QUAND PLANTER ? 5 erreurs à éviter absolument…

Vous vous demandez QUAND planter arbres et arbustes dans votre jardin ? Existe-t-il une MEILLEURE PÉRIODE ? 

Vous êtes certainement impatient de faire des plantations dans votre jardin.

Et, d’un autre côté vous ne voulez pas vous tromper ! 

Cela serait dommage que vos plantes dépérissent juste parce que vous les avez planté au MAUVAIS MOMENT.

Dans ce sujet je vous dis TOUTE LA VÉRITÉ sur QUAND PLANTER pour réussir à coup sûr vos plantations.

Je vous dis quand planter SANS SE PLANTER !

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

S’abonner à la Chaîne Youtube en cliquant ICI

Quand planter des ARBUSTES dans le jardin ?

Existe-t-il une meilleure période pour RÉUSSIR ses plantations ?

C’est une question que l’on me pose très souvent sur le blog dès que je publie un article ou vidéo sur une sélection de plantes pour votre jardin.

Alors j’ai décidé d’y répondre une bonne fois pour toute 🙂

Sachez que :

Il est possible de planter des végétaux en conteneur TOUTE L’ANNEE !

On évite dans tous les cas de planter les jours de canicule ou bien quand il gèle ! Bien trop risqué pour les petites plantes…

Vous pensez que les paysagistes s’arrêtent de travailler des saisons entières ? On ne survivrait pas à une telle saisonnalité !

On plante toute l’année, même parfois au milieu de l’été s’il y a un arrosage goutte à goutte ou en plein hiver si on travaille dans le Sud de la France par exemple.

Mais ce n’est pas le cas de tous nos clients alors les 2 périodes où l’on fait le plus de plantations restent le PRINTEMPS et l’AUTOMNE.

En plus, à ces saisons la terre est moins compacte et donc plus facile à travailler.

C’est aussi à ces périodes que vous avez le plus de choix dans les pépinières pour acheter des végétaux.

Les professionnels mettent en vente leur production ou ont passé les commandes pour remplir leurs étalages.

Cela m’est déjà arrivé (et peut-être à vous aussi !) de vouloir acheter des plantes aromatiques en début de printemps et de rentrer bredouille car il était encore un peu trop tôt. 

Je déteste quand mon “élan végétal” est frustré comme cela 😉

Revenons à nos moutons.

Mais alors : faut-il mieux planter au PRINTEMPS ou à l’AUTOMNE ?

Pour faire simple cela va dépendre de 3 choses :

  • du type de végétaux que vous voulez planter 
  • de votre disponibilité pour l’arrosage
  • de la région dans laquelle vous habitez 

Mais comment s’y retrouver avec ça ! 

Ce n’est pas si compliqué que ça y paraît ! Je vous promets que vous allez y voir très clair à la fin du sujet.

LE PRINTEMPS : la saison idéale pour planter les végétaux FRAGILES au GEL

Les AVANTAGES et INCONVÉNIENTS de planter au printemps 

Le printemps est une période où la terre est humide et se réchauffe. Les conditions idéales pour favoriser l’enracinement des plantes. 

L’intérêt principal de planter au printemps est que la saison la plus froide, l’hiver, est derrière vous.

 Ainsi les végétaux les plus fragiles au gel pourront être épargnés pendant une année entière. Ils auront le temps de prendre des forces pour affronter l’hiver suivant. 

Car vous devez savoir que :

Plus une plante vieillie plus elle est résistante au gel. 

Le printemps est donc la saison IDÉALE si vous voulez planter des végétaux d’origine MÉDITERRANÉENNE ou encore des plantes EXOTIQUES

C’est encore plus vrai si vous habitez dans des régions où il gèle assez longtemps comme le grand Est. Si c’est votre cas privilégiez le printemps pour vos plantations.

QUAND planter au printemps ?

Le printemps débute à l’équinoxe de mars et fini au solstice de juin. C’est à dire environ du 21 mars au 22 juin.

 Mais vous avez peut-être entendu parler des fameuses Saintes Glaces ?

Bien des dictons populaires recommandent d’attendre la mi-mai pour être sûre d’éviter les gelées tardives. 

Parce que oui parfois il gèle au printemps ! 

Cela voudrait dire que la meilleure période pour les plantations va du 15 mai au 22 juin pour être sûre qu’il n’y ait plus de gel ?

Je vais vous dire : 

Je ne suis pas tout à fait d’accord ! 

Car il y a des inconvénients aussi à planter en FIN de printemps.

 Quelqu’un qui n’a pas la “main verte” (c’est à dire qui oubli d’arroser ses plantes) devrait plutôt planter en DÉBUT de printemps pour espérer que ses plantes survivent…

En effet, l’inconvénient de planter en FIN de printemps c’est que les plantes seront à peine enracinées pour affronter les chaleurs de l’été.

Autre chose à savoir :

Une plante jeune a des besoins en eau BEAUCOUP plus important.

Comprenez qu’une plante plus ancienne a déjà fait des racines dans le sol. Elle a accès à une terre plus fraîche en profondeur quand il fait chaud.

Dans mon sujet sur les 2 erreurs les plus courantes des jardiniers débutants il y a le manque d’arrosage la première année après la plantation.

plantation au printemps avec de l'arrosage

Donc je trouve risqué de recommander de planter en FIN de printemps sans insister TRES FORTEMENT sur l’arrosage 😉

Dans tous les cas si vous plantez au printemps et que vous avez décidé de partir plusieurs jours (ou semaines) en vacances, il vous faudra trouver une solution pour arroser.

Vous pouvez demander à un voisin ou à quelqu’un de votre famille de venir arroser vos jeunes plantations au moins 1 soir sur 3 ! (c’est un minimum).

Mais encore faut-il trouver quelqu’un de serviable et disponible pour cela ! 

Pas évident…

La meilleure solution pour vous est alors peut-être de prévoir vos plantations à l’automne.

L’AUTOMNE : la saison parfaite pour planter et LIMITER L’ARROSAGE !

Les AVANTAGES et INCONVÉNIENTS de planter à l’automne

L’automne est normalement une période où la terre est humide et encore chaude. Une saison apparemment parfaite elle-aussi pour un bon enracinement de vos plantes.

En plus l’été est derrière vous ! Vos plantes ont moins de risques de se dessécher.

C’est donc OUI certainement le moment idéal si vous voulez vous créer le moins de travail d’arrosage possible.

Mais attention au gel pour certains végétaux plus fragiles si vous habitez une région aux hivers rudes avec des gelées importantes.

ne pas planter un palmier en automne à cause du gel

QUAND planter en automne ? 

L’automne commence à l’équinoxe de septembre c’est à dire vers le 23 septembre. 

Mais savez-vous que le mois de septembre est encore TRÈS SEC pour vos plantations ?  

D’autant plus avec le changement climatique. On se retrouve de plus en plus avec une arrière saison avec peu de pluies. La terre est au plus bas de ses réserves en eau et il va falloir qu’il pleuve vraiment beaucoup pour qu’elle s’humidifie en profondeur.

Donc je ne peux que vous conseiller d’attendre le mois d’octobre (au moins) pour planter. Un petit mois de patience 😉

Il vous faudra peut-être arroser régulièrement encore à cette période suivant votre région.

Vous vous en rendrez bien compte en creusant pour faire vos plantations. Vous n’aurez qu’à observer le niveau d’humidité de la terre en profondeur…

J’ai un autre dicton pour vous : 

planter à la sainte Catherine

Selon cette croyance populaire, il faudrait attendre le 25 novembre pour être archi sûr de réussir ses plantations. 

C’est vrai qu’à cette période on ne manque généralement pas d’eau !  

C’est une garantie pour vous que vos plantes seront suffisamment arrosées et cela “naturellement” sans besoin d’efforts de votre part. 

En plus en automne vos plantes auront le temps de s’enraciner pour affronter la sécheresse de leur premier été. Elles auront plus de 6 mois d’enracinement déjà. 

Vous pourrez partir en vacances tranquille 🙂 

Mais tout bon jardinier sait que des plantes jeunes, il ne faudra pas hésiter à les arroser tout de même leur premier été. Et puis surtout cela accélèrera leur croissance.

Quand planter un ARBRE ? 

Pour les arbres c’est un peu différent. 

La meilleure période pour planter un arbre va dépendre du type de conditionnement de l’arbre. 

Je vous explique, c’est pas difficile à comprendre.

Il existe 3 principaux conditionnements :

  • Les arbres en CONTENEUR : ils sont dans un gros conteneur en plastique avec la terre bien collée à leur racine. Ils ont généralement grandi dans ces pots. Ils sont peu stressés et il est facile de réussir leur plantation. Il sont par contre assez cher ! L’avantage c’est que vous pouvez les planter toute l’année si vous les arrosez bien. 
  • Les arbres en MOTTE : ces arbres ont été arrachés avec soin par le pépiniériste qui a du sectionner quelques racines pour former une motte de terre qu’il à protégé avec un filet ou toile de jute. C’est un bon rapport qualité / prix. Par contre ces arbres doivent-être plantés de préférence à l’automne.
  • Les arbres à “RACINES NUES” : leurs racines sont à nue, sans terre ! Il n’y a pas plus économique. Bien plus fragiles, il faut à tout prix les planter rapidement. Dans ce cas il est indispensable de les planter à l’automne aussi.

Je vous invite en complément à découvrir ma sélection d’arbres à petit développement.

Notez qu’il existe aussi des arbustes et des rosiers par exemple en “racines nues” mais cela tend à disparaître. 

Erreur n°5 : Planter un arbre ou une plante en motte ou “racines nues” EN DEHORS de l’automne 

Pour résumer, vous l’avez compris, on peut planter TOUTE L’ANNÉE avec des végétaux en CONTENEUR.

Printemps ou automne les 2 saisons restent le meilleur choix à condition de connaître les risques et besoins pour les plantes à ces périodes. 

Si vous avez prévu de planter beaucoup de végétaux divers et variés, des caducs et des persistants, il vous faudra faire un choix entre ces 2 saisons.

Faites au plus confortable pour vous et surtout quand vous vous sentez vraiment prêt.

Si vous avez prévu de planter un palmier uniquement, il est sans doute plus raisonnable d’attendre le printemps.

Maintenant dites-moi dans les commentaires si vous êtes IMPATIENT pour planter ? 
Respectez-vous ces PÉRIODES IDEALES ou bien plantez-vous TOUTE L’ANNÉE ?

A bientôt pour le prochain sujet 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 12
  •  
  •  
    12
    Partages
  •  
    29
    Partages
  • 17
  •  
  • 12

12 commentaires sur “QUAND PLANTER ? 5 erreurs à éviter absolument…

  1. Cunha Da Silva Christian dit :

    Bonjour Maud.
    Pour moi je plante à la sainte Catherine. 😉
    La chandeleur est au mois de février, non ? 🥞
    Donc on plante à la sainte Catherine…😂🤣😅

  2. Bonneau Jean-Yves dit :

    Je souhaiterais planter un palmier Phoenix adulte. Quels conseils me donneriez-vous pour réussir cette plantation (période, trous, par qui, endroit, etc.) ?
    JYB

    1. Bonjour Jean-Yves, cela dépend de la région dans laquelle vous habitez mais le mieux c’est un endroit abrité du vent, plein Sud, un sol bien drainé avec des cailloux et sable et peut-être aussi créer une légère butée si votre terrain est argileux. C’est mieux de planter un palmier après les gelées au printemps. J’espère vous avoir aidé !

  3. Evelyne van Loo dit :

    Hello,
    J’ai planté des “Herdenbergia” au printemps 2019. J’habite au Portugal centre. Tout allait très bien ils ont poussé jusqu’à 5 mt et couverts de fleurs. Cette année au Portugal nous avons eu exceptionnellement quelques jours de gelée à -5° et les feuilles sont devenues brunes, mortes. Que dois-je faire, couper les tiges ou attendre le printemps ? Merci à vous

    1. Bonjour Evelyne, elle est belle cette grimpante ! Je serais vous j’attendrais de voir comment elle repart en végétation d’elle même sans intervenir. Et quand elle fera de nouvelles pousses vous pourrez couper ce qui est mort 😉 A bientôt

  4. Sébastien_Lvdr dit :

    Bonjour Maud, merci pour toutes ces explications sur la meilleur période pour faire nos plantations.
    Quelle est cette plante derrière vous dans cette vidéo ?
    J’adore et c’est exactement ce que je cherchais pour mettre dans un coin de mon jardin.
    D’avance merci.

    1. Bonjour Sébastien, oui elle est belle cette plante 🙂 C’est la sauge du Mexique. Cela dépend dans quelle région vous habitez car elle est vraiment pas rustique (-5°C) J’espère ne pas vous décevoir !! Dans un esprit un peu semblable mais beaucoup plus rustique je vous recommande Salvia nemorosa Caradonna.

  5. Tibo Leménestre dit :

    Bonjour Maud,
    Merci pour votre document clair et motivant.
    J’aimerais ajouter un aspect que vous n’abordez pas du tout.
    Je suis formé à la bio-dynamie depuis quelques années. C’est un peu complexe et je ne voudrais pas caricaturer en quelques lignes. J’utilise un calendrier lunaire pour mes semis et plantations.
    Je vais prendre un exemple simple: la lune et les marées : personne n’imaginerait contester cet effet sur les masses liquides.
    Il y a aussi beaucoup de liquide dans les plantes . De plus elles sont rivées à leur environnement, sans aucune possibilité de bouger, d’où leur sensibilité aux influences terrestres et célestes.
    Je prends un autre exemple: si je veux récolter des coquillages ou fruits de mer j’attends la marée basse, c’est le moment le plus favorable. Il ne me viendrait pas à l’idée de plonger à marée haute avec un scaphandre et déployer énormément d’efforts et de moyens pour récolter un maigre panier de coques pour un prix faramineux!
    C’est pareil pour les plantations.
    Il y a une période de semis où les parties aériennes sont stimulées et une période de plantation où les organes souterrains de plantes sont activées. Les lunaisons de vingt-huit jours sont divisées en deux parties égales (période de semis puis période de plantation) . Si je souhaite planter un végétal, je vais choisir la période la plus favorable : donc la période de plantation. Ainsi, j’ai beaucoup moins d’efforts à produire puisque les rythmes naturels travaillent pour moi, ils vont favoriser l’émission de racines.
    J’ai même déplacé une ligne de groseilliers en plein mois de juillet, à cause d’un chantier de construction( cas de force majeure). Il y avait des plantes récentes et d’autres plus anciennes. Je n’ai pas eu de souci de reprise avec un arrosage modéré. (je sais que “eau plus chaleur= champignons”).
    J’achète donc un calendrier. Pour donner une autre image, j’ai ainsi des atouts dans mon jeu qui m’aident à remporter la partie.
    Je suis à votre disposition pour développer si vous le souhaitez.
    Jardinamicalement,
    Tibo L.

    1. Bonjour Tibo le poète jardinier 😉 C’est vrai que la lune influence la vie sur terre mais pour moi les saisons et le soin mis par le jardinier à la plantation ont un effet encore bien plus fort. Pour ma part je ne jardine pas avec la lune mais j’irai explorer ça un jour pour voir si ça me convainc. Je dois tomber pas trop mal car j’ai pas beaucoup de perte après plantation ;p

  6. Bonjour Maud .J’habite dans le 06 près de Grasse .J’ai bêché un grand rectangle car j’avais du chiendents .J’ai laissé reposé tout l’hiver .Là avec les beaux jours j’ai rebêché et j’ai semé du gazon rustique depuis une semaine .Je ne vois rien venir. Ai je fait une erreur ? Merci pour votre réponse et vos conseils .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.