ÉRABLE du JAPON : l’exposition IDÉALE !

Quelle est l’exposition idéale pour votre érable du Japon ?

Faut-il mieux le planter au soleil, à l’ombre ou à la mi-ombre ?

Dans ce nouveau sujet, nous allons voir que la BONNE SANTÉ d’un érable du Japon ne dépend pas uniquement de l’exposition.

Ils sont beaucoup plus résistants au soleil que l’on entend dire !

Je vais vous donner les astuces pour avoir un érable du Japon en PARFAITE FORME.

Vous saurez :

  • Quelle variété choisir. La mieux adaptée pour votre jardin suivant là où vous voulez le mettre. Que ça soit en pot ou en pleine terre.

Vous comprendrez pourquoi :

  • Certains érables du japon ont le bout des feuilles qui sèchent et deviennent marron.

Nous terminerons par quelques conseils pour mettre en valeur ces beaux érables japonais dans le jardin et comment les entretenir facilement.

Allons-y !

Retrouvez un grand choix de plantes pour votre jardin chez une pépinière en ligne partenaire.

Quelle variété d’érable du Japon vous préférez en fonction de l’exposition ? Laissez votre commentaire en bas de page !

Les BESOINS communs à TOUS les érables du Japon 

Vous avez peut-être entendu dire que les érables du Japon sont à planter à l’ombre ?

Et bien OUI et NON cela dépend des variétés et de la région dans laquelle vous vivez !

La plupart de ces petits érables peuvent aller en plein soleil et en plein vent.

Oui oui c’est presque le cas !

Ce qui est le plus important et que trop de personnes négligent, c’est LA TERRE, elle doit être :

  • FRAÎCHE, c’est à dire légèrement humide. Pour cela rien de tel que de recouvrir le sol de paillage végétal pour maintenir la fraîcheur. Et en cas de forte chaleur en été, n’oubliez pas d’arroser votre érable.
  • DRAINANTE car il ne faut surtout pas que l’eau stagne non plus au niveau des racines de l’arbre. Ainsi, si votre terrain est argileux, apportez du sable de rivière, des graviers, des billes d’argile etc à mélanger à la terre.
  • Il faut une terre légèrement ACIDE : L’idéal c’est de mélanger 50% de terre végétale à 50% de terre de bruyère pour être sûre que votre terrain soit suffisamment acide pour le petit arbre.

Si vous faites cela, vous aurez de grandes chances pour que votre érable du Japon se plaise. 

Car les causes les plus fréquentes de mort de ces petits arbres sont :

  • un terrain trop sec à cause de grands arbres à côté qui boivent toute l’eau
  • une terre trop argileuse, lourde et gorgée d’eau en hiver
  • un manque d’acidité dans le sol

Mon érable du Japon PERD SES FEUILLES. Que faire ?

Pas d’affolement ! Sachez que l’érable du Japon est caduque. Toutes les variétés perdent leur feuilles l’hiver, c’est NORMAL ! 😉 

feuilles sèches au sol de l'érable du japon qui perd ses feuilles à l'automne

Ce qui est moins souhaitable c’est de voir le bout des feuilles se dessécher en été. Des feuilles qui deviennent marron et finissent par tomber.

Si c’est le cas : Votre érable du Japon a soif !

L’érable japonais a besoin de transpirer. S’il manque d’eau, le soleil produit des brulures des feuilles qui deviennent marron à leur extrémité.

Et à une exposition plein Sud dans beaucoup de régions, la terre est trop sèche pour l’érable japonais. Le soleil brulant du Sud de la France n’est pas le même que le soleil de la Bretagne…

Pour éviter que le feuillage de votre érable grille, dans ces régions chaudes je vous conseille de planter votre arbre au Nord ou à l’Est. Le soleil du matin est le moins brulant.

Pour les autres régions au soleil plus doux, nous allons voir qu’il est tout à fait possible de planter certains érable du Japon plein Sud ! Sisi !

Les 2 grandes familles d’érables japonais 

Pour vous aider à choisir la bonne variété d’érable du Japon. Voici rapidement ce qu’il faut savoir : 

Il existe 2 grandes familles d’érables du Japon :

  • Les “Acer palmatum”
  • les “Acer dissectum”

Les Acer palmatum :

On les reconnaît à leurs feuilles qui sont le modèle réduit des grands érables canadiens.

Les dissectum :

Ces érables japonais sont reconnaissable à leur feuillage très découpé. Au dirait de la dentelle !

Vous savez c’est ceux avec un feuillage très fin et doux.

Et puis, ils sont généralement de bien plus petite taille que les Acer palmatum.

Acer dissectum jaune et rouge en avant de massif de terre de bruyère

La VARIÉTÉ la PLUS RÉSISTANTE d’érable du Japon quelque soit l’exposition !

  • Vous aimez les érables du Japon mais vous n’avez pas de zone à l’ombre dans votre jardin ? 

Pas de problème :

Plantez un Acer palmatum “type”ou “classique”, c’est le plus résistant des érables japonais.

Il supporte sans problème le plein soleil. (Si vous habitez le Sud de la France préférez tout de même une exposition mi-ombre pour l’Acer palmatum)

  • Vous avez une terre argileuse dans votre jardin ? 

C’est là aussi l’Acer palmatum “type” qu’il vous faut planter.

C’est l’érable japonais qui supporte le mieux l’argile ! (je vous recommande tout de même d’apporter de la terre de bruyère)

Cette variété “type” de l’Acer palmatum dont je vous parle correspond en fait à la variété mère de tous les érables du Japon. C’est à partir de cet érable que l’on a créé toutes les autres espèces d’érable japonais en le greffant !

C’est aussi l’érable japonais qui pousse le plus vite. Il est peu regardant sur l’exposition et le type de terrain et est plutôt résistant aux maladies. Les autres variétés d’érables sont beaucoup plus fragiles et exigeantes.

L’Acer palmatum “type” est une valeur sûre dans un jardin !

En plus il très décoratif par ses petites feuilles vertes qui deviennent jaune orangées à l’automne. C’est un bel arbuste zen coloré.

feuille colorée de l'érable du japon

Les érables japonais à privilégier dans un JARDIN D’OMBRE

Les variétés d’érables du Japon les moins résistantes au soleil

  • Les variétés au feuillage vert très clair sont plus sensibles au soleil, il est alors préférable de les installer à l’ombre. 
  • Pareil pour les érables au feuillage panaché vert / blanc. Ces érables au feuillage lumineux sont splendides et parfait pour apporter de la lumière dans les zones les plus sombres du jardin.

Les variétés d’érable du Japon qui se plaisent bien à la mi-ombre

Tous les autres !

  • Le magnifique Acer palmatum atropurpureum qui est rouge toute l’année et rouge vif en automne avant de perdre ses feuilles.
  • La famille des Acer dissectum au feuillage découpé et à la forme retombante très gracieuse.
  • Etc

Mais c’est quoi une exposition MI-OMBRE exactement ?

On m’a posé cette question récemment sur le blog.
Pour faire simple :

  • “Mi-ombre” c’est le soleil du matin uniquement par exemple mais pas durant toute la journée. 
  • “Ombre” c’est pas de soleil direct de la journée.
un jardin d'ombre avec des érables du japon colorés

Comment faire un beau DÉCOR ZEN avec les érables du Japon ?

J’adore les érables du Japon. Je rêve de les collectionner tellement ils sont beaux et décoratifs.

Ce sont des petits arbres merveilleux.

Ils apportent beaucoup de couleur au jardin en automne. Et une ambiance zen avec leur feuillage fin et aérien tout au long de l’année. 

Les érables japonais sont en plus parfaitement adaptés dans les petits jardin et aussi à la culture en pot car ce sont des arbres à faible développement. 

Presque un indispensables dans un jardin d’ombre. Idéal dans un patio, sur une terrasse ombragée ou encore le long d’un pignon à l’Est. 

Notez au passage qu’il n’y a aucun risque avec les racines de l’arbre si vous le plantez proche de votre terrasse ou de votre maison. 

Comment METTRE EN VALEUR ces érables nains ? 

  • Si c’est un Acer palmatum, la variété type, la plus grande, mettez-le en fond de massif.

Plantez des plantes plus petites dessous comme des fétuques, des bruyères, des fougères, des pervenches… Veillez toutefois à ne pas cacher le tronc de l’arbre qui est décoratif.

  • Si c’est un Acer dissectum, plantez-le en avant de massif car il ne va pas pousser beaucoup !

Vous voulez associer plusieurs érables japonais pour ILLUMINER une zone d’ombre ?

Alors tranchez la forme et la couleur des feuillages de ces érables. Vous pouvez faire un très beau “tableau végétal” ! 

Avoir un jardin à l’ombre n’est vraiment pas une fatalité ! Vous pouvez en faire un jardin sublime avec ces plantes.

➥ Si vous voulez d’autres idées de belles plantes d’ombre je vous invite à lire l’article “7 superbes plantes d’ombre pour le Nord” après celui-ci.

Vous pourrez faire de belles associations végétales à l’ombre.

Un MASSIF de TERRE DE BRUYÈRE mi-ombre ? 

Roi des ambiance japonisante, l’érable du Japon s’associe très bien avec d’autres plantes de terre de bruyère.

Il est magnifique avec des hortensias Annabelle, des hortensias paniculata, des fougères persistantes, des azalées etc

Planter un érable du japon EN POT à l’ombre

C’est très élégant de planter un érable du Japon en pot et aussi très facile à réussir !

érable du japon en pot

Comme les plantes en pot se descèchent plus vite en général, je vous recommande de positionner toutes les variétés d’érable en pot à l’ombre ou la mi-ombre.

  • Prévoir un pot ou un bac de belle dimension pour éviter un déssèchement de la terre trop rapide.
  • Un pot percé au fond avec des cailloux ou billes d’argile pour ne pas que le trou se bouche.
  • Idéalement un pot en terre cuite qui chauffe moins qu’un pot en plastique. Mais si vous positionnez votre pot à l’ombre la matière du pot n’a pas vraiment d’importance…

Et pour finir, mettez des copeaux de bois pour recouvrir la terre et maintenir l’humidité.

Avec ces conseils vous êtes sûr de réussir le très beaux érables EN POT !

ENTRETIEN de l’érable du Japon : LES BASICS à savoir

Ces petits arbres se taillent très facilement à la hauteur et largeur que vous souhaitez.

De toute façon vous n’aurez pas beaucoup besoin de le faire…

Mais attention !

Les érables taillés en hiver sont sensibles aux maladies. Une taille en juin évite l’apparition de maladies comme des champignons.

Ce petit arbre demande vraiment très peu d’entretien. Pas de taille systématique nécessaire vu sa croissance lente.

Au bout de quelques années une taille de formation est utile pour mettre en valeur la plante en dégageant les branches basses. On lui donne ce que l’on appelle une “forme en cépée”. Cette taille laisse passer la lumière pour pouvoir planter d’autres petites plantes sous l’arbre.

érable du japon cépée

Vous pouvez apporter du compost une fois par an au pied des érables à croissance rapide comme les acer palmatum “types”.

Pour les variétés à croissance très lente comme les Acer dissectum ce n’est pas nécessaire.

Car si on apporte trop de matière organique à une plante à croissance lente on la brule, il vaut mieux ne rien mettre. Et si on en apporte pas assez à une plante à croissance rapide, elle végète.

Vous trouverez normalement ces plantes chez votre pépiniériste local. Vous avez également la possibilité de les acheter chez une pépinière en ligne, l’intérêt c’est leur large gamme de végétaux ainsi que des tarifs bien souvent plus avantageux.

Voilà j’espère que ce sujet sur les érables du Japon vous a plus ! Vous devez y voir plus clair normalement 🙂

Maintenant, dites-moi dans les commentaires quelle variété d’érable du Japon vous préférez ? 

Les Acer palmatum qui supportent le soleil ou les Acer dissectum au feuillage très découpé qui préfèrent l’ombre ?

A tout de suite dans les commentaires 😉

Partager l'article :
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

61 commentaires ! Laissez le vôtre !
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patrick
Patrick

J’adore l’acer palmatum pourpre

Jean Pierre
Jean Pierre

Bonjour, je souhaiterais planter un érable dans mon jardin en plein sud et sans ombre.
Que me conseilleriez vous ?

Annick
Annick

J habite en Gironde quel exposition me conseillez vous pour mon Acer palmatum atropurpureum,je voudrais le mettre en pleine terre? Merci d’avance

Molla
Molla

Merci maud pour tes précieux conseils au sujet de l’érable japonais
Meilleurs salutations Frédéric de suisse

Gaelle
Gaelle

Bonjour Maud et merci beaucoup pour cet article, car je me casse la tête sur mes histoires d’érable au soleil considérant la nature de mon terrain (je vais sans doute regarder tes fiches outils après une meilleure analyse de celui-ci)

Je cherche à ombrager mon jardin au maximum (sud) et à l’aménager (pente = créer des paliers). J’ai quelques questions à te poser, si tu veux bien y répondre par ce biais. Je suis ouverte à un petit appel rémunéré si jamais tu pratiques des petits coachings.

1️⃣ Si le haut du feuillage est au soleil, mais que le sol est à l’ombre, ça compte comment ? (retenue de terre avec palissade sur 1,50m)

2️⃣ Un acer palmatum (type ou katsura selon la première question, je cherche une pousse rapide) peut-il cohabiter entre un Cercis Forest Pansy d’un côté (2m, qui lui ferait un peu d’ombre) et une maison de l’autre (3m) ?

3️⃣ Un massif d’arbustes (camélias, pieris et couvre-sols à proximité immédiate) constitue-t-il une concurrence pour l’érable ?

Pour information, je suis à Clisson (44). Merci beaucoup pour ton attention dans tous les cas, je découvre ton blog et ta chaîne à laquelle je viens de m’abonner !
Gaëlle

VALENTE
VALENTE

Bonjour,
J’ai deux érables du Japon magnifiques en pot:
– un béni maiko jeune mais vaillant avec un feuillage qui pousse assez vite et un tronc fin avec pas mal de ramifications
– un superbe dissectum garnet de 12 ans avec un tronc en forme de bonsaï que j’ai acheté en ligne au printemps dans une pépinière spécialisé dans le bonsaï.
J’aurais une question sur le dissectum garnet que j’ai surpoté ( j’ai découpé le pot de livraison d’origine et je l’ai mis dans un pot de 54 cm de diamètre et 65 cm de hauteur avec la surface de la motte à ras de la surface du pot et j’ai mis la terre tout autour, une terre très drainante ( terreau kilomix de chez atami ) et de l’écorce de pin compostée spécial bonsaï …
Alors le souci c’est que la motte d’origine , qui est une terre maraîchère de qualité je pense car j’ai pas mal de pissenlit qui poussent , est rarement mouillée , c’est gradué de 1 à 3 pour dry de 4 à 7 pour moist et de 8 à 10 pour wet,
La motte de terre est très compact, je suis rarement à plus de 4 même en arrosant à coup de 4l d’eau de pluie .
Faut il que j’arrose plus ?
C’est mieux plus sec que trop mouillé pour la verticilliose ?
Quand il ne pleut pas de la semaine, j’arrose 2 fois 4l.
J’habite dans le sud et il est exposition nord est mais plein ciel .
L’arbre est magnifique avec le bout des feuilles qui a un peu séché à cause de la canicule cet été mais sinon il a pas mal de feuilles vertes .
Il n’a juste pas fait de nouvelles pousses après le surpotage en mai .
Merci à vous pour vos précisions pour savoir si je dois améliorer certaines choses .
Nb Je suis assez rigoureux de base mais je ne veux pas faire de bêtises non plus .
J’ai mis aussi des pierres volcaniques du Japon akadama en paillage et je le nourris avec de la corne broyée

Martha
Martha

Merci encore 🫶

Penalver
Penalver

Bonjour, vraiment très intéressant . J’ai adoré vous lire. J’ai 3 érable que je voudrais planter ensemble ( un acer palmatoun rouge foncé de 2 mètres de haut et 3 cm environs de diamètre , j’ai également 2 s Acer dissectum un rouge foncé hauteur 70 cm et un jaune clair d’un peu près 1 mètre d’haut ) je voudrais les planter en plein terre dans mon petit jardin en façade pour faire profiter à mes voisins, cet espace est en plein soleil mais j’habite en Belgique où il pleut souvent 😉 pouvez-vous me donner votre avis et vos conseils ? 2ème question avec quoi pouvons-nous traiter les érables pour les protéger des pucerons et autres bestioles ? Merci encore pour votre réponse. Martha

Caro
Caro

Bonsoir ! merci pour cet article très intéressant et complet !
J’ai une petite question, j’habite au 3ètage, assez venteux. Je voudrais placer contre le mur de mon balcon un érable qui serait à l’ombre toute la journée et plein soleil à partir de 16h.
Est-ce un projet réalisable et si oui, quelles variétés me conseillerez-vous ?
merci d’avance pour votre aide !

Corinne WININGER
Corinne WININGER

Du coup, j’aurais encore une question : est-ce que doit tailler les branches puisque toutes les feuilles du printemps sont complètement desséchées et si oui à quel point dois-je tailler, ou est-ce que je dois le laisser tranquille ? Merci encore. Cordialement, Corinne

Corinne WININGER
Corinne WININGER

Un grand merci pour vos conseils. Je vais les suivre à la lettre 🙂 Corinne

Corinne WININGER
Corinne WININGER

Bonjour Maud,
J’ai acheté un érable (feuilles rouges) il y a 1 an. L’été dernier, il a pris un coup de chaud car je l’avais placé au bord de ma terrasse (plein sud!). Je l’ai placé ensuite contre le mur où il est maintenant à l’ombre. Ce printemps, il a très bien redémarré mais j’ai eu des pucerons. Je l’ai traité (avec un produit bio) et maintenant toutes les feuilles ont desséché et tombent… Un vrai massacre. Les feuilles semblent avoir des taches un peu rouges mais je ne sais si c’est le signe d’une maladie ou non. Auriez-vous une idée de ce qui cause ce dessèchement sachant que je l’arrose un peu tous les 2 jours, il est dans un grand pot en terre cuite, j’ai mis des billes au fond et je l’ai planté dans de la terre de bruyère… Merci pour vos conseils

Aubin
Aubin

Bonjour je suis de Normandie et je viens d’acheter un orange Dream qui a environ 6ans mon terrain est exposé plein sud toute la journée 8h a 19h
Il est placé en plein soleil donc et commence avoir les feuilles du dessus brûler
Je possède un petit coin d’ombre sous un grand chêne qui est a 10 15m avec une ombre de 10h 12h ou j’ai installé un magnolia stellata
Est il préférable de les intervertir de place ? Merci d’avance

Aurore
Aurore

Bonjour,

J’aurais une question, tu n’a pas parlé des érables japonais « Deshojo », j’aimerais en planter un mais j’habite en Gironde et mon jardin est pleins sud… est-ce que c’est possible ??

Cordialement

Aurore
Aurore

Merci beaucoup
Du coup pour le plein soleil mieux vaut privilégier un Acer palmatum type, avec arrosage régulier ?
Cordialement

Christel
Christel

Bonjour, j’ai acheté un Acer palmatum Orange dream, je comptais le planter devant ma maison, exposition sud ouest. La terre est plutôt calcaire et lourde, pensez vous que mon érable a une chance de se développer en pleine terre ainsi exposé au soleil ?
Merci.

acquette jean-noel
acquette jean-noel

Bonjour
je possède un acer palmatum atropurpureum en pot d’1 m depuis plus de 15 ans qui vient de gelé au niveau des feuilles ( 25 ° la semaine dernière et – 4 ce matin )
il s’était acclimaté depuis un ans 1/2 en déménageant du nord vers le sud Ouest ou effectivement dans le nord les feuilles sortais plus tard , donc je ne l’ais jamais abriter du froid , il fait environ 2.80m de hauteur pour 2 de diamètre
que pouvez vous me conseillez de faire pour essayer de le sauver

merci a l avance

jean noel

merci

Minette
Minette

Bonjour, pensez vous que je puisse planter un erable dissectum vert en pot en arrière plan de mon cercis rubby ?
Merci pour votre blog et précieux conseils, je vous suis assidument

Thomas
Thomas

Très bon reportage qui m’a bien renseigné et savoir quel erable mettre dans mon jardin

Michelle
Michelle

Super article, bravo pour la qualité, j’ai appris beaucoup de choses grâce à vous.
Michelle

Mylène
Mylène

Bonjour Maud,
Merci pour cette vidéo très claire et très agréable.
C’est vraiment du beau travail !

Pour répondre à votre question, je préfère les érables du sud 🙂

Au plaisir

Luc
Luc

Intéressant, je connaissais cet arbre visuellement notamment vis à vis du Japon mais je pensais qu’il fallait un grand jardin pour le planter.

Merci pour ces conseils.

Steve
Steve

Voilà un article très intéressant, qui m’aurait bien aidé lorsque je vivais en Alsace ! C’est l’un de mes arbres préférés, mais il a (ils ont) eu la vie dure sur notre ancien terrain… ^^

Maintenant je vis au Québec, mise à part le planter en pot, penses-tu qu’il y aurait une variété qui supporterait le -40°C de l’hiver canadien ? 🙂 (comme les érables classiques finalement ?)

Belle journée à toi !

Mélanie
Mélanie
Répondre à  Steve

Allo! Je vis à Montréal et j’ai un Acer palamatum Bloodgood, en terre depuis 2 ans, jusqu’à présent, il résiste bien aux hivers, bien qu’il soit très mal situé (proche du trottoir donc exposé aux sels de déglaçage et au vent), je pense le déplacer car il pousse très lentement (encore petit). Donc oui, ok pour l’hiver québécois en terre, avec beaucoup de soins, nos étés sont aussi très chauds. Par contre en pot, je ne sais pas, les racines pourraient geler l’hiver…

Nicolas
Nicolas

Merci pour cet article hyper complet ! J’adores ces arbres et j’aimerai en mettre un en pot/massif sur ma terrasse l’été prochain! Je reviendrai prendre les conseils.

Esther
Esther

Bonjour , Maud ton blog est fantastique, j’ai découvert plein de pépites sur l’érable du Japon. Merci pour ce partage😊

François-Xavier
François-Xavier

Merci ! Je ne pensais pas qu’il existait autant de variété sur l’érable du Japon. Cet arbre est vraiment magnifique !! Je vais regarder pour l’Acer Palmatum, moi qui ai un jardin au soleil avec une terre argileuse.

VALENTE
VALENTE

Bonjour,
J’ai deux érables du Japon magnifiques en pot:
– un béni maiko jeune mais vaillant avec un feuillage qui pousse assez vite et un tronc fin avec pas mal de ramifications
– un superbe dissectum garnet de 12 ans avec un tronc en forme de bonsaï que j’ai acheté en ligne au printemps dans une pépinière spécialisé dans le bonsaï.
J’aurais une question sur le dissectum garnet que j’ai surpoté ( j’ai découpé le pot de livraison d’origine et je l’ai mis dans un pot de 54 cm de diamètre et 65 cm de hauteur avec la surface de la motte à ras de la surface du pot et j’ai mis la terre tout autour, une terre très drainante ( terreau kilomix de chez atami ) et de l’écorce de pin compostée spécial bonsaï …
Alors le souci c’est que la motte d’origine , qui est une terre maraîchère de qualité je pense car j’ai pas mal de pissenlit qui poussent , est rarement mouillée , c’est gradué de 1 à 3 pour dry de 4 à 7 pour moist et de 8 à 10 pour wet,
La motte de terre est très compact, je suis rarement à plus de 4 même en arrosant à coup de 4l d’eau de pluie .
Faut il que j’arrose plus ?
C’est mieux plus sec que trop mouillé pour la verticilliose ?
Quand il ne pleut pas de la semaine, j’arrose 2 fois 4l.
J’habite dans le sud et il est exposition nord est mais plein ciel .
L’arbre est magnifique avec le bout des feuilles qui a un peu séché à cause de la canicule cet été mais sinon il a pas mal de feuilles vertes .
Il n’a juste pas fait de nouvelles pousses après le surpotage en mai .
Merci à vous pour vos précisions pour savoir si je dois améliorer certaines choses .
Nb Je suis assez rigoureux de base mais je ne veux pas faire de bêtises non plus .
J’ai mis aussi des pierres volcaniques du Japon akadama en paillage et je le nourris avec de la corne broyée

Sophie C
Sophie C
Répondre à  VALENTE

Bonjour Maud,

Malgré votre article très clair qui a apporté une réponse à une question que je me posais et qui m’a appris d’autres choses (ce que veut dire “mi-ombre” par exemple 😊👍), j’ai encore deux questions.
J’ai planté au printemps dernier un érable du japon, palmatum donc. Hélas, il a le soleil de l’après-midi (planté au nord, mais un seul emplacement convenait par rapport aux canalisations). Je l’ai arrosé souvent l’été dernier (1 fois par semaine minimum), mais ça n’a pas empêché la brûlure de nombreuses feuilles 😔. Là, il a fait un beau feuillage, mais j’ai remarqué que son écorce s’est fissurée! Je crains de l’avoir planté trop bas par rapport au niveau du sol et que le noeud ne soit pas assez dégagé. J’ai un peu creusé autour pour essayer de rattraper cela.
Voici donc mes questions: pensez-vous que cette fissure de l’écorce serait due à cela? Et pensez-vous que je doive mettre un voile d’ombrage pour protéger mon érable cet été?
Je vous remercie par avance pour l’attention portée à ce message.

Bonne continuation et merci pour cette communication constructive! 😊

Sophie

Marie
Marie

Toutes ces belles photos d’érable du japon. Rien que de les regarder, ça m’apaise !

Gwenn
Gwenn

Super article ! Je m’étais justement posée la question de l’acidité du sol pour l’érable du Japon (mon meilleur ami avait pensé en planter un dans son jardin) et j’ai la réponse ici du coup, merci. 🙂

Machiko et Laurent
Machiko et Laurent
Répondre à  Gwenn

Super article. Notre érable a les feuilles qui fletrissent. J’ai compris pourquoi grâce à vous. Il est à côté d’un bambou. Ça doit la cause ?

Micka
Micka

Bonjour,

Merci pour tous vos conseils.

Je souhaiterai planter un érable du japon proche d’une allée mais je ne sais pas si vous une distance minimale entre ce sujet et l’allée ? Même question pour un érable proche d’un autre massif, à quelle distance dois-je l’éloigner ?

Cordialement,

Micka
Micka

Super ! Merci pour toutes vos explications et conseils.

Cordialement,

BEATRIZ ALZORRIZ
BEATRIZ ALZORRIZ

Bonjour Maud,
Dans l’article vous n’avez pas parlé des acers japonais et le vent, j’habite dans une region où la caracteristique est cela ainsi que un soleil intense
J’ai eu du mal aussi à trouver des renseignements sur les acers type o classic
Merci