? Peut-on aussi fabriquer son système de récupération d’eau soi-même ? 

Enfin, peut-on raccorder son réservoir sur un goutte-à-goutte, par exemple, afin d’utiliser l’eau de pluie au jardin ?

Aujourd’hui, on fait le point sur comment choisir et installer un RÉCUPÉRATEUR D’EAU DE PLUIE : c’est parti !

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

S’abonner à la Chaîne Youtube en cliquant ICI

Comment BIEN CHOISIR son récupérateur d’eau de pluie ?

Tout d’abord, où l’acheter ? Eh bien, le plus simple pour vous, c’est d’aller dans un magasin de bricolage, car vous allez trouver du choix. Vous pouvez aussi aller en jardinerie : il peut y avoir quelques modèles. 

Et puis, pensez aussi aux grossistes agricoles. Vous savez ? C’est ce type de magasin ouvert aux particuliers et aux professionnels. En tout cas, les professionnels se rendent souvent dans ces endroits-là !

Donc, voici où vous procurer ce qu’il faut pour installer votre récupérateur d’eau de pluie.

Maintenant : À QUEL PRIX s’attendre pour acheter votre réservoir d’eau ?

Il faut savoir que le prix dépend de la capacité de votre récupérateur d’eau de pluie,mais aussi de certaines choses qui sont plus ou moins incluses :

  •  Est-ce qu’ il y a un kit de raccordement à votre gouttière fourni ? Si ce n’est pas le cas, il va falloir penser à le rajouter. 
  • Un kit de fixation est-il prévu, afin d’éviter que votre récupérateur ne bouge. Il s’agit d’une installation à fixer à votre gouttière, ou du moins, à votre maison.

Ce sont des éléments importants à vérifier avant votre acquisition. On trouve des récupérateurs d’eau de pluie vraiment à tous les prix !

Ça va de 50 € pour une centaine de litres. Là, c’est vraiment un récupérateur d’eau de pluie très petit. Cela peut être suffisant pour des petits jardins ou des grandes terrasses.

Mais, il existe des capacités et des modèles plus importants à 400 € et plus. Cela peut être le cas si vous souhaitez installer un récupérateur d’eau de pluie de plus de 1000 litres en capacité.

C’est aussi le prix des récupérateurs d’eau qui sont relativement décoratifs, bien adaptés à l’aménagement de votre extérieur.

installer un récupérateur d'eau esthétique
Garantia

Quel est le MEILLEUR récupérateur d’eau pour le JARDIN ?

En matière de modèles et de systèmes d’installation d’un récupérateur : le choix est vaste !

Tout d’abord, connaissez-vous les récupérateurs d’eau de pluie muraux ? Généralement, ils se présentent sous forme de colonne.

récupérateur-eau-colonne
Garantia

Ces modèles sont discrets et prennent peu de place au sol. Si vous avez un petit jardin, c’est vraiment top. Par-contre, les capacités sont limitées, car le volume de récupération se fait dans la verticalité. 

Vous avez aussi ce qu’on appelle les cuves industrielles de type IBC. En fait, il s’agit d’un cube d’une capacité de 1000 litres. Ce réservoir d’eau est souvent en plastique transparent avec des arceaux métalliques.

recuperateur-1000L
Multicuves

Alors, vous avez aussi bien sûr tous les systèmes de récupérateur enterré. Dans ce cas, ce sont vraiment des travaux beaucoup plus importants. Les cuves sont généralement en béton ou en plastique. C’est le choix le plus coûteux. 

récupérateur d'eau de pluie enterré
Garantia

Pourquoi ? Parce que non seulement le coût de la cuve est important du fait de sa grande capacité, mais il y a aussi le prix de l’installation. Il faut imaginer faire venir un tractopelle dans votre jardin pour pouvoir enterrer ce réservoir. Vous allez souvent avoir besoin de faire appel à un professionnel, sauf si vous savez utiliser ces machines !

Comment METTRE EN PLACE son récupérateur de pluie ?

Installer un récupérateur d’eau de pluie n’a rien de compliqué, mais il faut prévoir un certain nombre d’accessoires. Vous avez besoin d’un kit de raccordement à la gouttière : c’est vraiment nécessaire.

Il existe différents modèles à adapter à votre gouttière, selon qu’elle soit ronde ou carrée. Ces éléments sont loin d’être systématiquement fournis, donc veillez à bien ajouter cela au coût du réservoir.

kit de raccordement gouttière ronde
Garantia

Pensez également au kit de fixation au mur. Celui-ci est un petit peu moins connu, parce qu’il n’est pas toujours utilisé. C’est vraiment pour fixer votre réservoir, si vous avez un récupérateur d’eau en forme de colonne, notamment. 

kit defixation au mur pour récupérateur d'eau
Belli

Il faut vous dire que c’est relativement lourd quand il est plein d’eau et qu’il y a un risque de basculement.  En fait, c’est une sécurité pour éviter de vous retrouver avec des mètres cube d’eau aux pieds de votre maison.

Il faut penser aussi qu’il va certainement falloir surélever votre récupérateur d’eau. Parfois, le modèle dispose d’un socle pour prévoir la hauteur d’un arrosoir sous le robinet. Lorsque vous regarderez les modèles : si le robinet est tout en bas, vous n’allez pas pouvoir passer un arrosoir dessous.

femme utilisant son récupérateur d'eau
Garantia

Si ce n’est pas le cas, l’astuce consiste à surélever votre récupérateur d’eau et de positionner des parpaings pour pouvoir passer votre arrosoir.

Il va falloir aussi penser à habiller tout ça pour éviter que votre installation soit très visible. Parce que non seulement, le récupérateur d’eau en soi n’est pas toujours très esthétique, mais il y a aussi cette base en parpaings. 

Donc, vous pouvez imaginer des plantes basses pour habiller la base du récupérateur.

Enfin, il va falloir que vous pensiez à prévoir un trop-plein et donc, les accessoires pour l’installer sur votre récupérateur d’eau de pluie. Vous savez, le trop-plein, c’est quand il y a un excès d’eau et qu’un dispositif est prévu pour déverser l’eau ailleurs.

Au lieu de faire exploser la bonbonne d’eau et que ça fuit de partout, il y a une sortie d’eau qui permet d’évacuer le trop-plein. Donc, on met souvent un tuyau d’arrosage qui va un petit peu plus loin dans un massif pour évacuer le trop d’eau vers un puits perdu.

tuyau d'arrosage dans le jardin
Sylvain Puyo

En tout cas, il  faut que ce soit loin de votre maison pour éviter de l’inonder. C’est important de prévoir ce trop-plein, parce que sinon, vous allez avoir un problème d’humidité stagnante au pied de votre maison : ce serait dommage.

 À LIRE AUSSI : 3 astuces à savoir sur le récupérateur d’eau.

Peut-on FABRIQUER son système de récupération d’eau ?

On voit des particuliers fabriquer leur récupération des eaux pluviales. C’est tout à fait possible. Mais, je voulais juste vous alerter sur certaines choses avant de vous lancer pour installer votre récupérateur d’eau de pluie par vous-même. 

Le récupérateur d’eau doit être fermé

Il faut absolument prévoir un couvercle. On voit trop souvent des barils d’eau qui ont été récupérés et qui sont ouverts, avec une dérive pour la gouttière. Mais, c’est dangereux de faire ça pour plusieurs raisons :

  • il y a un risque de chutes d’enfants/ malheureusement, ces accidents existent ;
  • si vous avez des petits animaux de compagnie, cela peut arriver également ;
  • attention aux moustiques qui peuvent se développer dans Si le récupérateur d’eau n’est pas complètement fermé.

De plus, les feuilles peuvent tomber dedans : raison de plus pour fermer votre réservoir et faciliter son entretien !

Un récupérateur d’occasion utilisable pour l’eau pluviale

Si vous achetez des cuves IBC d’occasion, veillez à bien demander ce qu’elle contenait avant. Il peut y avoir un reste de produits toxiques ou chimiques qui ne sont pas biodégradables en cas d’arrosage du jardin.

Souvent, les particuliers qui souhaitent faire des économies et bricoler leur installation récupèrent ces cuves IBC.  Parfois, on voit même plusieurs cuves, les unes à côté des autres, avec le trop-plein de l’une qui se déverse dans l’autre, notamment à côté des potagers.

Dans ce cas, il vous faut une toiture à proximité. S’il n’y a pas de cabanon de jardin dans l’espace, on voit parfois la construction d’un toit en tôle au-dessus des cuves IBC. 

On peut donc faire un système de récupération d’eau de pluie complètement autonome avec un toit, une gouttière et des cuves en-dessous.  Vous pouvez trouver ces réservoirs sur le boncoin pour une cinquantaine d’euros : cela défie toute concurrence !

Mais, il y a le souci de l’esthétique. Idéalement, il vaut mieux avoir un grand jardin pour utiliser ces modèles et les dissimuler facilement.

Comment raccorder un TUYAU à un récupérateur d’eau ?

J’imagine que cela peut intéresser beaucoup d’entre vous d’installer un tuyau sur le récupérateur de pluie, quel qu’il soit. Cela peut être un tuyau goutte à goutte ou un simple tuyau d’arrosage, selon vos besoins. Ce serait bien pratique, non ? Et pourquoi ne pas y ajouter un petit programmateur ?

À LIRE AUSSI : Goutte à goutte, l’inconvénient à connaître !

 Le souci que l’on rencontre, c’est qu’il y a un problème de pression. Pour cela, la solution consiste tout simplement à ajouter une petite pompe électrique. Mais, vous allez me dire que cela nécessite une alimentation électrique à proximité pour pouvoir la brancher ? 

Si vous n’en avez pas à proximité sur votre maison,  sachez qu’il existe des pompes à batterie !

Voilà, on a fait un tour général sur comment installer son récupérateur d’eau de pluie.

Dites-moi dans les commentaires si vous y voyez plus clair sur comment choisir son système de récupération et comment installer un récupérateur d’eau pour ne rien oublier. 

Avez-vous des questions à ce sujet ? Si tel est le cas, je reste à votre disposition pour vous répondre.

À bientôt ! 

Partager l'article :

2 commentaires sur “Comment INSTALLER et choisir son RÉCUPÉRATEUR d’eau de pluie ?

  1. Bonjour,
    ma question concerne le trop-plein : comment faire lorsque le puits perdu est à l’autre bout du terrain (env 1500m²) ?
    dans mon cas, cela signifierait de se raccorder au tuyau d’évacuation des eaux pluviales qui est enterré….
    et enfin, je me demande pourquoi le récupérateur d’eau ne comporte pas un moyen de cesser de le remplir quand il est plein tt simplement….un robinet qui fermerait le passage entre la gouttière et le récupérateur…

    1. Bonjour, voici ma réponse à vos questions sur le récupérateur d’eau de pluie :
      – il est tout à fait possible de raccorder le trop plein aux eaux pluviales de la maison soit en raccordant le trop plein dans votre gouttière directement ou alors en le raccordant sur les eaux pluviales de la maison qui sont enterrées effectivement.
      – Bien sûr qu’il est possible de fermer l’arrivée d’eau dans le récupérateur grâce à un système de vanne mais encore faut-il ne pas oublier de fermer la vanne quand le récupérateur d’eau de pluie est plein 😉 c’est pour cela qu’existe le système de « trop plein », imaginez un très gros orage qui remplit la cuve ! vous n’allez pas sortir dehors sous la pluie pour fermer la vanne, le trop plein fera le travail en attendant. Plus d’info sur cette vanne d’hivernage dans ce sujet complémentaire : https://amenager-son-jardin.com/recuperateur-deau/
      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.