Comment ENLEVER une haie de THUYAS ? (en 4 ÉTAPES)

Pas facile d’enlever une haie de thuyas et encore faut-il s’y prendre CORRECTEMENT ! Vous vous sentez peut-être même un peu perdu face à l’ampleur de la tâche. 

En effet si vous faites certaines erreurs cela va vous rendre le travail encore plus difficile et vous risquez même de vous retrouver dans une impasse.

C’est pour cette raison que j’ai créé ce sujet. Vous allez pouvoir suivre 4 étapes concrètes pour y arriver facilement.

Pour information, ce sujet est la suite d’un article qui pourrait vous intéresser également : Maladie des THUYAS : peut-on les faire REVERDIR ?

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

S’abonner à la Chaîne Youtube en cliquant ICI

Vous voulez savoir comment enlever vos thuyas SANS SOUCIS ? Allons-y !

Etape 1 : COUPER les thuyas 

La première étape consiste à couper les thuyas. C’est à dire de couper toutes les branches pour mettre à nu les troncs. 

Pour cela bien sûr scie ou tronçonneuse sont nécessaires.

Faire des économies sur l’enlèvement de sa haie

Si vous avez la forme et que voulez faire des économies pour enlever votre haie de thuyas, la coupe des branches est un travail pas si compliqué à faire mais qui prend du temps. 

Vous économiserez ainsi beaucoup de main d’oeuvre au lieu de faire travailler un paysagiste.

Bien-sûr ne comptez pas charger les branchages dans votre coffre… Il faut avoir une remorque pour emmener les branches en déchèterie. 

L’avantage c’est que les particuliers ne paient pas de frais de décharge alors que les professionnels si ! Et ils sont obligés de vous les re-facturer quand vous les faites travailler.

Abattage haie de thuyas sans erreurs

Première recommandation très importante :

Ne coupez surtout pas le tronc à raz du sol mais à 1m de hauteur 

Pourquoi ? 

Vous allez vite comprendre : c’est l’unique manière d’avoir de la prise pour pouvoir arracher la souche.

J’ai vu trop de particuliers croyant bien faire en coupant les troncs à raz du sol.

Mais quand les paysagistes arrivent sur place pour finir le travail cela ne nous arrange pas vraiment non plus…

On perd beaucoup plus de temps au final que si on avait tout coupé et arraché nous-même 😉

Etape 2 : ARRACHER les souches de thuyas

On m’a posé cette question récemment sur le blog :

” Est-ce que je peux laisser les racines dans le sol pour quelles pourrissent ?”

Ça serait bien si on pouvait planter sans arracher les souches des thuyas !

Mais NON aucun arbuste ne poussera dans cet amas de racines ! 

Essayez de creuser au pied des thuyas, vous allez voir !

Oui mais si je prévois de faire une clôture pour remplacer ma haie de thuyas ? 

Non et non ! 🙂

Même le gazon ne poussera pas et cela vous empêchera de planter quelques plantes décoratives à faible développement au pied de votre clôture.

Mais les racines vont finir par pourrir dans le sol ? 

Oui mais au bout de nombreuses années !

En se décomposant elles vont acidifier davantage le sol qui est déjà ingrat pour la culture de d’autres plantes.

La grande majorité des arbustes et vivaces préfèrent une terre meuble avec un Ph plutôt neutre. 

Vous êtes convaincu ? 🙂

Passons à la suite alors…

Profondeur des racines de thuyas

Les conifères ont des racines de surface mais ne croyez pas que vous allez y arriver sans outils adaptés.

Pour cela 3 possibilités :

  • L’utilisation d’un palan : un système ingénieux de poulie pour tirer la souche vers le haut 
  • un tire-fort : un peu le même principe mais on se fixe à un gros arbre pour prendre de la force
  • une mini-pelle : quand les souches sont plus grosses c’est souvent nécessaire.

Tout ces équipements peuvent se louer à la journée ou demi-journée. C’est faisable pour un particulier mais si vous ne l’avez jamais fait vous allez passer beaucoup de temps le temps pour comprendre comment fonctionne ces machines. 

Cette étape 2 vaut peut-être le coup d’être confié à un professionnel ! (Je vais vous en parler à suivre)

Comment arracher une haie de thuyas sans faire de bêtises ?

Elles vont loin les racines de thuyas…

surtout si ce sont des vieux thuyas que l’on arrache. Les racines vont de l’autre côté de la clôture, sous le bitume du trottoir ou chez le voisin.

Seconde recommandation importante :

Ne tirez pas sur la souche sans couper les racines qui passent sous la clôture !

Ce travail demande un peu de patience mais en vaut la peine si vous ne voulez pas détruire votre muret de clôture ou le bitume de la rue. 

Pour cela, vous devrez enlever la terre manuellement avec l’aide d’une pioche entre la clôture et la souche.

L’objectif c’est de dégager les grosses racines pour pouvoir les couper avec une scie ou tronçonneuse.

Ainsi vous travaillerez dans les règle de l’art sans défoncer tout ce qu’il y a autour 😉

Comme tout travail manuel, le jardinage demande une bonne dose de réflexion. On dit même dans le métier de paysagiste et dans l’artisanat en général que :

La moitié du boulot est fait s’il est bien pensé.

Prix pour enlever les souches de thuyas

Si votre jardin est facile d’accès depuis la rue et que vous avez tout coupé et soigneusement laissé les troncs sur 1m de haut, cela ira vite pour le paysagiste.

A la main d’oeuvre du jardinier vous devrez rajouter les frais d’engins comme la mini-pelle et le transport des souches en déchèterie par le professionnel.

Pour une petite longueur, disons une dizaine de souches à arracher, cela pourra être fait en une matinée de travail. 

Autant vous dire que ça vaut le coup de faire faire l’arrachage par un jardinier car si vous le faites par vous même vous aurez des frais de locations de machines (mini-pelle, tire-fort et autre) et vous y passerez beaucoup plus de temps.

Si vous avez une remorque vous pouvez même vous occuper de l’évacuation des souches en déchèterie.

Encore une petite économie pour vous !

Etape 3 : Apporter de la TERRE

Quand on arrache des souches de thuyas cela laisse des trous dans le sol.

Et oui, les racines prenaient de la place mine de rien ! 

D’autre part la terre à cet endroit est particulièrement appauvrie. Les thuyas ont puisé tous les minéraux et nutriments du sol. Leurs épines ont fortement acidifié la terre.

Je vous conseille de commencer par nettoyer le sol (idéalement avant d’arracher les souches c’est plus logique). Passez le balais à gazon pour récupérer un maximum d’épines et autres déchets végétaux.

 Il est bon de faire ce nettoyage pour 2 raisons :

  • pour éviter d’augmenter l’acidité du terrain quand ils vont se décomposer. 
  • si votre haie était atteinte du brunissement du thuya, il vaut mieux tout faire pour ne pas que la maladie se transmette à d’autres plantes de votre jardin.

Evacuez ou brulez ces déchets végétaux mais ne les mettez surtout pas au compost ou comme paillage dans vos massifs.

 Il vous faudra donc apporter quelques mètres cubes de terre pour boucher les trous. 

Pour avoir de la terre végétale soit :

  • Vous avez une remorque et vous faites quelques allés et retours pour aller chercher de la terre chez un revendeur en vrac 
  • Soit vous contactez un paysagiste pour qu’il vous livre de la terre végétale.

N’oubliez pas de faire aussi un bon bêchage pour enlever toutes les racines que vous pouvez dans le sol. Ainsi vous repartirez sur de bonnes bases pour l’aménagement de votre jardin et vos futurs plantations.

Etape 4 : REMPLACER votre haie de thuyas

Replanter après des thuyas

Si vous avez arraché une haie de thuyas malade vous pourriez être tenté de planter de nouveaux thuyas.

Ce n’est vraiment pas une bonne idée et en plus c’est interdit dans de nombreuses communes.

Le phénomène du brunissement des thuyas se dépend de plus en plus donc c’est presque certain que le phénomène se produira a nouveau sur de nouveaux plants.

haie de thuyas malades avec des tâches marrons

Si vous venez d’arracher une haie de thuyas malades, n’oubliez pas que les parasites sont déjà présents dans votre jardin. De jeunes plants de la même variété ou d’une variété similaire sont condamnés d’avance…

C’est vrai que les thuyas ça avait l’avantage de pousser vite. Alors vous avez peut être l’idée de planter leurs cousins : des cyprès.

Ils sont en effet moins sensibles aux maladies mais pensez à la taille qu’ils vont vous demander 2 fois par an !

Et puis, FINI le “béton vert” comme certains appellent les haies de thuyas, cyprès ou autre laurier palme 😉

Vous allez pouvoir :

  • Agrandir votre jardin : car souvent les haies de thuyas prennent une largeur inappropriée au fil des années. 
  • Embellir votre jardin : à vous les haies d’arbustes colorés, les haies fleuries 
  • Réduire l’entretien : il n’y a rien de pire qu’une haie de thuyas à entretenir ! Une haie variée va vous demander une taille naturelle tous les 2 ans pas plus.
  • Apporter de la vie : les oiseaux et les papillons vous remercieront 

Le bon compromis à la place d’une haie de thuyas

Je trouve dommage de mettre des murs et des clôtures occultantes tout autour des jardins pour ne plus avoir d’entretien du tout. 

Surtout que faire faire la taille de sa haie est devenu très abordable avec la défiscalisation ou autre service à la personne. Une intervention de taille une fois tout les 2 ans est à prévoir sur une haie libre.

remplacer une haie de thuyas par une haie variée

Vous trouverez normalement ces plantes chez votre pépiniériste local. Vous avez également la possibilité de les acheter chez une pépinière en ligne, l’intérêt c’est leur large gamme de végétaux ainsi que des tarifs bien souvent plus avantageux.

Cliquez-ici pour acheter en ligne

Cela vaut le coup vous ne trouvez pas d’avoir un jardin fleuri ? 

Sinon autant habiter en appartement ! 😉

Remplacer une haie de thuyas par une clôture

Je vous invite plutôt à mettre des clôtures occultantes uniquement sur certaines zones dans votre jardin et de végétaliser le reste.

Cela sera bien plus harmonieux ! 

Le choix le plus économique et le plus esthétique à mon avis c’est d’installer un grillage de jardin et une haie variée d’arbustes persistants.

Vous pouvez aussi planter des arbustes caduques là où il y a moins de vis à vis.

Oui, il vous faudra un peu de patience avant de retrouver un écran de verdure brise vue

Mais savez-vous que vous pouvez fixer sur le grillage une brande peu épaisse bon marchée pour atténuer le vis à vis.

Vous trouverez normalement ce produit en magasin de bricolage. Vous avez également la possibilité de l’acheter en ligne chez un grossiste pour le jardin, l’intérêt c’est une large gamme de produits et des tarifs bien souvent plus avantageux.

Cliquez-ici pour acheter en ligne

L’installation de cette brande sera temporaire, fixez la correctement sur le grillage pour ne pas que le vent l’arrache avant que vos végétaux aient pris le relais.

Je vous souhaite une belle transition au jardin car enlever sa haie de thuyas je sais que c’est un cap à passer !

Vous allez transformer votre décor. 

Maintenant c’est à vous !

Dites-moi dans les commentaires si vous allez enlever la haie de thuyas par vous même ou si vous allez demander de l’aide à un paysagiste ?

 A bientôt ! 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 83
  •  
  •  
    83
    Partages
  •  
    83
    Partages
  •  
  • 83
  •  
  •  

14 commentaires sur “Comment ENLEVER une haie de THUYAS ? (en 4 ÉTAPES)

  1. Bonjour Maud,
    Toujours parfait tes tutos, complet, clair etc…
    Je connaissais quelqu’un qui a arraché ses thuyas avec sa voiture, un câble acier au crochet d’attelage et ça s’est bien passé.
    Ils n’étaient pas énorme mais assez grand quand même.
    Tu as l’air d’une fille assez exceptionnelle 🌺💖👍😘🧑‍🌾j’aime tes tutos.

    1. Bonjour Harold, oh merci pour le message 🙂 Avec une bonne sangle pourquoi pas les arracher avec une voiture mais oui s’il ne sont pas trop gros car ça serait dommage de casser la voiture… Le mieux c’est un tracteur dans le même style 😉 Connaître un agriculteur peut aider !

    2. Lisette Ducongé dit :

      Bonjour
      Je trouve votre tutos super clair merci.
      Nous pensons à arracher notre haie et à la remplacer par une palissade avec des lames décalées. Ce qui m’ennuie c’est que je voudrais remettre quelques arbustes ou buissons pour les oiseaux et je ne sais pas vraiment lesquels. Et il faut quelque chose d’un peu haut car il y a des chats. Un conseil peut être ?
      Merci
      Lisette

      1. Pour les oiseaux si vous avez la place de planter 1 ou 2 Amélanchier cela serait parfait ou sinon des sureaux comme par exemple le très beau Sambucus Nigra Black Lace Eva au feuillage pourpre et à la floraison rose…

  2. Jean-Claude dit :

    J’ai remplacé ma haie de thuyas par des érables sans arracher les souches mais en les installant en quinconce . Ils ont très bien poussé mais effectivement les souches bien que non gênantes ne se résorbent pas à la différence avec marronnier ou tilleul .Evidement l’hiver le vis à vis persiste .Pouvez nous donner la manière de transplanter un arbuste assez volumineux (types laurier thym ) ? Merci pour votre blog .

    1. Bonjour Jean-Claude, en effet si les souches de thuyas n’étaient pas trop serrées cela peut être jouable de planter en quinconce d’autres arbustes mais en général c’est difficile à faire tellement il y a de racines. En plus cela limite le choix des nouveaux végétaux qui doivent aimer les terrains acides, les racines autour peuvent aussi freiner la croissance des nouveaux arbustes alors qu’on a besoin qu’ils poussent vite pour se cacher 😉
      Pour réussir à transplanter un gros arbuste le secret c’est de faire une belle motte c’est à dire de garder un maximum de terre collée aux racines. La qualité de cette motte ne dépend pas que du jardinier mais aussi la nature du sol qui doit être suffisamment compacte. Ensuite tailler sévèrement l’arbuste, de 1/3 au grand minimum. Transplanter puis arroser régulièrement le premier printemps / été. A bientôt Jean-Claude !

  3. Bonjour Maud,
    Merci pour cet article très complet !
    Nous avons enlevé quelques thuyas (ceux qui prenaient beaucoup de place à l’avant de la maison, alors qu’on souhaite y installer une petite terrasse) et certains qui ont brunis. Nous avons donc un sacré trou dans notre haie qui mesure plus de 2m.
    Merci pour votre réponse !
    J’ai un fusain et un aucuba du Japon de belle largeur que j’aimerais déplacer pour combler. Quelles sont les précautions à prendre ? Est-ce qu’il faut prévoir un apport en engrais particulier en plus de la terre végétale ?

    1. Bonjour Lucie,
      Pour réussir la transplantation de vos arbuste vous pouvez lire ma réponse dans un commentaire précédent de Jean-Claude.
      Non pas besoin d’apport d’engrais particulier pour le moment mais si vous faites votre compost vous pourrez en mettre au pied des plantes 1x par an.
      Bonne journée 🙂

  4. Tibo Leménestre dit :

    Bonjour Maud,
    Merci pour ces conseils avisés.
    Je ne peux que confirmer combien une haie de ces conifères uniformes (cyprès ou Thuyas) est catastrophique pour un jardin surtout si on souhaite utiliser l’espace pour une culture ornementale, fruitière ou vivrière. Les racines de ces arbres ont tôt fait de coloniser l’espace, d’extraire toutes les ressources en eau et en sels minéraux et en une dizaine d’années plus rien ne pousse que cette haie.
    Jardinamicalement,
    Tibo L 😉

  5. Bonjour Maud, je suis jardinier d’agrément à mon compte ( diplôme Dardilly ). Je trouve vos vidéos et conseils très professionnels et avec beaucoup de détails et très réaliste je vous en félicite . Pour la bande son pour arracher la haie de thuya vous proposez une haie “vive” c’est pertinent et j’adhère aux concepts. Cependant la taille de réalisé en fonction de la floraison des arbustes implantés et j’interviens en général deux fois par an sur une haie adulte si ont veux respecter les cycles de floraison. L’avantage pour un particulier c’est de pouvoir la tailler à son rythme avec ou sans intervention de professionnels. C’est plus facile pour lui qu’une haie mono espèce et surtout plus agréable au fil des saisons. Merci eric

    1. Bonjour Eric, en effet vous avez totalement raison c’est l’idéal de tailler chaque arbuste après floraison ou bien après fructification si c’est un arbuste à fruits décoratifs par exemple. Je n’ai pas voulu rentrer dans les détails de la taille des haies variées dans cet article et j’ai volontairement simplifié pour motiver les personnes à planter des haies variées 😉 On peut espacer la taille des haies variées bien plus que les thuyas mais il ne faut pas non plus oublier de les tailler régulièrement. Tous les ans en s’adaptant à chaque plante c’est vraiment parfait pour que les arbustes restent bien denses de la base. J’explique la taille naturelle des haies variées dans cet article pour ceux que ça intéresse : https://amenager-son-jardin.com/comment-tailler-haie-naturelle/ et on y retrouve vos recommandations Eric 🙂 A bientôt et merci pour votre partage.

  6. DAVID MUGELLINI dit :

    Bonjour serait-il envisageable de remplacer la haye de thuyas avec des pieds de vigne pour raisin de table?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.