Plantation haie : 4 erreurs à éviter !

Quelques mois après la plantation de haie dans leur jardin, certains particuliers s’inquiètent. Pourquoi ? Parce que les arbustes ne font pas de nouvelles pousses ! Et dans le pire des cas, les végétaux meurent les uns après les autres.

Autre cas de figure courant : la haie est en bonne santé pendant plusieurs années puis les arbustes se dégarnissent peu à peu de leur base, laissant entrevoir les voisins par le dessous de la haie.

Surprise ! Il se peut aussi que la haie tombe malade après un certain temps, et on ne comprend pas bien pourquoi.

Pour vous aider à prévenir ces phénomènes, je vais vous donner les 4 erreurs courantes à éviter lors de la plantation d’une haie.

Retrouvez un grand choix d’arbustes pour composer une belle haie variée chez une pépinière en ligne partenaire.

Avez-vous avez appris des choses utiles pour réussir la plantation de haies ? Laissez votre commentaire en bas de page !

Erreur n°1 : Planter des arbustes trop profonds lors de la plantation de haie

Et bien oui ! Pour planter une haie correctement, il ne faut pas enfoncer trop profondément les arbustes dans le sol. Pourquoi ? Parce qu’une plantation trop profonde peut étouffer les racines et nuire à la croissance de la plante !

On dit que les plantes respirent par leur collet.

plantation haie

Le collet, c’est la partie de la plante où les racines rejoignent la tige. Ce collet doit rester au niveau du sol ou légèrement au-dessus. Le problème lorsque les arbustes sont plantés trop profondément ? Eh bien, les racines peuvent être privées d’oxygène et même être étouffées !

Le collet de la plante

Le résultat ? Vos plantes de haie végètent, c’est-à-dire qu’elles ne font pas de nouvelles pousses, elles se contentent de survivre. Ou bien, elles tombent malades parce qu’elles sont stressées, ou alors même elles meurent les unes après les autres.

les plantes de haie meurent

Planter un arbuste trop profondément peut également favoriser la pourriture des racines et du collet.

Un sol constamment humide autour de la base de la plante favorise le développement de champignons et d’autres parasites.

plantation d'une haie

Une plantation trop profonde empêche les racines, normalement à la surface, d’absorber l’eau présente dans les couches supérieures du sol.

Alors, quelle est donc la bonne profondeur de plantation ?

Le dessus de la motte de terre de la plante doit être au même niveau que le sol du jardin, pas plus bas !

➥ J’ai traité cette erreur de plantation en détail dans l’un des premiers sujets que j’ai fait à la création du blog “Aménagez son Jardin”.

Erreur n°2 : Planter une haie trop serrée

Eh bien, cette erreur n°2, franchement, ce n’est pas la faute des particuliers ! Ils ne font que reproduire ce qu’ils entendent dans certaines jardineries ou lors de leur lecture sur Internet.

Il est courant de voir certains professionnels conseiller 1 m de distance entre deux plantes de haies, voire même 80 cm. Mais franchement, ce n’est vraiment pas suffisant !

Alors, je vais vous expliquer l’importance de l’espacement entre les arbustes lors de la plantation de haie. Planter des arbustes de haies trop près les uns des autres peut entraîner une compétition pour les nutriments dans le sol, pour l’eau, pour la lumière. Ce qui peut, forcément, nuire à leur croissance !

Parlons, par exemple, de l’accès à la lumière. Lorsque les arbustes sont plantés trop près les uns des autres, ils peuvent se priver mutuellement de la lumière du soleil ! Alors, n’oubliez pas : un bon espacement est essentiel pour des haies en pleine santé !

La croissance et le développement de ces arbustes peuvent être compromis ! Ça conduit, en fait, à une haie moins dense et moins attrayante visuellement. Pourquoi moins dense ? Et bien, parce que le réflexe des végétaux dans ce cas, c’est de créer du feuillage en hauteur pour capter la lumière du soleil. Ils ne font donc pas de nouvelles feuilles au niveau des branches basses !

Le résultat de cela, c’est qu’au final, vos végétaux deviennent dégarnis à la base. En plus, les arbustes plantés trop près les uns des autres sont en compétition pour les nutriments et l’eau qu’il y a dans le sol. Cela peut entraîner un développement inégal des plantes qui, au final, sont en moins bonne santé.

L’avantage, par contre, de garder une bonne distance entre des arbustes de haie, c’est que ça permet aussi une meilleure aération, une meilleure circulation de l’air entre les plantes ! Cela aide notamment à prévenir l’apparition de maladies et tout problème lié à l’humidité, comme des champignons et des pourritures.

https://www.la-vie-en-vert.fr/

Et puis, bien sûr, il y a un intérêt esthétique : une haie où les arbustes sont plantés à une distance adéquate est souvent plus attrayante visuellement !

Une haie trop serrée, en revanche, peut sembler désordonnée et beaucoup moins naturelle.

Alors, vous vous demandez certainement : quelle est cette bonne distance de plantation ?

Et bien, je préconise 1m50 environ entre deux arbustes de haies pour la majorité des variétés.

➥ Si vous voulez en savoir plus, j’explique en détail pourquoi cet espacement dans mon article sur la distance de plantation entre deux arbustes de haies. Je vous invite à le découvrir après ce sujet !

Erreur n°3 : Négliger la taille régulière des jeunes arbustes de haie

En fait, c’est quand on ne veut pas tailler ses jeunes végétaux de haie parce qu’on veut qu’ils poussent !

Ça paraît pas logique, c’est vrai. On veut une haie qui pousse vite pour nous cacher des vis-à-vis, alors pourquoi la tailler alors qu’elle n’a pas encore atteint sa taille maximale de 2 m de haut, d’après la réglementation ?

Eh bien, pourtant, il est préférable que vous tailliez tous les ans un petit peu vos jeunes arbustes de haie ! Pas besoin de couper de grandes tiges, juste le haut de la plante sur quelques centimètres.

Alors, pourquoi on fait ça ? C’est tout simplement pour éviter que les arbustes se dégarnissent de la base, là aussi. Même si vous ne plantez pas trop serrés vos arbustes de haie, il y a certaines variétés qui ont naturellement tendance à faire plus de feuilles en haut qu’en bas de la plante.

Le fait de tailler les extrémités d’une plante l’oblige à se ramifier. Ainsi, elle fait du feuillage en bas et aussi en largeur.

Si vous voulez, une haie bien dense et bien touffue, taillez un petit peu vos arbustes, même les premières années après la plantation de haie !

Enfin, bien sûr, la taille régulière permet aussi de contrôler la croissance des arbustes et d’éviter qu’ils ne deviennent trop volumineux ou envahissants. Cela permet de garder la haie à une hauteur et une largeur appropriées, en fonction de l’espace disponible dans votre jardin.

Plus on taille régulièrement, plus c’est facile de tailler, car on n’a pas besoin de sectionner de grosses branches !

Comme certaines haies sont plantées pour leurs fleurs ou leurs fruits, la taille peut même stimuler la floraison et la production de fruits, en encourageant la croissance de nouvelles pousses qui seront plus productives.

Je vais maintenant vous donner quelques informations rapides sur la taille des arbustes de haie.

Déjà, taillez les haies au moins une, voire deux fois par an, en fonction de la croissance et de l’espèce des arbustes.

Généralement, taillez soit après la floraison ou après la fructification, en fonction de si vous voulez garder les fruits, soit parce qu’ils sont comestibles ou parce qu’ils sont décoratifs.

Une petite astuce : taillez en angle légèrement incliné pour favoriser l’écoulement de l’eau de pluie et réduire le risque de maladies sur vos végétaux.

Évitez aussi de tailler lors des périodes de stress, comme la période de sécheresse et les périodes de gel. Bien sûr, c’est la même chose pour la plantation de haie !

➥ Si vous voulez apprendre à tailler vos arbustes de haie correctement et de manière naturelle, je vous invite à voir mon article sur la taille de haie naturelle.

Erreur n°4 : Créer une haie uniforme

C’est une erreur qui est un peu moins répandue qu’avant, mais qui a encore la vie dure !

Dans certaines communes, c’est même interdit de planter des haies uniformes de thuya ou autres cyprès maintenant.

Si vous avez une haie uniforme de thuya, laurier palme ou autre, ne culpabilisez surtout pas et gardez cette haie tant qu’elle est en bonne santé, qu’elle ne tombe pas malade.

Par contre, pour la plantation d’une haie nouvelle, ce n’est vraiment pas une bonne idée !

Alors, pourquoi ? Et bien, déjà parce que les haies mono-espèce tombent beaucoup plus malades. Il n’y a qu’à voir les nombreuses haies de thuya qui brunissent !

Lorsque vous plantez une haie composée uniquement d’une espèce d’arbuste, vous augmentez le risque que l’ensemble de la haie soit affecté par une maladie ou un parasite, spécifique en fait à cette espèce.

En intégrant, plusieurs espèces différentes, vous réduisez ce risque et favorisez ce qu’on appelle la résilience globale de votre haie !

Enfin, les haies uniformes, ce n’est pas bon pour la biodiversité !

Une haie avec toujours la même plante offre un habitat et une source de nourriture limités pour la petite faune locale de votre jardin. Notamment les oiseaux, les insectes et les petits mammifères.

En diversifiant les espèces de plantes dans votre haie, vous créez un écosystème plus riche et accueillant, surtout pour la faune.

Un jardin, ça doit être vivant, sinon ce n’est pas un jardin ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les haies mono-espèces, en plus, c’est monotone ! On les appelle “le béton vert”.

Ce sont des haies rigides qui ne changent pas au fil des saisons.

Si vous mélangez différentes espèces, vous créez une haie qui offre un intérêt visuel tout au long de l’année, avec des variations de couleurs, de textures et de formes.

L’argument qui fait mouche : les haies monoespèces représentent généralement beaucoup plus d’entretien, elles ont besoin d’être taillées très régulièrement !

➥ Si vous voulez des idées d’arbustes pour la plantation de haies variées, j’ai plusieurs sujets pour vous :

Entre ces 4 erreurs :

  • planter trop profond,
  • planter trop serré,
  • ne pas tailler les jeunes arbustes
  • ou créer une haie monoespèce,

Dites-moi dans les commentaires si vous avez appris des choses utiles pour réussir la plantation de haies ?

À bientôt !

Partager l'article :
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 commentaires ! Laissez le vôtre !
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chris
Chris

Bonjour maud
Très intéressant votre blog pour les novices comme moi.
Une partie question réponse serait bien car j’aurais beaucoup de question
Ex Les fourmis aux pieds de mes arbres de haies = danger pour ceux ci ? Sinon que faire
Pourquoi mes photinias perdent quelque feuille rouge .comment savoir si c est un champignon ou l excès de pluie qu’il y a eu .etc

monique xavier
monique xavier

BONJOUR, tres intéressants, oui j ai appris beaucoup, merciii

Maud - Aménager son jardin
Maud - Aménager son jardin

Bonjour Stephanie,
Merci d’avoir lu mon article. Je suis contente de voir que cela vous a été utile, et j’apprécie vraiment votre soutien.

Gasman Daniel
Gasman Daniel

Bonjour
Je souhaiterais faire une haie d’oliviers cipressino. Les arbres mesurent déjà 2.5 m de haut. Il s’agit de faire un brise vue. A quelle distance me conseillez vous de les mettre du mur de clôture ? 80 cm est suffisant ? Et un espacement de 1.3 m entre deux troncs est il acceptable ?
Merci pour votre aide
Daniel

Francoise Beauhaire
Francoise Beauhaire

mercipourvos conseils c est toujours tres intéressant.

Fiorillo
Fiorillo

Bonsoir Maud

Je suis nouvelle sur votre blog
Je le trouve très intéressant ,car je débute aussi dans l’art du jardinage
J’ai Un jardin depuis 3 ans seulement .
J’apprends petit à petit et vos articles vont beaucoup m’aider je pense!!

NEDELEC
NEDELEC

Merci pour vos bons conseils.
Maintenant, J’ose tailler et j’apprécie les bons résultats!

Allory Isabelle
Allory Isabelle

Merci Maud pour vos articles aussi attrayants et plein d’idée. Pour une novice comme moi, c’est formidable.
J’apprécie aussi beaucoup la convivialité et le ton « coaching » de vos mails et articles… c’est très motivant
Bravo

ODILON
ODILON

Merci MAUD ,vos informations sont comme d’habitude claires et utiles ;une seule erreur sur 4 pour mes plantations ,plantées à 80cm sur conseils du pépiniériste.
Bonne continuation dans votre passion.

Legros jacqueline
Legros jacqueline

Merci Maud pour vos conseils toujours très pertinents.
A propos de la profondeur de la plantation est ce que celà s’applique à tous les végétaux ?
Merci de votre réponse.

Stephanie GEOFFROY
Stephanie GEOFFROY

Merci pour vos articles et vos super conseils. Vos explications paraissent tellement logiques ce qui rend la plantation et l’entretien plus accessible et moins fastidieuse

Maud - Aménager son jardin
Maud - Aménager son jardin
Répondre à  Stephanie GEOFFROY

Bonjour Stephanie,
Merci d’avoir lu mon article. Je suis contente de voir que cela vous a été utile, et j’apprécie vraiment votre soutien.