JARDINER avec la LUNE : 4 raisons de LAISSER TOMBER !

Jardiner avec la lune vous tente ? Cela représente-t-il un guide pour réussir vos plantations au jardin ?

Les rédacteurs de magazines, de livres et les sites web sur le jardinage l’ont compris depuis longtemps. Rustica et Gerbeaud gagnent énormément d’argent avec cet intérêt par les particuliers.

Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur le fait de jardiner avec la lune et sur l’importance d’être un bon sceptique. Je sais d’avance que certains vont me critiquer dans les commentaires ;-p

✿ J’aime lire vos commentaires en bas de page pour savoir si vous avez aimé ce sujet et appris des choses pour votre jardin, même pour faire un petit « bonjour » ça fait toujours plaisir 😊

✿ Si vous avez des « questions jardin » en lien avec ce sujet (ou pas !) n’hésitez pas à les poser. Chaque semaine je sélectionne des questions pour y répondre en « vidéos courtes » qui seront publiées sur la chaîne Youtube !

Le jardinage en fonction de la lune revient tous les ans. Il faut se procurer en début d’année un calendrier lunaire édité par de nombreux magazines de jardinage. Cet outil donne jour par jour les actions à faire au jardin pour l’année à venir. 

influence de la lune sur les plantes

Vous trouverez les éditions du calendrier de la Lune 2021, 2022, 2023.  Cela ne s’arrête jamais ! De nouvelles publications paraissent  tous les ans. 

Vous savez que j’aime bien dire ce que je pense sur le Blog Aménager son jardin, comme ce fut le cas sur les distances de plantation préconisées par les jardineries, par exemple. 

L’influence de la lune au jardin est un sujet de controverse chez beaucoup de jardiniers. Mais alors, quelle est l’efficacité de la sélénoculture ? Oui, c’est l’autre nom de cette pseudoscience. 

Alors, est ce que l’on doit jardiner en s’occupant de la lune ou pas ? Voyons donc les 4 raisons de laisser tomber le jardinage avec la lune. 

Jardiner avec la lune est COMPLEXE

Dans cette approche, on se préoccupe des différentes phases de la lune pour faire son jardin. Par exemple, la lune ascendante (ou lune montante) est idéale pour les légumes de ciel, qui poussent vers le haut. 

À l’inverse, la lune descendante est adaptée à la plantation des légumes de terre ou des légumes racines. On va prendre aussi en compte  : 

  • le premier quartier de lune ;
  • la pleine lune ;
  • le dernier quartier de lune ;
  •  la nouvelle lune.

Et puis quand on pratique le jardin lunaire, il y a des jours où il ne faut surtout pas jardiner ! Par exemple, quand la lune est à l’apogée (le moment où elle est la plus éloignée de la Terre),  les plantes sont sensibles à la moindre agression et les semis végètent.

Quand la lune est au périgée (quand elle est la plus proche de la terre), une plante installée ce jour a tendance à s’étioler rapidement et à être moins résistante. 

Il faut également faire attention aux jours de nœuds ascendants ou descendants, ce que l’on appelle aussi des nœuds lunaires. Ces jours-ci, il ne faut absolument pas jardiner, parce que les nœuds lunaires déstabilisent les végétaux (soit disant…). 

En gros, si on plante sur les mauvais jours, les plantes vont pousser difficilement, a priori.

Vos semis ne lèveront pas. Et si vous récoltez des graines sur les plantes pour de futurs semis, les graines risquent d’être stériles. C’est la même chose durant les jours d’éclipse : il ne faut surtout pas jardiner. 

éclipse de lune

Le jardinage avec la lune prend aussi en considération l’influence des constellations. Vous savez, les conjonctions des planètes ? Cela correspond au passage de la lune devant chacune des constellations du zodiaque. 

les constellations pour jardiner

Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons ! Enfin, vous voyez : les mêmes constellations que pour l’astrologie. C’EST COMPLIQUÉ, au point de se demander à quel moment jardiner !

En fonction de ces données sur la trajectoire de la lune, un nouveau calendrier lunaire est établi annuellement, avec des indications journalières. Il y a des jours : 

  • fleurs ;
  • feuilles ;
  • fruits ;
  • racines ;
  • graines. 

Le détail des travaux à réaliser à une période précise est donné. Donc, il y a des jours pour faire des plantations, des jours pour des boutures et des jours pour tailler. 

Moi qui aime bien comprendre ce que je fais quand je jardine et pourquoi je le fais, je dois vous dire que je suis frustrée parce que c’est très compliqué à comprendre. La sélénoculture est une pseudoscience très dure à maîtriser !

Heureusement, les magazines de jardinage font des calendriers simplifiés et accessibles au grand public. Si on les suit bêtement, sans se poser de question, c’est tout à fait facile de jardiner avec la lune !

Si cela vous intéresse, je vous conseille de consulter une seule source annuellement, parce que l’on observe des différences, voire des contradictions, suivant les marques les ressources utilisées.

Et puis, ne consultez surtout pas le calendrier lunaire d’une autre année. Cela n’aurait aucun sens, parce que la trajectoire de la lune n’est pas la même d’une année sur l’autre. 

INFLUENCE de la LUNE sur les plantes : quelles preuves scientifiques ?

La lune est un astre qui fascine. Imaginez le fait d’entrer en harmonie avec cet astre quand on jardine ? C’est vrai que ça fait rêver. C’est mystique de jardiner avec la lune. Mais concrètement, cela donne quels résultats au jardin ?

La majorité des études scientifiques sur le sujet indiquent que la lune et les astres en général n’ont aucune influence sur la croissance des plantes. Mais certaines études ont trouvé une petite corrélation. 

jour de pleine lune

Les jours de pleine lune, par exemple, les graines germent plus vite. Mais c’est tout à fait logique, parce qu’il y a plus de lumière. Les phases lunaires seraient censées affecter le mouvement de la sève dans les plantes. Pourtant, les études démontrent que la sève coule dans les deux sens en même temps.

Alors, certains pensent que la lune influence forcément les plantes, puisqu’elle a un effet sur d’autres éléments naturels tels que les marées. Oui, en effet, c’est scientifiquement validé.

Mais est-ce que vous avez observé des marées dans les lacs ? Ou encore dans les piscines ? Alors imaginez pour la sève des plantes : l’attraction de la lune est infime à une si petite échelle, contrairement à des surfaces immenses comme des océans. 

Si la Lune a la moindre influence sur la croissance des plantes, elle est alors minime. Pas la peine d’organiser toutes ses plantations sur si peu d’effets. 

Le jardinage avec la lune n’est pas une science, c’est plutôt une croyance, au même titre que l’astrologie. Puisque les effets ne sont pas validés par la science, on entre dans le champ de la superstition. 

Jardiner en fonction d’un calendrier lunaire n’est pas pratique

Si vous devez vous fier à la trajectoire de la lune, en plus de votre propre emploi du temps et de celui de votre famille pour réussir vos semis :  cela peut vite devenir ingérable !

Ces véritables manuels décrivent avec une précision chirurgicale les jours pour planter avec la lune, pour tailler avec la lune, pour cultiver avec la lune… Si vous suivez le calendrier lunaire, vous avez intérêt à avoir un emploi du temps très souple pour être disponible au bon moment. 

À moins que vous soyez prêt à vous lever à 5 h du matin pour semer une plante ? Vous pouvez vous retrouver dans une situation d’attente pour planter, parce que la lune est défavorable aujourd’hui ! Mais s’il pleut, on fait comment pour travailler la terre correctement ? Il faut quand même semer. 

Soyons réalistes, du jour au lendemain, CELA NE CHANGE RIEN. À part vous casser la tête. À votre avis, que font les professionnels ? Jardinent-ils avec la lune ? Les paysagistes ne travaillent pas ainsi, ce serait ingérable. Les jardiniers ne se soucient pas non plus de la lune. 

Imaginez les maraîchers. Ils sont bien plus préoccupés par le changement climatique, avec de plus longues périodes de sécheresse et d’humidité, que par l’influence de la lune. Si jardiner avec la lune donnait clairement de meilleurs résultats, les professionnels s’y seraient mis, malgré les contraintes. 

Le jardinage avec la lune génère confusions et amalgames

Quand je dis que je jardine bio, parfois on me demande si je tiens compte de la lune. Eh bien non, je ne jardine pas avec la lune. 

Quand on utilise les méthodes de l’agriculture biologique, on n’est pas obligé de prendre le package complet : biodynamie, permaculture, feng shui. 

Cultiver avec la lune peut même faire du tort au jardinage bio. Cela peut complètement décrédibiliser la pertinence de ce choix aux yeux de certaines personnes, alors qu’il est démontré scientifiquement que l’utilisation des pesticides nuit à la biodiversité et à la fertilité du sol. 

Alors certains vont me dire que l’on ne peut pas tout démontrer scientifiquement. Mais oui, suivons ce que faisaient les anciens. C’est une preuve de sagesse, c’est un savoir ancestral de jardiner avec la lune. 

Mais vous savez, tout le monde n’était pas d’accord déjà à l’époque, avant même que la science mette son nez là-dedans. Il suffit de voir ce que disait le jardinier du roi Louis XIV. Jean-Baptiste de La Quintinie disait déjà : 

« La lune est la consolation des jardiniers malhabiles. »

🌿 Michel et mon grand-père, deux excellents jardiniers lunaires ! 🌔

Mon voisin Michel jardine avec la lune et il a un magnifique jardin. 
Mon grand-père suivait la lune et il avait de superbes plantations, alors c’est forcément bon. 
Ceux qui jardinent avec la lune ont souvent un beau jardin. Alors, ça doit marcher, non ?

👉 Vous savez, Michel ou votre grand-père maîtrisaient certainement les techniques de plantation. Ils savaient quand arroser et comment positionner les bonnes plantes au bon endroit.
les méthodes du jardinier
Alexandre Bucquet

En effet, vous obtiendrez de bien meilleurs résultats au jardin si vous respectez les fondamentaux pour réussir vos plantations. Avant de vouloir jardiner avec la lune, mieux vaut commencer par jardiner en priorité avec : 

  •  sa terre ;
  • son exposition ;
  • la météo.

C’est du bon sens de privilégier les conditions climatiques plutôt que le calendrier lunaire, non ? Souvent, lorsque les plantes meurent, c’est que les bases du jardin n’ont pas été respectées. 

C’est vrai que le fait de suivre un calendrier est bien pratique. Cela peut vous donner des indications sur la période des semis. Mais vous savez, vous pouvez tout à fait consulter un calendrier des travaux à faire au jardin mois par mois, sans qu’il soit en lien avec la lune. 

Ce calendrier sera beaucoup moins contraignant. La saisonnalité a son importance. Oui, bien sûr. La végétation suit un cycle, mais qui est indépendant de celui de la lune. Vous pouvez aussi suivre un calendrier des semis au potager. Car oui, il y a des périodes idéales en lien avec les saisons. 

Donc chacun fait ce qu’il veut en fonction évidemment de ses convictions, de ses envies et de ses disponibilités aussi. Au moins, quand on jardine avec la lune, cela veut dire qu’on jardine. Cela ne fait de mal à personne.

Que ce soit bien clair, chacun fait ce qui lui plaît. Si jardiner avec la lune vous fait plaisir et vous donne envie de planter :  allez-y, bien sûr ! Mais vous l’avez compris, je pense que la lune a plus d’influence sur le jardinier que sur les plantes

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé le fait de jardiner avec la lune ? Tous vos commentaires sont les bienvenus pour poursuivre le sujet !

À bientôt !

Partager l'article :

13 commentaires sur “JARDINER avec la LUNE : 4 raisons de LAISSER TOMBER !

  1. Isabelle Dian dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette mise au point qui me libère définitivement de cette contrainte. Je n’ai jamais expérimenté ce type de jardinage pour la raison n° 3 que vous exposez, mais tout en me disant « à la retraite j’essaierai peut-être ». Je suis maintenant en retraite depuis un mois, mais tous vos arguments très rationnels m’ont parfaitement convaincue de l’inutilité de ce type de jardinage (bien vu notamment pour les calendriers sources de profits annuels pour les magazines de jardin). Et ma longue expérience de jardin d’agrément m’a bien démontré qu’effectivement, ce qui fait la différence c’est avant tout l’observation du sol, de l’exposition, et l’apprentissage progressif de bonnes techniques, après avoir fait des erreurs comme tout le monde (trous de plantation suffisamment grands, apports d’engrais organiques et amendements, taille court ou taille long et périodes auxquelles on fait tout ça…). Nul doute que si j’avais connu il y a 20 ans une formation telle que celle que vous proposez, j’aurais gagné du temps !
    Bien cordialement
    Isabelle

  2. BENSETTITI dit :

    Yasmine de Seine et Marne promo1

    Tout à fait d’accord Maud avec votre sujet, trop complexe et aucune preuve, en plus avec nos façons de vivre à notre époque, on court après le temps c’est incompatible. Par contre, pour ma part, je suis plus attirée par le Feng shui aussi bien pour la maison et le jardin. cela me parle plus. merci Maud

      1. Cela fait plaisir d’entendre votre réflexion pleine de bon sens…
        Et c’est courageux d’aller à contre-courant de cette pseudo science si souvent présente dans les esprits !
        Bravo et merci

  3. Germaine dit :

    Je jardine avec la lune mais pas que : je tiens compte de tout le reste , sol, exposition, climat, météo etc…et j’observe beaucoup ce qui se passe dans mon jardin. Pour moi ce n’est pas une contrainte, car je suis à la retraite et que mon rythme de vie est plutôt calme avec mes 80 ans ! Et j’ai beaucoup de réussites ….
    Merci pour tous vos conseils, ils sont toujours très intéressants.
    Bonne journée malgré novembre !

  4. Catherine Prévot dit :

    Merci Maud pour cet avis sur le jardinage en phase avec la lune, il expose clairement le côté peu probant (manque de preuves) et surtout les inconvénients (complexité) du système.

  5. Merci Maud pour tous ces conseils si précieux !

  6. Di natali dit :

    Bonjour Maude non je ne jardine pas avec la lune trop compliqué je jardine Celton le temps et les saisons merci pour tous les conseils

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.